Ultra Beatdown

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe DragonForce
Nom de l'album Ultra Beatdown
Type Album
Date de parution 25 Août 2008
Style MusicalPower Mélodique
Membres possèdant cet album330

Tracklist

1. Heroes of Our Times 07:14
2. The Fire Still Burns 07:50
3. Reasons to Live 06:26
4. Heartbreak Armageddon 07:41
5. The Last Journey Home 08:12
6. A Flame for Freedom 05:20
7. Inside the Winter Storm 08:12
8. The Warrior Inside 07:15
Bonustracks
9. Strike of the Ninja 03:17
10. Scars of Yesterday 07:49
Bonustrack (Japanese Release)
11. E.P.M 07:24
Total playing time 1:09:17

Chronique @ M666

25 Octobre 2008
4ème album de Dragonforce

- Bonsoir mesdames, messieurs. Bienvenue sur notre chaîne France 666 pour notre débat sur les sorties musicales métaleuses hebdomadaires. Le sujet de ce soir porte sur le dernier album de Dragonforce, Ultra Beatdown. A ma droite se tiens M.Oki et à ma gauche, M.Pabien

Notre public métalleux a été choisi par nos équipes : chaque personne ici présente a déjà écouté l’album en intégralité : ce public se verra posé deux questions en fin d’émission et chacun pourra répondre à l’aide d’un boitier pour connaître l’avis définitif sur cet Ultra Beatdown. Enfin un échantillon du public désigné se concertera pour mettre en avant les points importants cités ce soir qui ont influencé le choix du public.Commençons par M.Pabien , que pensez vous de cet album ?

- Après de multiples écoutes, j'en ai conclu que cet album était le reflet de la limite qu’a atteint Dragonforce : à force d’user de son style, celui-ci n’arrive plus à se reconvertir et reste cloisonner dans son identité musicale sans vouloir en sortir... résultat : ce manque de renouvellement commence à peser vraiment lourd sur le groupe et les mélodies auparavant efficaces deviennent redondantes, lassantes et Dragonforce n’est plus que l’ombre de lui-même.

- Qu’en pensez-vous M.Oki ?

-Je suis outré d’entendre ça ; Ultra Beatdown est sûrement l’album le moins « conventionnel » dans la discographie du groupe. Il est vrai que le groupe garde son identité, mais ne reste pas pour autant dans une monotonie musicale, loin de là. J’en veut pour preuve l’excellent The Last Journey Home morceau en mid tempo prouvant que Dragonforce ne reste pas « cloissoné dans son style » comme vous dites... au contraire, dorénavant DF sait se poser pour calmer la fougue de leurs créations et nous servir des intermed reposants comme le calme avant la tempête (le plus significatif étant Inside the Winter Storm). On repèrera de même des influences électroniques sur Reason to Live telles que Dream Theater ou Stratovarius et même une courte introduction avec un blast on ne peut plus black. On notera aussi une tendance à rendre leur musique plus « épique » : suite logique que laissait percevoir Inhuman Rampage avec des sons électro très présents... et qui sur UB sont omniprésents ! Une vraie fusion entre le symphonique et l’électronique opère. Et puis voyons, comment pouvez dire que les mélodies ne sont aussi accrocheuses : êtes-vous rester de marbre à l’écoute de Heroes of Our Times, Reasons to Live ou The Last Journey Home et inside the Winter Storm ?

- Il est bien là le problème M.Oki : c’est que vous ressortez les même points forts... avez-vous oublier les 4 autres pistes de l’album ? On sent que le groupe se perd souvent comme sur Heartbreak Armageddon, un mélange qui n’aboutit à aucune linéarité...on se demande même parfois s'ils n'ont pas fait du copier/coller parfois. A Flame for Freedom vous endormirait presque par ces majestueuses « Strings » lâchant des accords faciles, prévisibles et restant dans une uniformité devenant très vite pesante : ce trop plein d’électro sur l’album nous ferait presque nous imaginer au pays de Candy. Et puis soyons honnêtes pour les 2 autres ainsi que Heroes of Our Times, ce n’est ni plus ni moins que Dragonforce encore une fois, toujours la même structure bien ordonnée comme les musiques qu’on entend sur NRJ...

- Comment osez faire une telle comparaison ! Avec le talent artistique et technique que développent ces mecs avec leurs instruments, je ne vous permet pas de faire des liens insignifiants et offensants. Après tout, après un tel effort d’ouverture d’esprit sur leur style musical, DF peut bien se permettre de continuer à jouer de la même façon que celle qui les a fait connaître et hisser parmi les plus grands groupes de Metal actuels. Il n’empêche malgré tout que DF renouvelle son style.

- Merci beaucoup messieurs Oki et Pabien d’avoir développer vos opinions sur cet album. Passons désormais au vote.

Mesdames, Messieurs répondez par oui ou par non à la question 1 : « pensez-vous qu’Ultra Beatdown est le meilleur album de Dragonforce ? » ainsi qu’à la question 2 : « pensez-vous qu’Ultra Beatdown est un bon album ? » Votez maintenant... Bien, maintenant regardons les résultats à l’écran :

Question 1 : 20% votent « oui », 80% votent « non »

Question 2 : 60% votent « oui », 40% votent « non »

Enfin passons à l’avis final... mesdames et messieurs désignés en début d’émission, veuillez vous concerter s'il vous plaît et donner votre avis... Quel est le compte rendu de votre concertation ?

- Nous sommes effectivement en majeur partie pour dire que Ultra Beatdown est un bon album et qu’il faut saluer l’effort qu’a fait Dragonforce pour changer de direction en maitrisant très bien ce léger revirement. Néanmoins, il est regrettable que certaines pistes soient faibles et surtout que le groupe ne change pas, en majeur partie, la structure musicale qui forge leur identité certes, mais qui ne les porte pas parmi les meilleurs groupes de métal... mais on sent avec des musiques telles que Inside the Winter Storm, Reasons to Live, The Last Journey Home ainsi que l’émergence de l’électronique dans leur musique (la pochette du CD est très explicite. Concernant les allergiques à l’électronique, fuyez !) que DF cherche ailleurs, veut montrer qu’il ne se résume pas qu’à des solos ultra rapides (beat down = faire baisser le rythme) et techniques mais à une certaine expérimentation (particulièrement remarquable sur cet album) et surtout, à l’image de Heroes of Our Times, à une volonté omniprésente de toucher l’auditeur au plus profond de son cœur et de son âme : tout cela est très prometteur ! Certaines pistes manquent parfois de cohérence mais il y a du travail derrière. UB n’est peut-être pas le meilleur album de DF, mais il est sûrement le plus curieux.

6 Commentaires

6 J'aime

Partager

 
GLADIATOR - 26 Octobre 2008: Rassure toi , tout va bien avec ta chronique...je l'ai trouvé un peu longue , c'est tout...j'ai bien compris ton point de vue , mais Dragonforce ne me touche pas...néanmoins , je vais écouter de nouveau , et lire ta chro de "Inhuman Rampage...promis ! merci pour ta mise au point , et encore bravo. glad.
EnGeL - 11 Juin 2009: bravo m666 !
trés originale ^!j'adore ! pour quand l'emission ?
bojart - 13 Avril 2010: j'adore ta chronique M666, elle est drôle et originale tout en nous parlant du dernier DragonForce, qui m'as déçu, perso...
samolice - 05 Avril 2012: Merci pour la chronique (originale).
Si je fais mon emmerdeur, je dirais juste qu'une relecture pour l'orthographe serait la bienvenue.

J'ai acheté l'album récemment, ayant toujours craint de vite m'ennuyer avec ce groupe. Craintes hélas confirmées. Au bout de 3 titres, j'ai l'impression d'entendre toujours la même chose et je décroche. Varier davantage les tempi ne serait pas un luxe non?
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Guidd

12 Août 2008
J'attendais ce nouvel album impatiemment (tellement le précédent avait été bon). Après une première écoute, je suis un poil déçu… alors je décide de le réécouter plusieurs fois afin d'avoir un avis plus objectif.

Le premier morceau "Heroes of Our Time" débute pourtant vraiment bien. On reconnait vraiment l'empreinte de DragonForce : mélodique, joyeux, on en redemande.

Seulement, dans les titres suivants ("The Fire Still Burns", "Reasons to Live", "HeartBreak Armageddon"), j'ai eu l'impression que ça devient fade.
Le chant est systématiquement pareil et plusieurs refrains se ressemblent beaucoup trop, atténuant le côté mélodique. L'harmonie entre le chant et la musique fonctionne moins bien.
J'ai donc ressenti un effet de "redondance" et de "linéarité" que je n'avais pas ressenti dans le précédent album.

Dans le 5ème titre, "The Last Journey Home", on retrouve fort heureusement plus de mélodies et un style plus agréable (avec de belles acoustiques).

"A Flame for Freedom" est lui aussi assez répétitif, dans un style plus calme, sympathique mais je ne l'écouterai pas en boucle. Le chant est assez omniprésent.

Quant à "Inside the winter storm", elle commence bien et un agréable revirement retentit en milieu de chanson. Pinpant et mélodique, ce morceau est très agréable, avec un style légèrement novateur qui passe très bien. Cette neuvième piste se termine classiquement.

Enfin le dernier morceau, "The warrior inside", est très dans le style DragonForce. Ce morceau s'étire un peu mais n'est pas déplaisant.

Pour résumer, malgré quelques morceaux un peu fades, on reconnait clairement le style prononcé du groupe.
Ce que je reproche, c'est une certaine redondance et un chant parfois trop présent et pas assez en harmonie avec la mélodie.
Je l'écouterai moins volontiers en boucle.

Cet album reste tout de même un bon album, mais ce n'est pas un coup de coeur.

24 Commentaires

30 J'aime

Partager

Deathstars59 - 29 Septembre 2008: Ben je suis sur le meme avis que devildriver42 je le trouve complement meilleur sur tout les points : Inside the Winter Storm est la plus belle de l'album d'apres moi mais j'aver pas du tout accrocher sur les precedents albums et donc je ne voulais pas m'attarder sur celui ci mais par pure curiosité j'ai foutu mon oreille sur cette galette et franchement j'aurai etai con de passer a coter ce cette album.
On verra bien dans le futur ce que va donner ce groupe il faudra bien qu'il baisse l'allure il vont pas continuer a jouer comme sa a 40 ans lol donc a voir ...
LiegeLord - 29 Septembre 2008: Le futur de Dragonforce passera par un ralentissement du tempo ou ne sera pas. J'en suis persuadé.
Et cet album est excellent, je l'ai déjà dit mais je le répète.
Demoneyes46 - 20 Juin 2009: Bon je sais que ça fais tard pour donner une impression mais bon.



DragonForce est et reste un groupe très bon et très technique et ça, personne ne peut le contredire, on aime ou on aime pas, c'est tout (je déteste la façon de grinder de Cradle of Filth mais c'est pas pour ça que je nierai l'évidence qui est que c'est tout de même un bon groupe etc...)



Leur niveau technique est formidable et franchement, en concert c'est la sono qui a du mal à suivre plutôt que les musiciens! c'est génial et en plus on a eu droit à un duo clavier-accordéon avec pruzhanov et Netta Skogg de Turisas...



Chaque album nous a plongé dans un environnement différent, difficile à décrire mais les fan on toujours été secoués d'une production à l'autre: Sonic Firestorm un peu plus "guerrier" et "energique" que Inhuman Rampage, un peu plus complexe techniquement et plus "sombre"... et enfin UB plus calme, plus "electro", plus "epic", je dirai même "fantasy", une atmosphère à part, mais qui reste très très très bien dans l'ensemble...
pielafo - 31 Octobre 2009: J'en ai mis du temps a l'apprivoiser celui la. Apres de tres tres tres tres tres tres nombreuses ecoutes, je trouve que c'est l'album le plus interressant de Dragonforce.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Kovalsky51

02 Novembre 2008
Dragonforce est un groupe dont la célébrité est plus dû à une fameuse chanson impossible à terminer dans guitar hero qu'à ses albums (du moins, auprès du grand public !). Et avec cette explosion de popularité, il est indéniable que leur nouvelle galette était attendue au tournant !

Alors, après plusieurs écoutes, mon opinion est très mitigée ! Mitigée, car autant les chansons prises séparément sont bonnes, autant l'écoute de l'album d'une traite est assez ennuyeuse ! Ce problème ne vient pas de la longueur des chansons puisque Inhuman Rampage contenait aussi des pièces de 8 minutes, mais c'est plutôt ce recours à des claviers, beaucoup plus présents qu'auparavant, qui a tendance à uniformiser les compos et à les rendre über-mélodiques. Bien sûr, les mélodies sont imparables et témoignent du talent de composition des fêlés que sont Dragonforce, mais il manque ce coté plus heavy qui caractérisait les sorties précédentes.

Mais malgré cela le groupe ne sombre pas dans la facilité qu'on aurait pu craindre. On retrouve toujours leurs compos à tiroirs, les ponts complètement hallucinants et les solos (que certain qualifient de branlette de manche) tout bonnement monstrueux. Le chant est toujours aussi exceptionnel et maitrisé a 100% et le tempo toujours aussi frénétique.

Alors pourquoi ne pas mettre une note plus élevée ? Tout simplement parce que cet album m'a moins emballé que les précédents et qu'après la calotte que fut Inhuman Rampage, mes attentes étaient légèrement plus hautes quant à cette sortie.

Au final, je dirais qu'avec cet album, Dragonforce reste (à mon humble avis) au dessus de ses concurrents directs. L'évolution choisie plaira ou ne plaira pas, mais il est indéniable que cet album reste pour moi bon, malgré la petite déception ressentie lors des premières écoutes. Il ne reste plus qu'a attendre la prochaine livraison de la bande pour voir comment va évoluer le combo.

1 Commentaire

0 J'aime

Partager
bojart - 13 Avril 2010: je suis de ton avis, DragonForce aurait pu être legerement meilleur mais bon..."Inhuman Rampage" est tellement déjanté aussi...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire