Suden Uni

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Moonsorrow
Nom de l'album Suden Uni
Type Album
Date de parution Fevrier 2001
Style MusicalBlack Viking
Membres possèdant cet album228

Tracklist

Re-Issue in 2003 by Spikefarm Records with 1 bonustrack, a different cover & 1 Bonus-DVD included.
DISC
1. Ukkosenjumalan Poika 06:10
2. Köyliönjärven Jäällä (Pakanavedet II) 06:30
3. Kuin Ikuinen 07:20
4. Tuulen Koti, Aaltojen Koti 04:02
5. Pakanajuhla 06:46
6. 1065: Aika 11:01
7. Suden Uni 01:23
Bonustrack (Re-Issue 2003)
8. Tulkaapa Aijät ! 03:14
DVD
Video-Promos :
- Sankarihauta 05:30
- Jumalten Kaupunki 05:56
Recorded live at Open Air Metal Fest., Tuska, Finland, 2003.
1. Jumalten Kaupunki 07:39
2. Sankarihauta 07:08
3. Kylan Päässä 07:45
4. Unohduksen Lapsi 08:19
Total playing time 43:12

Chronique @ Psychosic

06 Mars 2011

Sans être exceptionnel, Moonsorrow parvient à convaincre.

Groupe de Black Folklorique, Moonsorrow est formé en 1995 par deux membres de la même famille, Ville et Henri Sorvali. Ils sortent quatres démos entre 1996 et 1999. La dernière, Tämä Ikuinen Talvi leur permet de se faire remarquer, et leur donne la possibilité de sortir un premier véritable album ( malgré la durée déjà conséquente de « Tämä … », à savoir plus de quarante minutes ). Ce premier opus paraît sous le nom de Suden Uni, avec une pochette assez spéciale, mais non-dénué d’intérêt.

Après écoute, il est évident que cet album est plutôt bon, mieux que ça même. Moonsorrow a déjà acquis la capacité de varier sa musique et de faire jouer toutes les facettes qui la composent. Tantôt épique (« Ukkosenjumalan Poika »), tantôt plus Folk (« Kyöliönjärven Jäälä »), et assez Black au niveau des guitares, le groupe marie bien tout ces éléments, le summum étant atteint sur « 1065 : Aika », ou les passages épiques-Folk sont assez nombreux. On peut même entendre des voix claires lointaines ( 3 :55 ).

Pour parler de voix, celle de Ville Sorvali est toute particulière. Ni Black, ni Death, elle est véritablement hurlée/criée, montrant un côté primitif mais relativement beau dans la musique de Moonsorrow. Le cri du guerrier, tout simplement. La batterie, quant à elle, peut paraître linéaire, mais dès le premier titre elle dissipe les doutes, en entamant une session de blast-beat sur fond de guitare Black ( 5 :22 ).

Une version limitée du disque est paru, avec une chanson inédite, très festive. « Tulkaapa Aijät » est véritablement parfaite pour terminer l’album, avec des « Hoï ! » repris en chœur, de même pour le refrain.

Toutefois, on sent un véritable potentiel qui aurait pus être encore plus exploité. Une sensation d’inachevée, voila ce qui reste à la fin de l’écoute. Les compositions sont recherchées, ainsi que le mélange Folk-épique-Black. Mais certaines compositions de l’opus ( « Kuin Ikuinen », … ) peuvent paraître faible à coté d’une pièce maitresse comme « 1065 : Aika ».

Ce premier album, en donnant un aperçu de ce que Moonsorrow a à nous offrir, nous laisse également sur notre faim. Plus de titres comme « 1065 … » auraient étés bienvenus. A ce stade la, il n’y a plus qu’à espérer que le groupe prenne une dimension encore plus épique, la facette qu’il maitrise certainement le mieux.

3 Commentaires

0 J'aime

Partager
morgothduverdon - 03 Août 2011: Kuin Ikuinen faible???

Il est excellent ce titre, que ça soit le thème principal, le refrain, les ponts, et surtout, ce final beau à en pleurer!
Psychosic - 04 Août 2011: Oui je sais, on me tape souvent sur les doigts quant à mon jugement par rapport à ce premier effort ha ha ...

C'est mon impression, c'est certainement l'album où mon avis diffère le plus par rapport à celui de la plupart des fans. Je ne lui trouve pas ce côté génialissime que d'autre lui trouve, malheureusement.
morgothduverdon - 05 Août 2011: J'avoue que je vais remanier ma chronique un jour.

Mais quand même, Kuin Ikuinen... C'est une des meilleurs de l'album je trouve (je préfère à Pakahnajuhla, ou Tuulen koti, Aaltojen koti).
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ morgothduverdon

31 Mai 2007
Je me souviendrai longtemps de ce jour... Je rentre dans Hit Import, le fameux magasin de Nice, et je vais un peu piocher dans les CD pour découvrir quelques nouveaux groupes. Je vais dans le grand rayon consacré au métal extrême (black, death...). Et je tombe par hasard sur un album. Une pochette avec un homme loup, un logo que j'ai de suite aimé... Moonsorrow... J'avais déjà entendu ce nom quelque part, mais où? Ah oui, dans un Rock Hard sorti peu de temps auparavant. Un groupe avec de l'accordéon. "Plutôt original!" me disais-je en mon for intérieur. Et la curiosité l'emporte, je vais voir un des vendeurs, je lui dis que j'aimerais écouter ce disque, pour voir (ou plutôt entendre) à quoi il ressemble. Et il met le disque, sur les baffles (et non pas sur le poste avec le casque), enfin, bon, là c'est un détail dont vous vous foutez totalement je pense...

Et pendant qu'il déchirait l'emballage du CD, je repensais à mes quêtes du moment : je voulais découvrir le Pagan métal, viking métal, etc. Je ne connaissais que Mägo de Oz et Tuatha de Danann en folk métal... Pas beaucoup d'accordéon dans ces groupes... (Je ne connaissais pas encore Finntroll, que j'ai découvert grâce à Moonsorrow, puisque le guitariste de Moonsorrow joue du clavier dans Finntroll. Mais Finntroll est beaucoup plus festif et joyeux que Moonsorrow.)

Et voilà que la musique arrive. Un hurlement de loup, des guitares, une batterie, des claviers. Déjà, le son me plait. Ce n'est pas un son pourri, digne d'un énième disque de Trrrrrrrue black métal bien underground... Et soudain, après 34 secondes, la batterie s'arrête, pour laisser la guitare sonner... Un coup de tonnerre, et un homme qui parle, avec une voix que j'adore... Il dit quelque chose du genre "E Ja anen Ukkosenjumalan poika". Une voix de guerrier... J'imagine le guerrier qui crie sur la colline, qui s'adresse à ses ennemis... Et puis roulement de batterie, suivi d'un riff qui va se répéter, très épique, avec les claviers omniprésents, une double pédale (je parle de la batterie bande de coquins!!!), et quand le chant commence, je suis encore plus aux anges!!! Un voix qui est PARFAITE pour le genre!!! Ce n'est pas une voix black, mais ce n'est pas une voix claire non plus. Une homme qui crie. Mais ses cris sont humains. On ne pense pas à un démon ou un gars qui est au paroxysme de sa cuite (qui gerbe donc...)... On pense à un guerrier au combat. Et en plus, il chante en Finlandais, qui est un très belle langue je trouve. La petite interlude vers 2 minutes 27 m'enchante encore plus.... ça y est, un nouveau choc musical... Aprés Rhapsody, il fallait bien que ça arrive à nouveau. La chanson se nomme Ukkosenjumalan Poika, et je l'aime... Et pourtant, elle n'a rien de folklorique... Elle est juste épique et symphonique (ben, les claviers sont omniprésents quand même... Bon, ce n'est pas Therion ou Nigthwish... Juste des choeurs, et le son "Brighness". Vous ne connaissez pas? Et bien écoutez mon projet Morgothduverdon, sur la piste "impro 1", le son de clavier utilisé est Brightness. Oui, je fais de la pub en plus, ce n'est pas beau ça?? Mettez pleins de com's sur mon myspaaaace, je vous aime mes fans!!! Bon, j'arrête de faire le zouave.). En fait, elle aurait eu parfaitement sa place sur la démo Tämä Ikuinen Talvi (pour les claviers de l'interlude par exemple). J'écoute ce disque depuis 2 minutes 50, et je sais déjà que je vais l'acheter!!! Le seul gros problème, c'est que je n'ai plus d'argent... Il faudra que j'attende 3 jours.... 3 jours qui m'ont semblé TRES TRES longs!!! J'ai pris ce disque avant même ceux que j'avais déjà en attente dans le magasin.

J'avais terminé l'écoute dans le magasin après la 2eme chanson, Köyliönjärven Jäällä (pakanavedet II). Elle ne ressemble pas à la première... Le son des guitares est le même, la voix est la même, mais cette fois ci, l'accordéon fait son apparition, ainsi que la guitare folklorique. Les claviers sont toujours là. Et la chanson progresse bien. Ce que j'aime avec Moonsorrow, c'est que je ne m'ennuie pas une minute en écoutant... Si, un riff de Ukkosenjumalan poika (la première chanson... Vous n'avez pas suivi? Tas de cancres!!!) à tendance à se répéter une ou deux fois de trop... Mais à part ça... Une bonne chanson donc... Mais avec Moonsorrow, toutes les chansons sont bonnes (et belles).

Bon, une fois le CD acheté, j'ai poursuivi l'écoute. Mon coup de foudre pour Ukkosenjumalan poika ne m'a quand même pas rendu débile au point d'oublier les autres chansons.

Kuin Ikuinen est un chef d'oeuvre. L'accordéon est magnifique. Le refrain au chant clair aussi, le riff de pont est un des meilleurs qu'il m'ai été donné d'entendre... Et la fin est magnifique tout simplement... D'abord un champs de bataille, sans musique. La batterie arrive, en mid tempo, avec des claviers (cordes) en fond. Une mélodie magnifique, triste et épique... J'en ai presque les larmes aux yeux... attendez je prends un mouchoir.... Aaaaaah, ça fait du bien. Ensuite, la guitare rythmique accompagne, et puis la double pédale (la batterie toujours... Bande de coquins toujours...) arrive, la mélodie s'intensifie, et le guitare lead reprend la mélodie, toujours accompagné du clavier qui n'a pas changé de mélodie depuis le début de cette fin (comment ça cette phrase est mal formulée? Passez votre Bac, après on en reparlera!!)... Un cri de Ville Sorvali (oui, le chanteur bassiste se nomme Ville Sorvali. Et puis tant que j'y suis, le guitariste c'est Henri Sorvali (pas son frére, son cousin), qui joue du clavier dans Finntroll, le batteur c'est Marko Tarvonen, le 2ème guitariste c'est Mitja Harvilahti, le clavieriste c'est Lord Eurén... Voilà, j'ai présenté le groupe...) fait une apparition dans cette fin magnifique.

Tuulen Koti, Aaltojen Koti est un instrumental. Mais un bon intrumental. Guitare acoustique au début, accordéon, guitare électrique, batterie, claviers... Bref, vous connaissez la formule, hein?

Pakanajuhla est assez festive (bon, le titre signifie "fête païenne", donc forcément...). Une bonne chanson, tantôt festive, tantôt mélancolique... La mélodie d'introduction à l'accordéon revient régulièrement... Mais la chanson n'est pas répétitive... Moonsorrow, j'irais même jusqu'à dire que c'est du epic heathen progressive metal.

1065 : Aika : une chanson que je n'aimais pas trop au début, mais en fait, elle est magnifique.... La mélodie, très lointaine au début, puis soudain très proche, avec les roulements de batterie derrière... Une bonne chanson de plus, plus longue que les autres... 11 minutes 01... Les autres chansons tournant autour de 6 minutes et des poussières...

Suden Uni est l'outro. Guimbarde, guitare acoustique en arpèges... Une outro magnifique.. Suden Uni signifie " a wolf dream". Oui, vous vous en foutez, mais c'est pour parler, et ajouter une phrase inutile dans une chronique qui ne l'est pas moins...

Aprés l'intro, le disque devrait être fini.... Et bien non, car j'ai le CD en version rééditée : nouvelle pochette, un dvd en plus, et surtout, un titre bonus. Comment est-il donc? Pour commencer il se nomme Tulkaapa Aijät ! (Traduction en anglais : "come along fellows". Pour traduire en Français, vous n'avez qu'à acheter un dictionnaire Anglais/Français. Je ne vais pas faire de l'anglais maintenant, non mais!!! J'en fais à la fac, c'est déjà suffisant!!). Un pchit de canette de bière que l'on ouvre, une mélodie à l'accordéon, la guitare électrique évidemment, la voix de Henri Sorvali, qui cette fois me fait penser au guerrier de tout à l'heure, mais bourré, et en phase terminale de cuite. Le refrain est festif à souhait, avec un choeur de types bourrés à la bière, tradition Viking, avec les claquements de mains, les "Hoï! Hoï!" de rigueur...

Voilà, mon premier album de viking métal, et quel album!!! Je ne dirai pas qu'il s'agit du meilleur album de Moonsorrow, car tous leurs albums sont très bons... Je dirai qu'il est très bien pour découvrir le groupe, et peut être plus facile d'accès que V : Havitetty... Il faut dire que ce dernier ne contient que 2 chansons, mais qui font 30 minutes chacune... Mais 30 minutes de bonheur... Idéal pour s'évader un heure (ben oui, 30 minutes X 2 = 1 heure... Vous êtes nuls en maths aussi? Et bien ce n'est pas gagné...)

Rhaa, j'ai oublié de parler du DVD. Bon, il contient 2 clips : Sankarihaute et Jumaltent Kaupunki. Ce sont des chansons présentes sur l'opus suivant, à savoir Voimasta Ja Kunniasta pour la première, et Kivenkantaja pour l'autre. Des chef d'oeuvres également, particulièrement Jumalten Kaupunki.
Ensuite, il y a 4 vidéos extraites d'un concert donné au Tuska festival en 2003n un festival Finlandais. Sympa pour découvrir le groupe en live. Mais le son n'est pas très bon... Je préfère les versions studios. Un dvd bien sympathique quand même.

Voilà, le premier chef d'oeuvre de Moonsorrow... Tous les albums qui suivront seront des chefs d'oeuvres également. Un grand groupe... Jetez vous dessus, vous n'avez rien à perdre si vous aimez la belle musique... Pourvu que vous ne soyez pas allergiques aux voix légèrement éraillées...

18/20

13 Commentaires

8 J'aime

Partager

morgothduverdon - 15 Décembre 2007: Ah oui on ne peut pas editer... Merci au fait ;-)
 
Franck - 16 Décembre 2007: moi en tout cas, j'aime la façon dont tu écris tes chroniques.
Certaines, nous ne pouvons pas dire qu'elle soient mauvaises...
Tu es fait pour ça mec...
Continues comme ça. ;-)
clochard - 25 Fevrier 2009: Juste pour faire chier :)
-"Et en plus, il chante en Finlandais, qui est un très belle langue je trouve." La langue est le finnois.
-"un festival Finlandais." Les Finlandais (substantif) sont les habitants et finlandais est l'adjectif.

morgothduverdon - 26 Fevrier 2009: Au contraire, je te remercie:)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ mindkiller

01 Mai 2006
Voilà, je continue ma quête pour chercher de nouveaux groupes ayant une approche viking. Et je me retrouve face à Moonsorrow, autant dire que je n'ai pas été déçu. Cela ressemble fortement à du pagan folk et à vrai dire, j'adore !! Cette ambiance, ce souffle, ça nous transporte vers des paysages guerriers, pour une dernière bataille, car cet album a quand même des relents mélancoliques. En fait j'ai la réédition avec le DVD qui est assez sympatoche ma fois avec 2 clips et 4 chansons live.

L'album se compose de huit chansons et elles ont toutes une odeur particulière, unique. Comme un air marin, face à la mer, c'est sans doute l'accordéon qui donne ce sentiment. Avec un mélange de guitares acoustiques et d'agressivité propre au black. On a toujours droit à ces choeurs guerriers, rythme effréné. Une atmosphère païenne s'installe.

On se laisse facilement prendre par la musique, le clavier est omniprésent et heureusement car c'est grâce à lui qu'il y a cette atmosphère si particulière. La production est très bonne, la pochette est de bonne facture, propre à l'ambiance. la voici ici

Bref un très bon album que nous offre là Moonsorrow, je vous le recommande fortement !

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire