Sigh No More

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Gamma Ray
Nom de l'album Sigh No More
Type Album
Date de parution 23 Septembre 1991
Enregistré à Karo Music Studio
Style MusicalPower Mélodique
Membres possèdant cet album302

Tracklist

Re-Issue in 2002 by Noise International with 3 bonustracks.
Re-Issue in 2010 by Cooking Vinyl together with Heading For Tomorrow album in 2CD Set with bonustracks.
1. Changes 05:42
2. Rich and Famous 04:39
3. As Time Goes by 04:42
4. (We Won't) Stop the War 03:47
5. Father and Son 04:25
6. One with the World 04:47
7. Start Running 03:58
8. Countdown 04:20
9. Dream Healer 06:20
10. The Spirit 04:17
Bonustrack (Japanese Version)
11. Sail on (Live)
Bonustracks (Re-Issue 2002)
11. Heroes 04:58
12. Dream Healer (Pre-Production Version) 09:38
13. Who Do You Think You Are ? 05:07
Total playing time 46:57

Chronique @ Eternalis

19 Décembre 2008
"Sign No More" ne sera probablement pas l’album le plus ultime des fans irréductibles. Au contraire, c’est un disque trop largement sous-estimé sans réel motif, mis à part peut-être celui de se retrouver entre deux opus aussi exceptionnel que "Heading for Tomorrow" et "Insanity and Genius".
Car si je devais juger selon mes seules affinités, je peux affirmer que "Sign No More" se verrait attribuer la note maximale car il s’agit de mon préféré de l’ère Ralf Schiepers, mais dans l’absolu, qu’apporte t-il de nouveau dans notre monde musical ?

Et bien pas grand-chose à vrai dire, mais il bénéficie de l’expérience et du professionnalisme de techniciens hors pair n’ayant rien à apprendre de personne. Ralf chante simplement comme un dieu (comment un être humain peut-il chanter comme ça ?), la paire Kai Hansen-Dirk Schlächter (alors guitariste car le groupe disposait de Uwe Wessel en tant que bassiste) est tranchante et les solo en double sont légions tandis que le couple basse-batterie est d’une sobriété parfaite pour un style toujours aussi typiquement allemand : carré, puissant sans être froid et toujours très mélodique avec ses petites pointes d’humour caractéristiques.
Il ne comporte les expérimentations de son successeur mais représente selon moi la bouée de sauvetage d’un genre en perdition au début des années 90’.

A l’écoute de bombes comme "Changes" ou "One With the World", on comprend sans mal que Gamma Ray avait cette rage que beaucoup ne possédaient plus, cette envie de jeter à la face du monde ce heavy metal dont la presse crachait dessus avec dédain. Le fait que les paroles de cet album soient très cyniques et négatives n’est probablement pas étranger à cet environnement de quasi-survie musicale, sans oublier la guerre du golfe qui secouait alors le monde. "(We Won’t) Stop The War" est un exemple de cette guerre, et propose du même coup certaines des parties vocales les plus ironiques de Ralf, très particulières dans leurs placements. L’intro de basse de ce titre (qui n’est pas sans rappeler l’amorce de "Peace Sells…"de Megadeth) ainsi que les quelques cuivres présents sur le couplet apporte à ce titre une coloration étrange, comme une critique amère de notre monde.

Quand à "As Time Goes By" et "Start Running", elles contiennent les lignes de chant les plus impressionnantes de ce chanteur à la voix d’or, non seulement très aigues mais véritablement empreintes de magie. Sur "As…", la montée en puissance du pré-refrain au refrain se veut splendide avant la véritable leçon que nous donne Ralf alors que les guitares sifflent de façon presque agressive (le solo en "twin battle" est un modèle du genre dont l’influence se retrouve beaucoup dans le power metal d’aujourd’hui !). Sur "Start Running", son chant parait si naturel que c’est à vous dégouter d’essayer de chanter, tant sa voix semble intouchable et unique.

Si l’on devait noter un élément également très distinct de cet album, ce serait la basse très présente dans le mix, toujours audible et souvent utilisée comme transition entre différents parties. Elle tient un rôle primordial, et je trouve cela important pour un instrument souvent utilisé en bouche trou et parfois relégué au second plan (ce qui arrive malheureusement sur les derniers Gamma Ray !).
Mis à part ça, que dire de plus ? Le disque a depuis longtemps fait ses preuves et en parler sans l’écouter n’est que pure folie. Un excellent album de heavy metal, ni plus, ni moins !

6 Commentaires

6 J'aime

Partager

MetalOursonne - 30 Décembre 2008: Bon eh bien oui vous avez sans doute raison tous les deux .. cet album je dois encore le découvrir .. ce que je vais m'empresser de faire à la première occasion. Merci pour ta chronique Eternalis, et aussi à HRPASSION pour ses commentaires éclairés.
ZazPanzer - 30 Décembre 2009: Cet album est un petit bijou, moi aussi mon préféré de l'époque Scheepers. Une vrai leçon de Metal classique. Merci au chroniqueur.
ZazPanzer - 18 Fevrier 2010: Je me suis refait aujourd'hui la montée de Ralf sur "As Time Goes By", du pur bonheur...
David_Bordg - 12 Mars 2015:

un pure joyaux cet opus, de plus original a souhait. Mon préféré également de l’ere SCHEEPERS.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire