Litany

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Vader
Nom de l'album Litany
Type Album
Date de parution 20 Mars 2000
Enregistré à Red Studio (PL)
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album368

Tracklist

1.
 Wings
 03:12
2.
 The One Made of Dreams
 01:49
3.
 Xeper
 04:02
4.
 Litany
 03:01
5.
 Cold Demons
 03:12
6.
 The Calling
 03:11
7.
 North
 01:37
8.
 Forwards to Die!!!
 01:38
9.
 A World of Hurt
 01:51
10.
 The World Made Flesh
 02:48
11.
 The Final Massacre
 04:32

Durée totale : 30:53


Chronique @ Fabien

18 Décembre 2008
Livrant des albums d’une qualité pourtant régulière, Vader traverse le milieu des nineties avec difficulté, comme nombre de ses homonymes death metal, relégué sur un label manquant de moyens pour promouvoir ses disques à une échelle notoire. Mais, grâce à la volonté inébranlable de son infatigable leader Piotr Wiwczarek, le groupe profite de la résurgence du style autour des années 2000, pour signer un deal précieux avec la puissante écurie Metal Blade, s’intéressant à nouveau de près à ce mouvement extrême, à l’instar des labels Wicked World (Earache) & Century Media. Fort d’un line up inchangé, le quatuor s’embarque ainsi avec Adam Toczko aux Red Studios locaux, pour l’enregistrement de son quatrième full lenght, l’impitoyable Litany, sortant en ce début d’année 2000, muni d’une illustration du désormais célèbre Jacek Wisniewski (Krisiun, Decapitated, Incantation).

Si son prédécesseur Black to the Blind intensifiait le rythme imposé par la bande de Piotr, Litany confirme la radicalisation du style de Vader, vers des constructions de plus en plus compactes et assassines, profitant en plus d’un enregistrement béton, n’ayant rien à envier aux productions de l’Europe de l’ouest et nord-américaines. Bénéficiant d’un son de double grosse caisse volontairement mis en avant, le groupe pilonne en effet à coups de rythmiques meurtrières et de riffs particulièrement incisifs, dès l’entrée en matière du très bon Wings.

Le martèlement de Made of Dreams, Cold Demons & The Calling confirme largement cette tendance vers une brutalité accrue, trouvant alors son apogée sur le trio mémorable & culte North / Forward to Die / World of Hurt en tout point renversant. Toutefois, sans garder le pied au plancher durant sa demi-heure, Litany lâche quelques World Made Flesh ou Final Massacre plus longs et plus alambiqués, possédant un parfum à la The Ultimate Incantation fort appréciable.

Considéré par certains comme le Reign in Blood de Vader, de par sa courte durée, sa vitesse excessive et son intensité constante, Litany frappe un grand coup, confirmant toute la force et la volonté du groupe polonais, qui martelait déjà sévèrement sur le bon Black to the Blind. Aux côtés des non moins excellents Close to a World Below, Gateways to Annihilation, Conquerors of Armageddon & Black Seeds of Vengeance (Immolation, Morbid Angel, Krisiun, Nile), Litany confirme ainsi l'incroyable retour du death metal sur le devant de la scène extrême, en cet excellent cru 2000.

Fabien.

3 Commentaires

18 J'aime

Partager
BEERGRINDER - 19 Décembre 2008: Mon album de Vader préféré (même si je ne les possède pas tous), on peut effectivement faire le comparatif avec Reign In Blood par son rythme trépident et sa courte durée.

Chauqe titre décalque un maximum, la grosse caisse est même limite trop en avant parfois mais quelle production énorme!

Il est clair que 2000 est une année qui tue en terme de Death Metal.

Bien joué, avec notre acharnement il ne restera bientôt plus beaucoup d'albums de Death non chroniqués...
eulmatt - 22 Décembre 2008: Sentimentalement, je garde un faible pour De Profundis, mais c'est une autre époque. Bon Litany, c'est je trouve le symbole de Vader: une machine de guerre qui n'a jamais été larguée par l'évolution du death metal et qui a porté haut les couleurs de la scène death.
Souvent prévisible, parfois époustouflant (comme sur cet album), toujours impitoyable en concert, le groupe polonais se résume en un mot: intègre.
albundy57 - 13 Novembre 2010: C'est clair, VADER voue son existence au death-metal, et cela jusqu'à leur fin.
Et ce "Litany",oh putain, quel missile dans la tronche!!
Un pur concentré de brutalité, massif, et maîtrisé de bout en bout.
Je le classe sans souci dans leurs 4 meilleures réalisations.
VADER is fucking great!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire