Valley of the Damned

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe DragonForce
Nom de l'album Valley of the Damned
Type Album
Date de parution 2003
Style MusicalPower Mélodique
Membres possèdant cet album334

Tracklist

Re-issued in 2010 by Spinefarm Records with a bonus track and a DVD
1. Invocation of the Apocalyptic Evil 00:14
2. Valley of the Damned 07:12
3. Black Fire 05:47
4. Black Winter Night 06:30
5. Starfire 05:53
6. Disciples of Babylon 07:16
7. Revelations 06:52
8. Evening Star 06:39
9. Heart of a Dragon 05:24
Bonustrack
10. Where Dragons Rule 05:49
Total playing time 57:36
DVD
Valley of the Damned : Live Performance, Japan 2004
Interviews

Chronique @ M666

29 Octobre 2008
1er album de Dragonforce.

« Maturité » est un mot très employé dans le monde du métal, souvent utilisé pour désigner les plus grands groupes ou qualifier les plus grands albums. Le plus étrange est qu’il existe des groupes qui attendent des années avant de pondre l’Album : certains trouvent assez vite leur style musical ainsi que l’inspiration, d’autres encore n’y arriveront jamais.
Dragonforce ne se range dans aucune de ces catégories. Pourquoi ?
Tout simplement parce que Dragonforce atteint son objectif et le summum de son art (pour le moment)…avec leur 1er album ! Valley of the Damned.
Mais qu’on se le dise tout de suite, Valley of the Damned est unique car il n’est, paradoxalement, pas l’album de la maturité, mais l’album du cœur de Dragonforce (leur premier nom de groupe était Dragonheart).

On va commencer par le plus court : les défauts de cet album ! On pourrait leur reprocher de reprendre souvent la même structure musicale, qui est propre à Dragonforce, mais pas condamnable pour ce premier album : au vu de la richesse de ces morceaux, l’auditeur ne s’ennuiera pas une seconde. Revelation est peut-être le morceau de trop car très proche mélodiquement de Valley of the Damned mais possède néanmoins un solo très intéressant et reste dans une continuité logique de l’album : il est un morceau de qualité malgré tout.

Passons à la plus grosse partie : les qualités de cet album !!!
La première (je pense que tous les fans de Dragonforce approuveront ) se résume en une seule musique : Valley of the Damned. Metalleux, ne partez pas en Enfer sans l’avoir au moins écouté une fois dans votre vie. VotD est une œuvre, une merveille que l’on n’ose écouter de peur qu’on puisse s’en lasser un jour ! Tout y est : émotions (préparez vos mouchoirs), linéarité, vitesse et technique (le solo est magique !), voix divine (maitrisée et très portée dans les aïgues mais qui ne peut malheureusement être tenue en Live), évasion. Revers de la médaille ; cette musique placée en 2ème piste peut rendre l’écoute de l’album plus fade…
L’ensemble de l’album reprendra les mêmes qualités précédemment citées : StarFire seule balade de l’album est intelligemment placée en 5ème position pour calmer la furie du tempo donné par DF. C’est aussi la plus belle balade du groupe : comme toujours la voix de ZPheart est magnifique et encore une fois, il vous sera difficile de retenir quelques larmes de bonheur. Rassurez vous, vous frissonnerez d’émotions tout au long de l’album : le synthé, très présent pour créer les « paysages musicaux », et les guitares électr(on)iques sont là pour ne jamais lâcher votre cœur : Black Winter Night comme son nom l’indique vous plongera dans une magnifique nuit d’hiver, et Evening Star vous entrainera dans un voyage spatial en quête de l’étoile su soir…vous percevrez sûrement les émotions comme elle vont viendront à l’esprit, mais vous ne trouverez pas de mal à leur donner un sens. Black Fire et Heart of the Dragon, qui clôt avec majesté et euphorie l’album, restent dans cette optique de vitesse et de puissance mélodique hallucinante : nul doute que le batteur, les guitaristes et le claviériste sont de grands musiciens ! Une seule musique se démarque de l’album : Disciples of Babylon. Une véritable curiosité : DF va faire sur cette musique un savant mélange de Métal et de…Jazz !!! Et forcé de constater une improbable linéarité ! Après cette musique, on se dit tout simplement que DragonForce a non seulement une maitrise parfaite de leur style musicale alliant talent et sensibilité mais aussi ouverture d’esprit sur leur musique (défiant toute concurrence) et sûrement des connaissances musicales qui vont bien au-delà du Métal…la marque d’un grand groupe sans aucun doute !

Valley of the Damned est un album entretenant un vrai mystère : au vu de ces huit musiques, à la fois techniques et regorgeant d’émotions, et d’un album qui est un vrai voyage à travers de multiples atmosphères musicales, on sait d’hors et déjà que VotD est très bon et précieux…et pourtant le groupe n’est qu’à l’aube de son histoire ! DF n’est pour ainsi dire…qu’un bébé !
Si DF a réussi à nous pondre un album d’exception au début de son existence, mais quel sera dont la merveille que le groupe nous offrira quand il aura atteint sa maturité ?

3 Commentaires

3 J'aime

Partager
skydreamer - 03 Novembre 2009: C'est vrai que cet album de Dragonforce est une petite bombe d'une belle maturité. Par contre, je suis moins sensible à l'émotion que tu sembles avoir ressenti. En tout cas, bonne critique quand même !
M666 - 04 Novembre 2009: Salut !!! Merci pour tes remerciements et pour ton commentaire !
C'est marrant parce que j'vois que j'ai fait cette chronique 'y a 1 an et j'ai limite honte en la relisant (ça fait pas si longtemps que j'écoute du métal en fait !!!)...je suis vachement dans la subjectivité et vraiment trop dans l'exagération...c'est dingue !!! J'm'aperçois que finalement, de lire des articles et d'aller sur les webzines tous les jours (...et à force d'écouter du métal), ça "éduque" énormément pour faire des chroniques !!!
NerZhul - 06 Novembre 2010: Une petit commentaire de plus !

Je suis justement en train d'écouter cet album (chose que je n'avais pas faite depuis plusieurs années) et je suis agréablement surpris. Je ne me souvenais plus qu'il était aussi génial Valley of the Damned !
Ca change vraiment de leurs productions récentes. Dragonforce avait démarré à un niveau très élevé, trop élevé je pense. Ils ne pouvaient pas faire mieux je pense.
En tout cas merci pour la chronique, je suis principalement d'accord avec tout ce que tu as dit.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Chronique @ =XGV=

28 Octobre 2009
DragonForce est un des groupes qui a marqué les années 2000. On aime ou on déteste, mais le groupe ne laisse personne indifférent. Ils ont la réputation d'être un groupe rapide, aux performances en concert laissant à désirer, j'en passe et des meilleures... En 2003 sort leur premier album et le groupe semblait prêt à en découdre immédiatement.

Alors premièrement, comme tout le monde le sait : la musique pratiquée est rapide, très rapide même. Que ce soit au niveau des riffs ou des solos, l'auditeur est pris d'assaut par une vitesse de jeu impressionnante. Les avantages qu'ils en tirent en sont intéressants : cela colle parfaitement au Power Metal qu'ils pratiquent et qui plus est, cela leur permet de se distinguer au milieu d'une scène qui a parfois tendance à tourner en rond. Heureusement car aux niveau des paroles, il n'est question que de guerriers, de libération, de méchants à exterminer, bref, tout ce qu'il y a de plus classique ( et naïf, dirons certains ) dans leur style.

Mais... Car il y a toujours un mais et celui-ci est de taille : cette vitesse est également handicapante. Diantre, comment un groupe déployant des trésors de célérité pour se démarquer peut-il également être gêné par cette marque de personnalité, me demanderez-vous... Eh bien la réponse est simple : ils en font trop. Passons sur les considérations de certains détracteurs du genre : "c'est que de la branlette de manche" et voyons le principal problème qui est que cela empêche l'auditeur d'entendre la mélodie. Curieux, mais vrai. Si le phénomène n'est pas encore à son paroxysme sur cet album, il porte déjà atteinte à la crédibilité du groupe. Si une chanson passe très bien, si deux passent plutôt agréablement, beaucoup décrocheront la troisième. En fait, les chansons ont tendance à se ressembler.

Mais comme dit plus tôt, ce manque de variété reste modéré sur cet album, même s'il est déjà présent ( et pourtant, ce n'est pas là leur meilleur album... ). Ce qui sauve l'album est l'ambiance épique parfaitement maîtrisée : chaque chanson est un hymne puissant typique du Power avec cette touche déjantée issue de la vitesse de jeu ( quand je disais que c'était un avantage ! ). Valley of the Damned reste un très bon moyen de se remotiver avant d'aller bosser et c'est une chose que beaucoup demandent à la musique.

Alors évidemment, l'album est à écouter avant d'acheter car si l'on accroche pas au style du groupe, on s'ennuie assez vite. Mais il ne faut pas non plus oublier que cet album est le plus varié et le plus riche de toute la ( courte, il est vrai ) discographie d'un groupe qui devra fatalement ralentir sa musique s'il veut durer. On leur souhaite.

1 Commentaire

3 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ bigoud

04 Juillet 2006
Comment décrire Dragonforce? C'est très très rapide !!! Je sais pas combien de jambes et de bras a le batteur pour aller aussi vite !! "Valley of the Damned" est le premier album de ce groupe anglais et je pense que c'est le meilleur.
L'intro est un prélude du titre éponyme "Valley of the Damned" qui est, pour moi, la meilleure chanson de Dragonforce ! La chanson est très rapide et le chanteur commence dans les graves et enchaîne dans les aigus. Cette chanson est dotée de choeurs, de solos gigantesques et surtout d'un énorme talent des musiciens.
"Black Fire" est plutôt une sorte de démonstration du talent des musiciens : solos très longs, rythmes ultra-rapides.
"Black Winter Night" est très rapide aussi. Le refrain est excellent et les solos sont très impressionnants.
"Starfire" calme les esprits avec son intro douce au piano. Cette chanson est superbe. On peut entendre un mini solo acoustique très sympathique.
"Disciples Of Babylon" reprend le rythme ultra rapide puis se calme (très très peu !). La chanson est excellente grâce à son bon refrain. L'interlude est acoustique puis électrique.
"Revelations" est dans le même genre : très rapide, notamment au niveau des solos.
"Evening Star" débute doucement avant de partir dans un rythme ultra-rapide et ressemble aux autres chansons.
"Heart Of A Dragon" débute avec des choeurs. Cette chanson est impeccable : bon rythme, solos, refrain accrocheur. L'album se termine donc par une superbe chanson.
En bref, un premier album et un premier coup de maître. Cet album est impressionnant tant par sa rapidité que par le talent des musiciens. Les guitaristes sont exceptionnels et le batteur est une vraie bombe ! Si vous voulez savoir à quoi ressemble Dragonforce, procurez-vous cet album car il est, selon moi, le meilleur album du groupe.

Metal is forever...

0 Commentaire

7 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire