The Power Within

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe DragonForce
Nom de l'album The Power Within
Type Album
Date de parution 15 Avril 2012
Style MusicalPower Mélodique
Membres possèdant cet album121

Tracklist

1. Holding on 04:56
2. Fallen World 04:05
3. Cry Thunder 05:17
4. Give Me the Night 04:29
5. Wings of Liberty 07:22
6. Seasons 05:05
7. Heart of the Storm 04:44
8. Die by the Sword 04:38
9. Last Man Stands 05:12
10. Seasons (Acoustic Version) 04:26
Bonustrack (Japanese Release)
11. Power of the Ninja Sword 03:37
Total playing time 50:14

Chronique @ Throatbreaker

19 Juillet 2012

La renaissance du dragon

Les dragons britanniques auront fait peur à tout le monde en mars 2010 lorsque le groupe a annoncé que ZP Theart quittait le groupe pour cause divergences musicales. Et malgré les nombreuses pétions des fans pour le retour de ce dernier, rien n'y fit. Le combo sort cependant un album live "Twilight Dementia" la même année, afin de clore le chapitre ZP.

Le 2 mars 2010 le groupe annonce l'arrivé de Marc Hudson au sein du groupe et la sortie d'un nouvel album "The Power Within" pour le mois d'avril. Et cette nouvelle galette est vraiment une renaissance pour cette formation que certains croyaient morte.

L'album marque un vrai changement dans le style du groupe: sur les autres albums ont faisait souvent face à des morceaux de 7 minutes en moyenne et dont les solo se taillaient la part du lion (comptez au moins 4 minutes de solo) et ça devenait parfois un peu ennuyant. Même si il s'agissait de démontrer le niveau technique de Sam Totman et d'Herman Li, on se retrouvait plus face à une sorte de dégueulis de notes sans queue ni tête.

Tout change sur cet album, les morceaux sont plus courts (4mn en moyenne) et les chansons sont beaucoup plus travaillées. Simple volonté de mettre le nouveau chanteur en avant ou une envie de faire une musique plus commerciale ? A vous de voir.

Dés les premières secondes de l'album, avec le début du titre "Holding On", Marc Hudson nous gratifie d'un cri aigu assez épique qui n'a rien à envier à ceux du regretté ZP. Et c'est là que l'on constate le changement radical pris par le groupe. La voix est beaucoup plus mise en avant que durant la période ZP, la section rythmique ne se contente plus de 2 accords à la minute mais devient plus soutenue et intéressante. Évidement et heureusement les solos sont toujours présents mais beaucoup plus conventionnels dans leur placement au sein des chansons.

Le premier single de ce nouvel album "Cry Thunder" a vraiment tout le potentiel pour devenir un classique du groupe. Le riff rentre tout de suite dans votre tête pour ne plus en sortir, le refrain vous fera, à coup sûr chanter à plein poumon par son énergie et son coté épique. On peut aussi donner l'exemple de "Last Man Stand" dernier morceau du disque qui nous prouve que le groupe maitrise vraiment bien son nouveau style et met pleinement en avant le nouveau chanteur.

Encore un changement dans la musique de Dragonforce: la basse est enfin mise en avant. Dans "Ultra Beatdown" et "Inhuman Rampage" on était tellement attentifs aux guitares que l'on oubliait presque Frédéric Leclercq, le bassiste français. Celui-ci est enfin audible et le bonhomme impressionne, comme peuvent en attester les petits solos de basses courts mais efficace qui sont placés dans les compositions("Give me the night en est un parfais exemple). Celui-ci se retrouve même impliqué dans le processus de composition et nous offre des chansons très forte et personnelles: on peut citer "Seasons" (une version acoustique est disponible en bonus)

Le clavériste de Vadim prend, lui aussi, un peu plus de place sur ce nouvel album. On peut notamment noter l'intro de "Wings Of Liberty" qui unie la voix de Marc au clavier de Vadim et nous propulse haut dans le ciel par son coté épique et par sa beauté mélodique. La fin de ce même morceau est peut-être la plus épique jamais entendue.

Pour résumer cet album, il n'y aurait qu'une phrase: "Ralentir pour apprécier davantage". L'ensemble de l'album semble plus mature, la section rythmique est bien plus développée et cela fait un bien fou. Le nouveau chanteur possède de vraies qualités et demande vraiment à être encore plus exploitées.

Alors, si vous aimez Dragonforce et que vous trouviez qu'il y avait peut-être trop de solos et pas assez de mélodies; allez écouter cet album.
Et si vous ne connaissez pas encore ce groupe de Power metal, et bien "The Power Within" est l'album parfait pour le découvrir.

Je conseille vivement cet album.

18/20

13 Commentaires

16 J'aime

Partager

V0SS - 22 Juillet 2012: Un faible pour ce nouveau
DRAGONFORCE.......Ça pillule sans répit et très mélodique.
Hudson pousse tellement harmonique avec les compos......un vrai délice!!!
C'est une découverte dernièrement pour moi ce groupe......j'aime les 4 premiers albums.........et raffole surtout du dernier!!!
Pour les amateurs de Power Metal.....c'est un incontournable......Allez faites vous plaisir!!!!
Horreurgasme - 15 Octobre 2012: Merci, je vais me pencher sur cet galette et je te reviens avec ça.
 
magic9477 - 26 Novembre 2013: a la base c'était un sacré challenge de faire un albulm avec un nouveau chanteur.... et le résultat est pour ma part; pari réussi!!!
Theodrik - 03 Avril 2014: Ayant eu énormément de mal a apprécier "Inhuman Rampage" et "Ultra Beatdown" à cause de la trop grande importance des soli et du fait qu'ils faisaient un eu trop de la vitesse pour la vitesse, je préférais de beaucoup "Valley Of The Damned" et "Sonic Firestorm". Je suis donc très content qu'ils soient revenus à leurs premières amours. Et en tant que grand fan de Power Meral, je ne peux qu'applaudir ta chronique :D ! The Power Within doit être ex-æquo avec "Valley of Thé Damned" pour moi... Et c'est quelque chose :)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire