Cult

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Apocalyptica
Nom de l'album Cult
Type Album
Date de parution 28 Septembre 2000
Style MusicalHeavy Symphonique
Membres possèdant cet album416

Tracklist

Re-Issue in 2004 by Island Records in a special edition containing 1 bonus CD.
1. Path 03:08
2. Struggle 03:26
3. Romance 03:28
4. Pray 04:22
5. In Memorian 04:41
6. Hyperventilation 04:28
7. Beyond Time 03:57
8. Hope 03:24
9. Kaamos 04:42
10. Coma 06:59
11. Hall of the Mountain King (Peer Gynt Cover) 03:29
12. Until It Sleeps (Metallica Cover) 03:15
13. Fight Fire with Fire (Metallica Cover) 03:25
Bonustracks
1. Path Vol. 2 (ft. Sandra Nasic) 03:23
2. Hope Vol. 2 (ft. Matthias Sayer) 04:02
3. Harmageddon (Live)04:57
4. Nothing Else Matters (Metallica Cover) (Live) 05:15
5. Inquisition Symphony (Live) 05:05
Total playing time 1:14:26

Commentaire @ Nico Thrash

28 Mai 2004
Cet album est à prendre comme un tout ; au moins jusqu’au dixième titre. Car cet opus est un album-concept... C’est en effet un amalgame de titres qui s’enchaînent comme un opéra a ses actes.
Il y a une ambiance angoissante que ne renierait pas Wes Craven ou John Carpenter… Il y a au moins trois titres qui renvoient à ce monde du film d’horreur. Pourtant, on n’entre pas dans le cliché car chaque composition est exceptionnelle et elle montre vraiment la personnalité de ce groupe. A la fois aiguillés par leurs études classiques qu’ils maîtrisent à la perfection et leurs goûts personnels qui les portent à «rendre hommages» à leurs pères issus du Thrash, ils arrivent à faire un compromis nous donnant un résultat terrible... Un metal sans instrument électrique, ni batterie. Et pourtant l’osmose est là! Les quatre artistes jouent du même instrument et chacun ayant une portée différente, recréent le chant, la guitare rythmique, la guitare soliste et même la basse et la batterie.
Tous les titres de l’album s’enchaînent de façon magistrale. Il n’y a qu’un titre qui se termine comme une œuvre inachevée où comme un morceau typique de Slayer : on peut se poser la question ; il s’agit de « Hyperventilation ».
Donc, les dix titres sont réellement un vrai bloc de sons à écouter comme un tout. Les trois derniers titres sont, eux, des reprises. La première est un morceau célèbre repris par Halloween et qui est un de leur grand classique. Les deux derniers ne sont pas moins que deux titres de Metallica de deux périodes « opposées » du groupe mais qui finalement repris au violoncelle à la sauce Apocalyptica, restent de pures merveilles… C’est surprenant de voir ce que leur résultat donne. Ils ne se contentent pas de reprendre un morceau bêtement comme c’est souvent le cas sur les albums « tribute to… » mais ils y rajoutent leur « pâte »…
Quant à leurs compositions personnelles, je me suis amusé à les reprendre à la guitare et le résultat est celui que je pensais : on dirait du Metallica ; je suis sûr que les « four horsemen » ne renieraient pas ces titres.

Pour conclure, je donne un 17/20 à cet album d’Apocalyptica. Je pense que cet album est l’aboutissement d’années de répèts, d’albums de reprises et de la maturité d’un groupe de copains, fans de metal, qui décident de mettre leur talent en commun pour écrire un album propre à eux avec leurs particularités. Un conseil aux musiciens qui écoutent cet album : essayez de reprendre les lignes de rythmique et les soli et vous vous croirez en train d’écouter un album de Metallica période « black album ». Avis aux fans de thrash : je vous conseille fortement de l’écouter. A quand un album de reprises de Pantera ?

5 Commentaires

7 J'aime

Partager
WarMetal - 27 Août 2007: Le morceau Hall Of The Mountain King n'est pas un morceau d'Helloween comme tu dis, il s'agit plutôt d'une composition de musique classique tirée de "Peer Gynt" d'Edvard Grieg le musicien norvégien et qui date du 19ème siècle.
Vrael - 09 Novembre 2008: Ouais je me disais aussi, petit anachronisme ^^ ? Sinon bonne chronique, j'avais pas encore eu le point de vue d'un guitariste
Celldweller55 - 30 Décembre 2010: Un album magnifique et puissant, quel bonheur ! Et "Hope Vol.2" est d'une beauté...
jancello - 20 Janvier 2012: Y aurait-il eu une confusion ? Les morceaux qui terminent brutalement sont Path et surtout Kaamos (qui coupe comme si quelqu'un avait appuyé sur pause !). Hyperventilation, au contraire, a une magnifique outro...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire