Jubileum - Volume III

Liste des groupes Black Epique Bathory Jubileum - Volume III
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Bathory
Nom de l'album Jubileum - Volume III
Type Compilation
Date de parution Août 1998
Style MusicalBlack Epique
Membres possèdant cet album88

Tracklist

1. 33 Something 03:14
2. Satan My Master 02:06
3. The Lake 06:43
4. Crosstitution 03:17
5. In Nomine Satanas 06:25
6. Immaculate Pinetreeroad #930 02:48
7. War Machine 03:19
8. The Stallion 05:15
9. Resolution Greed 04:13
10. Witchcraft 02:50
11. Valhalla (Backing Vocals Multitrack Sample) 01:38
12. Sociopath 03:11
13. Pax Vobiscum 04:13
14. Genocide 04:34
15. Gods of Thunder, of Wind and of Rain 05:42
Total playing time 59:28

Acheter cet album

Bathory


Chronique @ GOLLUM

26 Juillet 2006
Troisième et dernière compilation de titres issus de l'ensemble de la discographie Bathory, ce Jubileum Volume III rassemble des titres aux influences variées. Il ya de tout, pour satisfaire tous les fans des toutes les époques Bathory.
Car ce groupe suédois, qui compte comme le tout premier combo de Black Metal scandinave a connu plusieurs époques. D'abord le Black blasphématoire et malsain, qui vit la réalisation des trois premiers albums, plus quelques autres produits disparus ou presque car les morceaux "Stan my Master" et "Witchcraft" sont des inédits issus de cette période. Puis, bien avant tout le monde, dès 1988, vint la période Viking avec des albums piliers comme "Hammerheart", période suivie dès 1994 par le style Thrash Black qui fut très controversé, mais reste néanmoins une approche très intéressante. Puis enfin, retour du style Viking, avec le superbe "Blood on Ice", et les deux "Nordland", plus rapides et brutaux, apparus après cette compilation.

Treize titres composent ce disque, soit, quatre de Thrash Black, quatre de True Black à l'ancienne, et cinq de Viking, dont un a capella, c'est le sample de voix du morceau "Valhalla" de l'album "Hammerheart", qui se trouve ici sorti du morceau d'origine pour être pleinement apprécié. Les autres pistes sont tirées de "Blood on Ice" : "The Lake", "The Stallion" notamment. Très beaux, mythologiques, entraînants. On se croirait parti dans les glaces du Nord à la suite des aventures de notre héros.

Les morceaux Black sont d'une efficacité peu commune, on trouve notamment trois inédits dont la piste cinq : un grand morceau de plus de sept minutes, en mid tempo, inédit à ce jour, mais que Quorthon reprendra à la sauce Viking pour faire la chanson "Mountain" de l'album "Twilight of the Gods". Une invocation au Malin des plus prenantes qui aient été faites. Les deux titres plus anciens cités dans le premier paragraphe sont plus brutaux et tranchants que les albums des débuts dont ils devaient au départ faire partie, mais ils furent laissés de côté, puis remixés pour donner les terribles pièces sombres contenues dans ce disque.

Quant aux pistes Thrash Black ("33 something", "Revolution Greed", "War Machine" pour citer les meilleurs), elles rebuteront sans doute les amoureux des autres époques, mais plairont sans nul doute à celles et ceux qui ont aimé les albums "Octagon" et "Requiem" dont ces morceaux sont tirés. C'est exceptionnellement brutal, sans mélodie mièvre, les grattes rythmiques et basse sonnent la charge et le glas de votre perception auditive ! Que du combat de tueur.

Dans l'ensemble, le son est excellent, clair et incisif, un poil trop fort pour les deux pistes True Black précitées. Le tout est aussi homogène que varié, et offre ainsi un disque qui, à défaut d'être absolument indispensable, révèle de manière plutôt bien pensée l'histoire du groupe et ses époques musicales, avec en avant celle contemporaine à la sortie de l'album.

A posséder sans crainte. c'est du Bathory. Conseillé aux néophytes qui souhaitent avoir un bon aperçu du groupe pour s'en faire une idée.

2 Commentaires

1 J'aime

Partager
GOLLUM - 26 Juillet 2006: ERRATUM !

Je dois des excuses à mes lecteurs/trices éventuels. Par faute d'inattention, j'ai trouvé moyen de faire quatre ou cinq fautes d'orthographe, notamment "Stan my Master"… pour parler de BATHORY. Bravo Gollum !! Ma précieuse orthographe qui fiche le camp de mes neurones…

Il fallait comprendre "Satan my Master", évidemment… Plus des virgules qui manquent. Mille excuses pour cet impair.

@+
Salutations !
PhuckingPhiphi - 10 Janvier 2020:

Attention, sauf erreur de ma part, le titre inédit "In Nomine Satanas" sera repris sur l'album "Twilight of the Gods" pour engendrer le titre "Bound of Blood" et non "Mountains" (ce nouveau titre faisant d'ailleurs un clin d'œil à la première mouture de la chanson, laquelle comporte à deux reprises l'expression "bond of blood" dans ses paroles, non pas pour évoquer le lien du sang d'une famille viking mais pour décrire un pacte avec Satan).

Merci pour la kro ! :)

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire