R.I.B.

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Tankard
Nom de l'album R.I.B.
Type Album
Date de parution 20 Juin 2014
Labels Nuclear Blast
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album63

Tracklist

1. War Cry
2. Fooled by Your Guts
3. R.I.B. (Rest in Beer)
4. Riders of the Doom
5. Hope Can't Die
6. No One Hit Wonder
7. Breakfast for Champions
8. Enemy of Order
9. Clockwise to Deadline
10. The Party Ain’t Over ‘Til We Say So
DVD (Digibook Edition)
Recorded live at Graspop Metal Meeting, Dessel, Belgium, 29/06/2013
1. Intro
2. Zombie Attack
3. The Morning After
4. Not One Day Dead
5. Stay Thirsty !
6. Rules for Fools
7. Rectifier
8. Chemical Invasion
9. (Empty) Tankard

Chronique @ Bolverkrheathenlord

09 Juillet 2014

"R.I.B., le titre ne trompe pas sur la marchandise..."

Le nouveau Tankard enfin dans les bacs! Ces joyeux lurons délivrent leur Thrash Metal depuis maintenant plus de trente ans, tenant la distance aux côtés des monstres sacrés Destruction, Kreator et Sodom. Mais à l'inverse de leurs confrères, aucun acte de sodomie, de satanisme ou de louange génocidaire ou totalitaire, Tankard a toujours traité de sujets le plus souvent alcoolisés, toujours plein d'histoires délirantes et de second degré. Les rois de la bière ont une carrière d'une longévité exemplaire et une discographie bien fournie, variée avec son lot de tueries, de plus ou moins bonnes sortie voir de plus médiocres. Et puis faut il avouer que les délires et l'univers mousseux des bonhommes en ont sûrement lasser plus d'un au fil des années.

Le dernier gros brulot remonte à The Beauty and the Beer de 2006, alors que les deux albums suivant Thirst et Vol(l)ume 14 laissaient percevoir une légère baisse de régime, Tankard qui joue du Tankard mais en un peu plus plus posé. Puis en 2012, A Girl Called Cerveza (avec sa "délicieuse" pochette) rehaussait le niveau avec des compos simples, efficaces, variées et bourrées d'énergie, et un petit plus par rapport à ses prédécesseurs.

Alors que réserve son successeur en cette année 2014, le crument nommé R.I.B.?

Et bien le titre ne trompe pas sur la marchandise, cet album va enterrer son auditeur. Le regain d'énergie sur A Girl Called Cerveza se confirme avec R.I.B et la puissance qui se dégage de la piste d'ouverture aura l'effet d'une bombe à fragmentation. "War Cry" lance donc l’assaut avec fracas, passé la courte intro Heavy à la manière d'un MetaltoMetal, ça envoi du lourd, du gros Thrash qui tâche, Olaf qui martèle ses fûts à vive allure, les riffs incisifs typiques de Tankard et la voix tranchante de Gerre. Ce titre sera à ranger parmi les plus rapides et brutaux du répertoire du groupe. Et pas de sursis avec "Fooled by Your Guts", un autre un morceau sur-vitaminé au riffs meurtriers qui suit la folie dévastatrice lancée par le terrible premier titre, bénéficiant toujours du chant particulier d'un Andreas Gerre en grande forme.

Le titre phare est un moment fort du disque, les tempos varient au long du morceau, avec des passages plus "mélodiques" et d'autres plus lourds, on a même le droit à des chœurs "religieux", les chœurs de Satan tel que le mentionnent les paroles, au nom de la sainte bière (frelatée?). Une intervention du plus bel effet car Tankard amène une pointe d'originalité au niveau des ambiances, sans ré-inventer quoi que ce soit ils ajoutent ici et là des éléments qui se fondent parfaitement à leur musique et au concept adopté. Il en résulte un travail homogène, un hymne entrainant et divertissant.

L'album enchainera avec des titres au riffs tranchants, la tendance mélodique opérant surtout du côté des soli, les boucheries tapageuses et la folie des deux premières pistes se manifesteront de nouveau sur "Enemy of Order" et "Clockwise To Decline". On retrouvera des compos propres au groupe telles que "No One Hit Wonder" ou "Breakfast for Champions" qui ne font donc que compléter l'arsenal connu à la troupe des alcooliques de Francfort qui font toujours preuve d'une exécution sans faille. Une mention spécial pour le monstrueux titre Heavy mid-tempo "Hope Can't Die" avec son refrain entêtant accompagné de riffs soutenus et transpirant la légèreté habituelle de Tankard, et dont l'intro/outro n'est pas sans rappeler "The Metal LadyBoy".

Le morceau bien festif aux allures Punk endiablé qui clôt l’album restera dans nos têtes comme un hymne à la beuverie digne de ce nom, et digne de ses interprètes.

Pour conclure Tankard nous livre ici un disque abouti qui saura combler ses fans, possédant tous les élément qui font d'un album de Tankard un bon album, avec ses quelques perles et brulots, du bon ou du moins bon mais soyez rassurés les amis tout le monde en auras pour son compte. Tout ce qu'on aime chez Tankard est là, rythmiques tapageuses et riffs assassins, les solos caractéristiques au son du groupe, le chant hargneux de Gerre et le jeu à la batterie précis et écrasant, et les refrains qui reste en tête dès lors que l'on s'en soit un minimum abreuvé.

R.I.B. nous ramène tout de même vers un son plus cru, des sonorités un poil plus rentre-dedans que les albums précédents, ce dernier est au final dans la même veine que "Kings of Beer" ou "Beast of Bourbon".

Un cuvé 2014 à placer un cran au dessus des son prédécesseur qui était déjà fort sympathique, R.I.B. propose des bases solides et le meilleur que Tankard nous ait pondu ces dernières années... A voir si cet album gardera ce statut avec le temps...

Un bon 17/20 est donc de mise. Santé! Et Rest In Beer!

6 Commentaires

9 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

MCGRE - 13 Juillet 2014: Bonne chro l'ami vraiment bien détailler et sympathique a lire , bravo mec .
tormentor - 14 Juillet 2014: Bonne chro merci! J'adore le titre que tu as mis et rigolo en plus! faut que je me le procure au plus vite cet album, car il a l'air d'etre vraiment bon. Thrash'em all!!!
Bolverkrheathenlord - 20 Juillet 2014: Merci à tous les amis.

Mike si tu veux commencer par ce skeud c'est plutôt stratégique je ne pense pas que serait déçu. Et comme tu le dis il n'est jamais trop tard, donc si je peu te recommander des albums du groupes dans un ordre "logique" alors je te conseil les deux premiers "Zombie Attack" et "Chemical Invasion", sinon mes deux favoris qui représentent pour moi la consécration du groupe se tenant dans "The Meaning of Life" et "Stone Cold Sober"... Par la suite si tu adhère vraiment au délire alors tu pourras dans le futur te jeter sur leurs meilleurs production des années 2000 comme "Kings Of Beer", "Beast of Bourbon" et surtout l'énormissime "The Beauty and the Beer".

Merci encor pour le commentaires et les nombreux retours en remerciements persos.
 
julienpoulin27 - 10 Décembre 2014: C'est bon, mais j'ai l'impression d'entendre du Kreator par moment...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire