The Beast

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Vader
Nom de l'album The Beast
Type Album
Date de parution 20 Septembre 2004
Enregistré à RG Studios
Style MusicalDeath Brutal
Membres possèdant cet album271

Tracklist

1.
 Intro
 00:59
2.
 Out of the Deep
 04:51
3.
 Dark Transmission
 04:09
4.
 Firebringer
 03:32
5.
 The Sea Came in at Last
 04:06
6.
 I Shall Prevail
 03:49
7.
 The Zone
 04:30
8.
 Insomnia
 03:27
9.
 Apopheniac
 04:13
10.
 Choices
 04:08

Durée totale : 37:44


Chronique @ Fabien

16 Décembre 2010

Beware the Beast.

Particulièrement survolté pour sa première apparition au sein du label Metal Blade, Vader foudroyait en cette année 2000 sur l’hallucinant marteau-pilon Litany, condensé de rythmiques fracassantes et assassines. Le groupe deathmetal emmené par l’infatigable Peter Wiwczarek revint deux ans plus tard sur le néanmoins bon Revelation, laissant toutefois une partie de sa hargne au placard et adoptant sensiblement une certaine vitesse de croisière.

Avec un rythme de métronome, notre formation polonaise revient alors en cette année 2004 avec The Beast, son sixième album depuis la parution de The Ultimate Incantation douze années auparavant. Si Vader conserve son ingénieur du son Piotr Lukaszewski et sa paire de guitaristes composée de Mauser et Peter, il recrute en revanche Novy à la basse et plus notamment Daray derrière les fûts, en remplacement de son batteur originel Doc, évincé la mort dans l’âme faute à de sérieux problèmes d’alcoolisme lui ayant déjà collé un pied dans la tombe, une année avant sa disparition.

Vader attaque d’entrée avec le bon Out of the Deep, néanmoins très prévisible, alignant une salve de riffs dans la grande tradition des morceaux cultes Vicious Circle et The Crucified Ones de son premier album. Tout au long de The Beast, on retrouve ainsi de ci de là des références aux précédents efforts du quatuor, depuis le pilonnage de Firebringer & Insomnia au doux parfum des titres de Litany, jusqu’à l’articulation de The Sea Came in at Last non sans rappeler les montées en puissance du terrible Carnal de Black to the Blind. Cette synthèse reste toutefois académique et réalisée sans grande inspiration, prenant rapidement des allures routinières.

Difficile ainsi d’extraire notoirement des morceaux du lot, tant l’histoire se répète inlassablement au fil de l’avancée de The Beast, sans compter quelques morceaux comme Apopheniac ou Choices cherchant encore la troisième vitesse. Plusieurs titres prennent toutefois un bon départ, pour citer le riffing agressif et accrocheur en début de Dark Transmission, bien que la tension retombe asssez vite dans des courbes tout à fait normales. Sans être ennuyeuses, les 37 minutes de l’album défilent ainsi sans histoire, ni moment vraiment mémorable.

Si Revelation tenait difficilement la distance face à son impitoyable prédécesseur souvent comparé au Reign in Blood de la carrière du groupe polonais, il gardait toutefois le mérite de lâcher des compositions encore rageuses et inspirées, à l’inverse de The Beast qui parvient quant à lui difficilement à décoller. Ce sixième album de notre quatuor, sans être franchement mauvais ou très décevant, reste aujourd’hui l’un des albums les plus mous de la longue discographie de Vader.

Fabien.

15 Commentaires

9 J'aime

Partager

albundy57 - 17 Décembre 2010: Je confirme, le meilleur de VADER se trouve sans conteste dans les 4ers opus. Perso, j'ajouterais aussi "Impressions in blood" qui me scotche total le cul sur la chaise.
Après il est sûr qu'on peut en disserter durant des plombes!
BEERGRINDER - 17 Décembre 2010: Oui Fabien, j'ai mal interprété une ou deux de tes phrases, en fait toi aussi tu considères The Beast en dessous de Revelations.

Quelques passages m'amenait à penser que tu mettais les deux sur un pied d'égalité, au temps pour moi.
NICOS - 19 Décembre 2010: Merci Fabien pour ta chronique. The Beast est pour moi aussi le moins bon VADER, en cobncurrence avec REVELATIONS justement, n'appréciant guère ce dernier....victime aussi très certainement de son terrible prédécesseur LITANY, qui est selon moi sans contestations possibles le meilleur VADER!
Cris001 - 14 Avril 2018:

Pas le meilleur de Vader... C'est se qui se dit. Je voulais prendre d'autres que je n'ai pas encore, mais c'est tout ce que j'ai trouvé chez Gibert. Mais, je me suis dit que si je l'écoute et que je ne me fais pas ch... en l'écoutant, ç'est que c'est bien. Si le seul reproche est celui de "mollesse", le "mou" peut être bon aussi. J'ai l'habitude maintenant sur SOM, que ce qui est décrit comme "pas le meilleur" de bons groupes, c'est en général bon... (on fera une exception pour With Sympathy de Ministry, où là on se dit qu'on a échappé à une carrière en daube fumante...)

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ disgracia

18 Décembre 2006
Mmmh, Vader, rien que le fait de penser à ce groupe donne une sérieuse envie de secouer sa tignasse!
Comme vous l'avez sans doute compris avec les chroniques précédentes, cette album confirme le statut de Vader en temps que meilleur groupe de death européen.
Ce qui est impressionnant, c'est que les changements depuis le début du groupe sont minimes, mais on ne s'en lasse toujours pas, et on continue d'attendre chaque nouvel opus avec impatience, comme pour avoir sa "dose"...
Et notre dose on va l'avoir avec "The Beast"!
L'album commence par une intro ambiant qui fait monter la pression pour enchaîner directement sur le meilleur titre de cet album à mon goût, à savoir: "Out Of The Deep".Cà fait vraiment plaisir de rentrer dans le vif du sujet de cette façon...
"Dark Transmission" est dans l'ensemble pas très violent, Peter se fait plaisir avec ses cris aussi impressionnants sur CD qu'en live!
"Firebringer" est un titre plus thrashy, avec toujours une batterie de dingue, qui ne s'arrête jamais...
"The Sea Came In At Last", un très bon titre, qui oscille entre passages doux, et bourrinages intensifs...super efficace en live çà aussi...
"I Shall Prevail" est aussi un titre énorme, avec des riffs comme seul Vader sait nous en pondre...la batterie est toujours aussi majestueuse...(R.I.P)Le titre suivant:
"The Zone", est une tuerie, qui tourne en boucle sans s'arrêter, avec des très bons "solos".Titre parfait pour se déboîter quelques cervicales...
"Insomnia" et "Apopheniac", deux bons titres, rien de spécial, et çà se finit sur "Choice" qui commence par une ballade avant de finir en gros death...
Bref un opus excellent, un de plus, pour Vader...
18/20

4 Commentaires

2 J'aime

Partager
La_Lance - 12 Mai 2010: Que dire de cet album ? Il est tout simplement sublime !!
NICOS - 07 Décembre 2010: Pour moi le moins bon VADER après REVELATION. très loin de leur sublime LITANY ou ce qu'ils ont fait avant. Heureusement, ils vons se sortir de ce mauvais pas avec le successeur de cet album...à oublier.
albundy57 - 17 Décembre 2010: Pas le meilleur skeud du groupe, mais bien sympa tout de même...
J'ai ressenti une grosse touche thrash sur "The beast", cela le rend moins percutant et brutal que les précédents.
Cela reste quand même du VADER très correct! Un petit 14/20...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire