Nightwing

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Marduk
Nom de l'album Nightwing
Type Album
Date de parution Avril 1998
Style MusicalBlack Brutal
Membres possèdant cet album436

Tracklist

Re-Issue in 2008 by Blooddawn Productions
1.
 Preludium
 02:09
2.
 Bloodtide (XXX)
 06:44
3.
 Of Hells Fire
 05:23
4.
 Slay the Nazarene
 03:49
5.
 Nightwing
 07:35
6.
 Dreams of Blood and Iron
 06:20
7.
 Dracole Wayda
 04:08
8.
 Kaziklu Bey (the Lord Impaler)
 04:03
9.
 Deme Quaden Thyrane
 05:07
10.
 Anno Domini 1476
 02:12

Durée totale : 47:30


Chronique @ BEERGRINDER

23 Décembre 2008
Décidément l’histoire de Marduk est liée à Peter Tägtgren, après s’être occupé du son de Heaven Shall Burn… When We Are Gathered et accompagné le groupe en tant que deuxième guitariste sur la tournée qui a suivie, le voilà de nouveau en charge de la production de Nightwing (1998), le cinquième album de ses compatriotes suédois.

Ce disque est un concept sur la vie de Vlad Dracul, l’homme aux grandes dents qui snobe la bière et préfère le sang… Heureusement le sujet est traité avec un peu moins de légèreté que ne le ferait un Cradle Of Filth et le côté parfois historique des paroles est appréciable. Au niveau de la musique pas de grands bouleversements à noter pour la première partie de l’album, Of Hells Fire et Slay the Nazarene assènent un rythme oppressant et brutal, dominé par les blast beat de Fredrik Andersson et la voix haineuse de Legion, si le bon morceau Nightwing est plus long à se lancer il est lui aussi impitoyable et muni de riffs très prenants.

La deuxième partie de l’album entre de plein pied dans l’histoire de la vie de Dracula et les titres y sont moins trépidants, plus emphatiques et posés à l’image d’un Dream of Blood And Iron à l’utilité surtout narrative et visant à casser le rythme effréné régnant depuis le début du disque. Etant donné que ce morceau est enchaîné avec Dracole Wayda lui aussi assez lent, il était grand temps de relancer la machine, l’ennui commençant à pointer le bout de son nez : c’est chose faite avec le belliqueux Kaziklu Bley aux guitares qui font mouche.

Marduk confirme avec Deme Quaren Thyrane sa volonté de s’éloigner un peu du style sans concession de Heaven Shall Burn en insérant des parties plutôt mélodiques et un jeu de basse de B-War venant parfois dominer les linéaires Black. Les suédois réussissent d’ailleurs à ne pas sortir deux fois le même album et parvient à nous faire entrer sans problème dans son concept même si on a connu Kris Verwimp plus inspiré en matière de pochettes.

Nightwing, malgré des qualités indéniables et la patte Marduk bien reconnaissable manque d’un petit quelque chose en plus, on regrettera l’absence d’atmosphères occultes comme sur Opus Nocturne ou le côté jusqu’au-boutiste de Heaven Shall Burn. Reste un bon album de Black Metal suédois permettant à Morgan Hakansson et les siens de rester prophètes en leur pays.

BG

5 Commentaires

10 J'aime

Partager

NecuratIeles - 04 Juin 2009: Très bonne critique !
Le regard pénétrant et pertinent, savamment contextualisé, est très appréciable (malgré quelques divergences personnelles notoires concernant certains jugements de valeur).
Je soupçonne en outre le chroniqueur d'être un peu chiche avec cet album qui aurait mérité quelques points de plus.
Merci beaucoup pour cette chronique.
albundy57 - 04 Août 2009: Encore un très bon album des suédois qui restent dans la lignée brutale et sans concession, un excellent successeur à "Heaven shall burn..."
 
josedelamuerta - 21 Mai 2010: Trés bonne chronique!
( juste un petit désaccord au niveau de Dream of blood and iron / Dracole wayda que j'apprécie particulièrement mais bon ^^ )
sebmorgul - 24 Août 2010: pour ma part le meilleur album de marduk ou on ne se lasse pas une seul secondes meme 12 ans apres sa sortie!par contre faudra qu'ont m'explique pourquoi le titre KAZIKLU BEY que je trouve hors norme n'apparaissent jamais en live?
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Dead_man_walking

23 Décembre 2008
Avant d’écouter cet album je me demandais quelle était la différence entre Dark Funeral et Marduk ? J’ai écouté cet album et j’ai compris la différence entre ces 2 grands du Black Suédois . Autant les 2 jouent très vite et possèdent une violence évidente , mais Marduk possède une chose de plus : la Haine . On sent que Marduk joue avec de la haine au ventre et sur ce disque c’est omniprésent . Comparé à leur collègue Dark Funeral où la haine est bien moins présente .
Voici le seul album de Marduk , que je possède . Mais quelle album !
Enfin tout commence avec un Preludium qui est une sorte de grésillement qui est supposé être un bruit de guerre . Pour ma part je trouve cette intro plutôt ratée et assez ennuyeuse .
Enfin commence « Bloodtide » un titre très violent dans l’esprit de Marduk .
Ensuite commencent les meilleurs titres de l’album avec « Of Hell’s fire »et « Slay the Nazarene » qui sont tous simplement terribles ! Un son très carré avec des refrains assez simples mais excellents .Les titres s’enchaînent très vite et gardent une vitesse et haine parfaite . Ensuite vient un autre excellent titre le « Kaziklu Bey » qui commence avec une intro avec une guitare très bonne , une impression d’être en danger mais on ne sait d’où cela va venir. Ensuite vient le titre assez spéciale « Deme Quaden Thyran » qui est étonnamment plus lent que les titres précédents . L’album se termine avec un « Anno Domini 1476 » qui une sorte de marche militaire avec la voix de Legion en complément , mais bizarrement à 20 secondes de la fin , le ton change et l’album se termine avec un genre de chant que l’on trouve dans les films de guerre . Je peux vous assurer que cette enchainement « Kaziklu Bey , Deme Quaden Thyran et Anno Domini » va vous laisser sans voix !

Enfin je sais que je n’ai écouté seulement un album de Marduk mais je le conseille , pour tous ceux qui sont attirés vers le Brutal Black ou même le Black tout court . Avec cet album Marduk me prouve qu'il est bien dans les grands de l’art noir .

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire