Into Your Light

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Leaves' Eyes
Nom de l'album Into Your Light
Type EP
Date de parution 18 Juin 2004
Enregistré à Mastersound Studios
Style MusicalHeavy Symphonique
Membres possèdant cet album52

Tracklist

1.
 Into Your Light
 05:33
2.
 Into Your Light (Radio Edit Version)
 04:28
3.
 Leaves Whisper
 03:39
4.
 Into Your Light (Acoustic Remix)
 05:07
5.
 Multimedia Section Incl. Screen Saver
 

Durée totale : 18:47


Chronique @ ericb4

11 Avril 2014

Quand la "Marilyn scandinave" évolue sous les feux de la rampe...

Cet EP du groupe de MS, produit par Alexander Krull et écrit et interprété par la soprano norvégienne Liv Kristine, est extrait de leur premier opus "Lovelorn", sorti en 2004 chez Napalm Records.

Il ne se compose que de deux titres, l'un : "Lovelorn" en trois versions différentes, l'autre : Leaves Whisper" (inédit). Autant dire que deux ou trois titres supplémentaires auraient été les bienvenus sur un album au demeurant un peu répétitif!

La version originale de "Lovelorn" est un morceau aux subtils arrangements instrumentaux, à l'atmosphère un tantinet sulfureuse, au relief acoustique indéniable et à l'interprétation éminemment angélique de Liv. Ce titre a d'ailleurs donné lieu à un intéressant vidéo clip sur le plan cinématographique, mettant surtout en lumière la blonde et talentueuse chanteuse au déhanché à la limite de l'extravagance. Celle-ci apparaît en solo sur la scène d'un cabaret où Alexander, à la fois classe et sérieux, joue les barmen inspirés. Le thème de ce titre s'est d'ailleurs tout à fait bien prêté à cet exercice de style. C'est donc sans surprise que l'on accroche autant à l'ambiance étrangement envoûtante de la partie orchestrale qu'aux variations vocales et aux douces vibes distillées par une interprète ayant su rester, tout le long, en voix de tête. Bref, rien ne manque à ce tableau.

Les deux versions alternatives de ce morceau témoignent d'une réelle volonté du groupe à conférer à ce titre des ambiances fort différentes à la fois par rapport à l'originale et entre elles. L'une est une version "Radio Edit" où le groupe donne au titre des effets d'échos intéressants, sans pour autant faire preuve d'une originalité débordante. Si la ligne mélodique reste identique à celle de la version de base, on découvre néanmoins un son éthéré, un poil métallique (et non métalleux) et invariablement calibré "FM". On a alors l'impression d'une pâle et froide reprise destinée au plus grand nombre. Du coup, le titre y perd en intensité ce qu'il ne gagne qu'assez peu en nuances en finalité. Pour la seconde version "Acoustic Mix", l'atmosphère est plus celtique que symphonique. Le délicat jeu de guitare acoustique contribue précisément à nous plonger au cœur d'une ambiance typiquement "roots" à la saveur Northern Style. Cette fois, la prestation d'ensemble nous rapproche un peu plus de l'univers fondamentalement scandinave des compositions propres au groupe que la première version. Pour les puristes du genre, ce titre, bien ciselé dans ses couplets et agréablement aéré dans ses refrains, devrait combler leurs attentes.

Enfin, une surprise nous attend au milieu de l'album, avec le superbe "Leaves Whisper", d'autant plus que ce titre n'apparaît pas sur leur premier album. Un morceau typiquement Métal Symphonique, diablement bien orchestré et composé avec pas mal d'inspiration nous est ici proposé. Le chant n'est pas non plus laissé pour compte. Loin de là d'ailleurs! La belle continue son entreprise de séduction vocale et elle parvient véritablement à toucher nos émotions sur un titre à la fois harmonieux, puissant et complexe.

Au final, nul doute qu'il s'agit là d'un album de mise en route du combo. Non dépourvu d'intérêt sur le plan artistique, celui-ci demeure cependant trop inconsistant au niveau du contenu (manque de diversité du point de vue des titres, versions pas toujours du meilleur goût) et de la durée réelle de cet EP pour en faire un incontournable du genre. Sinon, les qualités vocales indéfectibles de Liv peuvent faire oublier les relatives imperfections de cette production. A écouter et à voir, entre autres.


0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire