The Aeon of Angelslaying Darkness

Liste des groupes Black Death Archgoat The Aeon of Angelslaying Darkness
ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
18/20
Nom du groupe Archgoat
Nom de l'album The Aeon of Angelslaying Darkness
Type Compilation
Date de parution 12 Mai 2010
Style MusicalBlack Death
Membres possèdant cet album37

Tracklist

DISC 1
1. Intro: Ripping the Wings 00:59
2. Black Messiah 02:32
3. Death and Necromancy 02:52
4. Rise of the Black Moon 02:39
5. Angelcunt 02:21
6. Jesus Spawn 01:08
7. Invocation 01:01
8. Thrice Damned Sodomizer (Streams of Blood) 02:53
9. Satanic Oath 00:45
10. Penis Perversor 02:13
11. Unholy Semen Hammer 02:39
12. Angelcunt 02:19
13. Invocation 01:01
14. Rise of the Black Moon 02:36
15. Death and Necromancy 03:01
16. Soulflay 02:33
17. Black Messiah 02:36
18. Jesus Spawn 01:08
19. Outro (The Prophecy) 00:26
20. Lord of the Void 05:02
21. Hammer of Satan 02:11
22. Goat and the Moon 03:58
Total playing time 48:53
DISC 2
1. Invocation 00:59
2. Thrice Damned Sodomizer (Streams of Blood...) 02:48
3. Death and Necromancy 02:49
4. Penis Perversor 02:13
5. Soulflay 02:36
6. Satanic Oath 00:54
7. Jesus Spawn 01:06
8. Black Messiah 02:22
9. Desecration 04:22
10. Rise of the Black Moon 02:34
11. Outro 01:12
12. Invocation 00:55
13. Apotheosis of Lucifer 02:40
14. Goat and the Moon 04:15
15. Whore of Bethlehem 04:48
16. Lord of the Void 05:24
17. Dawn of the Black Light 05:16
18. Hammer of Satan 02:37
Total playing time 49:50

Acheter cet album

Archgoat


Commentaire @ wodulf

23 Novembre 2012

Une compilation indispensable mais réservée à ceux qui ont du pognon.

Sortir une compilation pour les 20 ans du groupe, à la base c'est une excellente idée. Mais faire payer 25 euros pour un double CD (et je ne parle même pas de ceux qui ont acheté la version LP à plus de 40 euros !), je trouve ça limite, même si l'objet est très beau.
Donc, il s'agit d'un gros digibook au format LP qui se feuillette comme un livre. On y trouve des articles - dont certains en finnois - ainsi que des interviews très intéressantes s'étalant de 1993 à 2009 dans lesquelles on apprend pas mal d'anecdotes.
Une des raisons qui a poussé Archgoat a sortir cette compilation est que le groupe en avait marre de se faire entuber par son premier label, Necropolis qui soit rééditait Angelcunt sans l'accord du groupe (le fameux split avec Beherit de 1999) ou pire était derrière toute sorte de bootleg dont le plus connu est l'autre split avec Beherit qui regroupe les démos Jesus Spawn et Down There.
Cette compilation permet donc de remettre tout ça au propre. On a donc la démo Jesus Spawn avec un son qui a certainement dû être retouché, le MLP Angelcunt, 7 morceaux enregistrés en 1993 qui devaient au départ servir pour un split avec Barathrum ( refusé par Necropolis ) et un EP qui ne verra en fait le jour qu'en 2005. Enfin, le premier CD se termine sur trois extraits des albums Whore of Bethlehem et The Light-Devouring Darkness.
Le CD 2 nous fait découvrir la facette live de Archgoat avec 3 concerts. Le premier de 2005 - donc seulement un an après la reformation - est très bestial mais ne dégage pas encore l'aura occulte des deux autres enregistrés en 2007 et 2009.
Oui, cette compilation est indispensable, mais est surtout réservé à ceux qui ont du pognon. Sortir une version simple double CD à 10 euros aurait été bien plus sympa.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire