Primal Massacre

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Vomitory (SWE)
Nom de l'album Primal Massacre
Type Album
Date de parution 19 Avril 2004
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album138

Tracklist

1.
 Primal Massacre
 03:31
2.
 Gore Apocalypse
 03:54
3.
 Stray Bullet Kill
 04:07
4.
 Epidemic (Created to Kill)
 03:46
5.
 Demon's Divine
 03:46
6.
 Autopsy Extravaganza
 02:58
7.
 Retaliation
 02:56
8.
 Condemned by Pride
 03:50
9.
 Cursed Revelations
 02:21
10.
 Chainsaw Surgery
 03:12

Durée totale : 34:21


Commentaire @ wodulf

14 Décembre 2012

Du death metal très agréable à écouter

L'album Revelation Nausea va apporter au groupe le son et le style Vomitory mais également une certaine stabilité au niveau du personnel mais aussi musicale. Ce qu'on pourrait un peu appeler l'âge d'or de Vomitory englobe en fait les albums Revelation Nausea (2001), Blood Rapture (2002) et ce Primal Massacre (2004).
Pendant grosso-modo six années, Vomitory ne connaîtra aucun changement de personnel et nous fera du Vomitory, un peu comme Cannibal Corpse nous fait du Cannibal Corpse. Donc des disques qui s'en jamais atteindre le niveau de Revelation Nausea, restent des albums de death metal très agréables à écouter.
Primal Massacre sans bien entendu arriver à égaler l'intensité de Revelation Nausea est un excellent album de Vomitory. Tout démarre comme d'habitude sur les chapeaux de roue avec un morceau éponyme complètement destructeur qui n'aurait vraiment pas dépareillé sur l'album de 1999. Puis à partir du second morceau, "Gore Apocalypse", on avoir droit à des gros ralentissements avec des putains de break à la Slayer. Entre celui-ce qui fait très Reign In Blood dans l'esprit, un autre sur "Demon's Divine" qui renvoie à South Of Heaven, l'ombre de Slayer plane pas mal sur ce Vomitory. Mais bien entendu, tout cela reste dans un esprit entièrement death metal.

1 Commentaire

0 J'aime

Partager
BEERGRINDER - 14 Décembre 2012: Pour moi l'âge d'or de Vomitory va jusqu'à Brutalize, Terrorize, Sodomize : énorme album et sans doute le plus brutal de leur discographie !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire