The Swan Road

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Drudkh
Nom de l'album The Swan Road
Type Album
Date de parution 14 Mars 2005
Style MusicalBlack Pagan
Membres possèdant cet album118

Tracklist

1.
 1648
Ecouter01:40
2.
 Eternal Sun
Ecouter07:42
3.
 Blood
Ecouter09:04
4.
 Glare of 1768
Ecouter05:58
5.
 The Price of Freedom
Ecouter08:13
6.
 Fate
Ecouter06:41
7.
 Song of Sich Destruction
Ecouter04:22

Durée totale : 43:40

Acheter cet album

Drudkh




Chronique @ Paganwinter

26 Avril 2010
Difficile de rééditer l'exploit d'Autumn (NL) Aurora (DK), ceci explique peut-être le tournant logique que Roman Saenko fait prendre à son bébé. Drudkh étant toujours Drudkh, la concept étant toujours sensiblement le même, le groupe s'oriente pourtant avec leur troisième réalisation, The Swan Road (HUN), vers le Pagan (BLR) Black Metal dans le genre pur et dur. Quiconque connaît les capacités en la matière de la scène Ukrainienne, peut aisément deviné qu'il n'a aucunement affaire à du n'importe quoi. Non, on doit alors s'attendre à du cousu main, du brodé dans le vieux coton et du forgé dans l'acier.

Pas Band de trace de folk pompeux ni même de chœur ou voix claires, non simplement du vieux de la vieille, graver dans la roche. Le son type bois-sec que certains s'amusent à attribuer à Enslaved (NOR), période Blodhemn (NOR), est bien présent et il en découle de ce fait un album d'une fameuse nostalgie.

Je l'ai dis, les caractéristiques propre au groupe ne change pourtant pas. Bien plus froid, moins mélancolique au profit du traditionalisme slave, et pourtant, la beauté intrinsèque de la musique est bien palpable, à l'image des riffs tranchants de Eternal (COL) Sun ou encore de Glare Of 1768, cette dernière étant la cerise sur le gâteau de ce disque. Saenko, point de vue vocaux remet le couvert d'une manière plus agressive, le rythme s'élève un tantinet, à l'image du début du premier morceau, toujours Eternal (COL) Sun, commancant par un bon vieux blast des chaumières. Que tout le monde se rassure, le rythme redeviendra très vite celui propre au groupe. Ceux-ci nous gratifient même de quelques solis de guitares inspirés du folklore local, sans parler d'une ribambelle d'intermède à la gratte acoustique.

Régulier, homogène et sentant bon les temps immémoriaux, The Swan Road (HUN) se veut en conclusion une vive réussite, mais un album auquel on pourrait reprocher une certaine monotonie ou une prise de son bien moins qualitative que sur leur précédent opus. Le rythme et la sonorité y sont certainement pour quelques choses, entre blast, mid-tempo et fragments de folk slave. Plus (ARG) sec, plus violent et surtout plus rageur qu'auparavant, Drudkh s'impose désormais comme un sérieux concurrent à la star national, Nokturnal Mortum. Saenko puise dans son génie et livre la performance que l'on attendais, même si au vu des notations, certains semble être déçus.

Drudkh déroule, se font plaisir, en finisse avec leur période ambiant, et même si j'apprécie énormément leur travail jusqu'alors, je suis tombé sous le charme de cette troisième galette, vive et pleine de sentiments, au travers et surtout grace à de nombreux riffs très originaux et aux allures nobles. Une nouvelle chronique des années ancestrales et surtout une musique teintée de ce triste sort que l'Ukraine connaît que trop bien. Des gens pleinement heureux ne peuvent arriver à faire passer la tristesse aux travers de compositions étouffantes et acides.

Je me répète une nouvelle fois concernant les réédition sur Season Of Mist (SLO), mais celles-ci sont pourtant très pratique pour connaître le groupe de nos jours. Durant le mois de mai 2010, la label annonce la parution du légendaire quatrième opus des Ukrainien, Blood (JAP) in Our Wells. Réjouissance et bohneur. Un grand groupe.

Paganwinter

1 Commentaire

7 J'aime

Partager
TORTURER - 09 Mai 2010: Il semble bien différent de blood in our wells, mais c'est certainement une facette plus brut que nous propose Roman Saenko; Je vais me laisser tenter par cet album.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire