Kairos

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Sepultura
Nom de l'album Kairos
Type Album
Date de parution 24 Juin 2011
Labels Nuclear Blast
Enregistré à Trama Studios
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album205

Tracklist

DISC
1.
 Spectrum
 04:03
2.
 Kairos
 03:37
3.
 Relentless
 03:36
4.
 2011
 00:30
5.
 Just One Fix (Ministry Cover)
 03:33
6.
 Dialog
 04:57
7.
 Mask
 04:31
8.
 1433
 00:31
9.
 Seethe
 02:27
10.
 Born Strong
 04:40
11.
 Embrace the Storm
 03:32
12.
 5772
 00:29
13.
 No One Will Stand
 03:17
14.
 Structure Violence (Azzes)
 05:39
15.
 4648
 08:22

Bonus
16.
 Firestarter (The Prodigy Cover)
 04:30
17.
 Point of No Return
 03:24

Durée totale : 01:01:38



DVD (Digipack Edition)
1.
 Making of "Kairos"
 50:13

Durée totale : 50:13


Chronique @ sarcophagus

21 Octobre 2011

Kairos est-il un accident de parcours ou le début d’une nouvelle ère pour Sepultura ?

On peut tous admettre que depuis le départ de Max Cavalera, Sepultura perd petit à petit l’incroyable image qu’il avait pu avoir par le passé. Quand on sait que ce groupe mythique a sorti Chaos A.D et Roots, on a du mal à imaginer qu’ils tomberaient aussi bas même avec l’absence de Max et de son frère. De Against à A-Lex, on pouvait vraiment se dire: "mais où est parti Sepultura ?". La réponse est très simple, ils sont partis très loin et leur talent aussi. C’est par hasard en me baladant à la Fnac que je suis tombé sur Kairos et pour tout vous dire ça m’a fait rire de voir qu’ils osaient toujours sortir des albums. Ayant de l’argent à dépenser et trouvant que la pochette était sympathique, je l’ai acheté mais il a vite pris la poussière et je ne l’ai même pas écouté (à mon grand regret). Étant de nature curieuse, je me suis finalement penché dessus histoire de voir à quel point ils avaient perdu toute crédibilité et j’ai été surpris par cet album.


Dans Kairos, Sepultura revient en force et frappe un grand coup. La bête est de retour et elle est prête à faire des dégâts. Dès la première écoute, personnellement, j’ai été convaincu par Kairos par ses riffs à couper le souffle et ravageurs. Signé depuis peu chez Nuclear Blast, on peut dire que la formation a fêté dignement cette signature, cet album étant le meilleur du groupe depuis Roots. La production est énorme (signée Roy Z qui a notamment travaillé avec Judas Priest, Halford et Bruce Dickinson), et donne une puissance considérable à l’album, lui permettant de bien mettre en avant tous les instruments.


L’album s’ouvre sur Spectrum. Un titre plutôt lent mais dont le riff restera dans la tête pendant un moment. Plus le morceau avance plus l’intensité est grande. Quelle montée en puissance, le tout mélangé à des vocaux surpuissants, à une batterie écrasante et à une basse très lourde. Ici nous sommes face à un grand moment de l’album. Et Kairos ne s’arrête pas là car cette puissance est présente sur tout l’album et ne perd jamais en intensité jusqu’à la fin du dernier morceau. Le morceau Kairos est lui aussi une vrai tuerie. Son refrain ne sortira plus de votre tête. Après, il est difficile de sortir des morceaux de l’album car ils se ressemblent tous plus ou moins mais sans lasser l’auditeur. La plupart des morceaux sont joués en grande partie en mid-tempo d’où la ressemblance de la plupart des titres. Mais on trouve aussi des grosses bombes comme No Man Will Stand et Mask qui sont les seuls morceaux à être vraiment rapides du début à la fin. Une autre surprise, c’est la reprise de Just One Fix de Ministry mais version thrash très plaisante qui apporte un bon moment dans l’album.


Les performances des musiciens sont incroyables. Si certains n’étaient pas convaincus par le chant de Derrick Green sur les albums précédents (personnellement je n’accrochais pas au chant sur les autres opus), ce dernier nous offre une bonne prestation vocale du premier au dernier morceau. Andreas Kisser quant à lui a toujours la forme et nous offre des riffs salvateurs et des solos de fou comme sur Relentless où il martyrise sa guitare du début à la fin. Les parties de basse et de batterie sont plus classiques mais restent très efficaces.


Cet album divisera les fans du groupe mais il faut reconnaitre que Sepultura s’en sort plutôt bien. Après des albums comme A-Lex ou Dante XXI, beaucoup de groupes auraient été découragés mais le groupe a pris le taureau par les cornes et a fini par nous pondre enfin un album convenable depuis le départ de Max, même s’il n’est pas à la hauteur d’un Chaos A.D ou d’un Roots. Personnellement, je serai toujours attaché au Sepultura du passé et non au nouveau, donc même si ma chronique apporte une bonne critique de Kairos, je ne lui mets que 15/20, mais les fans qui aiment le Sepultura d’aujourd’hui mettront certainement un 17 ou un 18/20. L’avenir reste encore très flou pour le groupe. Est-ce qu’ils vont continuer sur la même lancée et nous offrir des albums convenables ou vont-il retomber et faire des albums à la qualité douteuse? J’attends le prochain opus pour me faire une idée et surtout pour voir si Kairos est un accident de parcours ou le début d’une nouvelle ère pour Sepultura.





40 Commentaires

19 J'aime

Partager

Fabsters - 09 Juillet 2013: @electriceye Max a quitter Sepultura surtout car les autres ne voulais plus de la femme de max comme manageuse du groupe. Il a fait le choix de suivre sa femme au lieu du groupe. Maintenant pourquoi Igor à lui quitter Sepultura ? Perso je suis très fans de ce groupe, je me suis même fais tatouer le S tribal mais Green j ai quand même du mal avec sont chant sa passe pas. Après les goûts et les couleurs hein... Beneath the remains et Chaos ad resteront les must
electriceye - 09 Juillet 2013: tiens tu préféres chaos ad à arise?
Secrits - 29 Juillet 2013: Pour ma part j'aime bien sepultura durant la période Cavalera (Morbid vision à Roots) et Derrick Green (Against à Kairos), cet album malgrès quelque riff bateau passe bien. Pour moi tous est bon à prendre que ce soit dans Sepultura, Soufly ou encore Cavalera Conspiracy.
 
David_Bordg - 04 Janvier 2017: cet album reste avec le recul, une pure tuerie!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire