The Tankard

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Tankard
Nom de l'album The Tankard
Type Album
Date de parution 1995
Produit par Johns Harris
Enregistré à Music Lab Berlin
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album80

Tracklist

Re-Issue in 2011 by Sanctuary Records with 9 bonustracks
1. Grave New World 05:53
2. Minds on the Moon 03:20
3. The Story of Mr. Cruel 04:47
4. Close Encounter 04:26
5. Poshor Golovar 05:22
6. Mess in the West 04:21
7. Atomic Twilight 04:49
8. Fuck Christmas 02:47
9. Positive 04:39
10. Hope ? 03:59
Bonustracks (Re-Issue 2011 - Tankwart Album "Aufgetankt")
11. Liebesspieler (Die Toten Hosen Cover) 02:33
12. Pogo in Togo (United Balls Cover) 03:07
13. Hurra, Hurra, die Schule Brennt (Extrabreit Cover) 02:24
14. Herr D. (Marius Müller Westernbagen Cover) 02:43
15. Sternenhimmel (Hunbert Kahn Cover) 03:19
16. König von Deutschland Rio Reiser Cover) 02:26
17. Elke (Die Ärtze Cover) 03:52
18. Skandal im Sperrbezirk (Spider Murphy Gang Cover) 03:30
19. Billiger Slogan 02:58
Total playing time 44:33

Chronique @ Arawn

24 Mai 2005
Presque 10 ans après son premier album Zombie Attack, Tankard sort son sixième album studio, The Tankard, qui reste encore dans le ton thrash léger du précédent mais avec toutefois un bon regain d'efficacité. Cependant, ce sixième album marque surtout le passage à une seule guitare du groupe avec le départ d'Axel, un des membres fondateurs, qui ne participera pas non plus au deuxième album de leur projet parallèle, Tankwart. On observe également un changement de batteur puisqu'après trois albums, Arnulf est remplacé par Olaf.

Musicalement, ces changements de line up ne semblent pas avoir de grandes conséquences, si ce n'est la présence plus affirmée de la basse comme dans "Hope". Par rapport à l'album précédent, on peut toutefois remarquer une plus grande homogénéité avec une totale absence de pure composition en thrash agressif et la disparition des refrains chantés en chœur quasi-automatique dans Two Faced et qui laissent ici la place à un backing vocal occasionnel et discret.

Toutefois, que cela soit à cause du passage à 4 musiciens ou de l'abandon de l'opposition de style agressif/ fun, on sent que Tankard se libère plus largement dans cet album et nous offre en conséquence une joie de vivre communicative qui explose sur des bons délires comme dans l'excellente "Mess in the West" avec refrain sur fond de Banjo et d'harmonica et n'est pas en reste sur "Fuck Christmas" avec solo de grelots et "Minds on the Moon". Ces délires ne sont pas sans s'accompagner de bons passages speeds péchus et bien entrainants comme dans "Positiv" ou "Fuck Christmas" ainsi que de bons soli des familles qui offrent des relances diaboliques.

The Tankard présente aussi des chansons plus sombres avec une voix plus mélodique comme "Grave New World" and "Hope?" respectivement en ouverture et fermeture d'album mais surtout la deuxième ballade mid-tempo de leur carrière "Atomic Twilight" qui apporte un surprenant mais agréable décalage entre des images réalistes très noires et les autres chansons purement fantaisistes et délirantes.

Avec The Tankard, Tankard renoue avec les riffs efficaces qui se fixent dans la tête et quiconque appréciera le style de "Poshor Golovar" ou de "Fuck Christmas" ne devrait pas hésiter longtemps à se procurer cet album de thrash speed et bon enfant.

0 Commentaire

4 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire