Heavy Rock Radio

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Jorn
Nom de l'album Heavy Rock Radio
Type Album
Date de parution 03 Juin 2016
Style MusicalHeavy Rock
Membres possèdant cet album16

Tracklist

1. I Know There's Something Going On (Frida Cover)
2. Running up That Hill (Kate Bush Cover)
3. Rev on the Red Line (Foreigner Cover)
4. You're the Voice (John Farnham Cover)
5. Live to Win (Paul Stanley Cover)
6. Don't Stop Believing (Journey Cover)
7. Killer Queen (Queen Cover)
8. Hotel California (Eagles Cover)
9. Rainbow in the Dark (Dio Cover)
10. The Final Frontier (Iron Maiden Cover)
11. Stormbringer (Deep Purple Cover)
12. Die Young (Black Sabbath Cover)

Chronique @ frozenheart

14 Septembre 2016

Des reprises de tubes, variées, interprétées avec talent et passion.

Pour mémoire, il y a 9 ans de cela, Jorn Lande nous avait comblés, avec l'album "Unlocking the Past" qui compilait des chansons cultes du Hard Rock et Heavy Metal des 70 et 80's, revisitées à la sauce Lande. Sans oublier celui entièrement consacré à l'œuvre de Ronnie Dio sobrement nommé "Dio", paru en 2010.

Jorn nous revient cet été avec un nouveau manifeste de reprises au titre évocateur de Heavy Rock Radio. Sur cet album, le chanteur ira encore plus loin qu'avec ceux cités plus hauts et nous proposera pas moins de 12 titres (tubes) interplanétaires et variés. Pour cela, Jorn puisera autant dans le genre Heavy, que dans la Pop Rock et autre Hard FM américain. Par ailleurs, nous remarquerons une production tout à fait honorable dotée d'un son moderne et très actuel qui apportera du relief et de la puissance aux morceaux de l'opus et quel que soit le genre proposé. Celle-ci sera exécutée par le chanteur lui-même, Trond Holter le secondant au mixage, ainsi que Tommy Hansen sur les pistes 9 et 11.

Hormis le guitariste Trond Holter, le line up du groupe de Jorn Lande sera composé de nouveaux musiciens. À commencer par Francesco Jovino (UDO, Sinner, Primal Fear) à la batterie, puis Thomas Bekkevold (Wild Willy's Gang) à la basse, et Alessandro Del Vecchio (Hardline, Voodoo Circle etc...) aux claviers, connu aussi pour ses travaux de producteur pour le label italien Frontiers Records. S'ajoutent une multitude d'invités et anciens musiciens ayant déjà officié dans les albums de Jorn.

Je qualifierais la pochette et l'artwork de moyen, mais tout à fait dans le thème proposé. Nous retrouverons le corbeau (mascotte de Jorn) habillé d'un blouson de cuir et d'un casque audio, jouant les animateurs de radio américaine, montrant un local éclairé d'une lumière rougeoyante, laissant entrevoir toute une collection de vinyles soigneusement empilés.

Rentrons dans le vif du sujet et commençons la lecture de ce Heavy Rock Radio avec la piste une qui n'est autre que le "I Know There's Something Going On" de la chanteuse Frida du groupe Abba, revisitée à la sauce Lande, qui s'avère particulièrement réussie. Précisons que ce sont les morceaux issus de la scène Pop Rock qui remporteront tous les suffrages, à commencer par la cover du "Running Up That Hill" de Kate Bush dans une version plus électrique, soutenue par un riff carnassier et très Heavy. Mention spéciale au "You're the Voice" de John Farnham, titre qui se trouvera magnifié par un chant puissant et mélodieux de Jorn s'appropriant le morceau. Pour la petite histoire, ce morceau fut déjà repris sur l'album live "Rock the House", paru en 1991, du groupe Hard FM Heart. Le second sera sans nul doute "Hotel California" du groupe Eagles qui, joué avec des guitares en électro acoustique, fera des merveilles.

D'autres titres de l'opus seront particulièrement réussis, tels les 2 joyaux de Hard FM que sont la très belle et envoûtante "Don't Stop Believin'" issue de l'album Escape du groupe Journey, et le très mélodieux "Rev on the Red Line" du groupe Foreigner . N'omettons pas la chanson "Killer Queen" du groupe Queen à l'air de piano facilement mémorisable, ici remplacé par des guitares électriques, pour un rendu saisissant de beauté et absolument bluffant.
Le reste des chansons sera à ranger dans un registre plus Heavy et Hard Rock. Ainsi, sur l'anecdotique "Live to Win", extraite de l'album solo du même nom de Paul Stanley (Kiss), paru en 2006, Jorn emploiera un chant plus agressif que l'original qui apportera plus de peps au morceau.

Avant de terminer la lecture de l'opus, nous mentionnerons les reprises les plus prévisibles que sont "Stormbringer" (Deep Purple), "Die Young" (Black Sabbath période Dio) et "Rainbow in the Dark" de Dio, sans oublier une très belle version raccourcie du très décrié "The Final Frontier" d'Iron Maiden, sorti en 2010, qui dans ce format se trouvera magnifié.

En cette année 2016, Jorn Lande réussit le pari de proposer dans sa carrière solo un second album uniquement composé de reprises d'artistes et groupes (qui soit dit en passant l'auront beaucoup influencé et forcé à persévérer toutes ses années), revisitées à sa sauce.
Un album qui nous rappellera le meilleur de la musique et tubes des années 70 et 80.

4 Commentaires

4 J'aime

Partager
workflame90 - 14 Septembre 2016: Merci pour ta chronique frozenheart,avec toutes ses sortis je l'avais loupé celui là :) grand amateur de covers, mais de bon covers avant tout, je ne pouvais pas être déçue, Jorn excelle dans cette discipline. Le résultat et comme à l’habitude à la hauteur, même pour les plus exigeants du genre. Hotel California , Killer Queen et I Know There's Something Going On de Frida son des exemples du talent Jorn en la matière, mais personnellement j'aurais voulut plus de morceaux de ce style, la ou l'attend pas, Purple, Dio, Sabbath, il sait faire c'est claire, mais cela reste que mon avis personnel, et l’ensemble reste très varié et d'une grande qualité.
workflame90 - 14 Septembre 2016: Pour info la version Japonaise à un 13éme titre, I Don't Know de Papa Ozzy, Ha ses Nippons faut toujours qu'il est plus que les autres ;)
frozenheart - 14 Septembre 2016: J'ignorais qu'il y avait un 13ème titre, merci pour l'info! Pour en revenir à ton commentaire je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que Jorn n'a plus rien à prouver côté reprise Metal. Pour lui ça n'est qu'une question d'habitude.
Flandre - 19 Septembre 2016: Merci Frozenheart de t'être penché sur cet album.
Même si c'est toujours plus "facile" de faire des albums de reprises, il est toujours bon de ré-écouter (enfin pour ma part) ces incontournables titres de notre jeunesse, de plus magnifiquement interprétés par le bonhomme, vocaliste hors-pair.
"Don't Stop Belieeeeeeeeeeeeeeve in..."

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire