Ad Majorem Sathanas Gloriam

Liste des groupes Black Metal Gorgoroth (NOR) Ad Majorem Sathanas Gloriam
ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Gorgoroth (NOR)
Nom de l'album Ad Majorem Sathanas Gloriam
Type Album
Date de parution 19 Juin 2006
Enregistré à Steel Production Studio
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album198

Tracklist

1. Wound Upon Wound 03:32
2. Carving a Giant 04:12
3. God Seed (Twilight of the Idols) 04:16
4. Sign of an Open Eye 04:06
5. White Seed 04:39
6. Exit 03:33
7. Untamed Forces 02:39
8. Prosperity and Beauty 04:54
Total playing time 31:51

Chronique @ Ma2x

22 Janvier 2011

Un bon compromis dans la discographie de Gorgoroth

Gorgoroth, groupe reconnu de la scène norvégienne, tout d'abord reputé pour son triptyque culte : Pentagram, Antichrist et Under the Sign of Hell. Trois albums au son raw et très inspiré grâce a des riffs frais,un premier chanteur Hat, mais surtout le suivant hurlant son désespoir comme personne : Pest.

Mais voilà quelques temps plus tard Pest s'en va et c'est une autre figure du black qui va le remplacer, Gaahl, pour l'instant relativement peu connu mais qui va exploser à la face du monde, notamment pour ses actes violents (agressions diverses, menaces étranges ( Il aurait dit a quelqu'un l'ayant importuné qu'il allait boire son sang...)), mais aussi son homosexualité ou ses interviews très minimalistes.

Après deux albums mitigés "Incipt Satan" et "Destroyer", puis un album plutôt bon " Twilight of the Idols " à mon avis mais mal acceuilli en général, le groupe débarque en 2006 avec ce "Ad Majorem Sathanas Gloriam"

Que peut-on en penser ? Premièrement, le groupe est très très loin de ce qu'il a pu prodiguer avec les premiers opus au son Raw, dans mon opinion, le précédent Twilight of the Idols, assez intéressant dans son ensemble a pu me rassurer quand au contenu de cet album, mais ce n'est pas le cas pour tout le monde.

Au niveau visuel, c'est une pochette assez simple, mais colorée, ce qui est d'assez bon gôut, à mon humble avis.
Insertion de la galette et c'est parti. L'ouverture "Wound Upon Wound" est en fait très représentative de l'album dans sa globalité. Des riffs bien trouvé, un jeu de batterie bien pensé (et assuré par l'impayable Frost****, connu et reconnu dans le milieu, pour sa rapidité monumentale et sa présence dans des groupes comme Satyricon ou 1349).
Une basse présente, mais servant surtout pour apporter la puissance aux compositions.

Enfin le chant de Gaahl est propre, et efficace, lui qui nous gratifie de son timbre si particulier.

Des titres sont bien sûr plus explicites que d'autre pour montrer le contenu de manière plus précise.
"Carving a giant" tout d'abord, véritable "tube" de l'album, clipé, et qui plus est d'excellent niveau, de bon riff, une originalité sur la construction et la batterie. Puis " Sign of an Open Eye" titre plus ambiant et atmosphérique, a l'image de titres comme " An excerpt of X" sur l'album "Incipit Satan", Gorgoroth se plaît a composer des titres lents, et celà marche très bien, apportant un moment de répit sur l'album.

Enfin des titres comme " Exit" ou "Prosperity and Beauty" apportent un coté mélodique à l'album, qui prouve que King, n'a rien perdu de son talent à débusquer des mélodies accrocheuses, tristes et puissantes à la fois, comme c'était le cas sur Twilight of the Idols.

En résumé, ce "Ad Majorem Sathanas Gloriam" est très certainement un bon album pour découvrir Gorgoroth, celui-çi comportant des passages qu'un amateur remarquera, mais aussi un album à écouter pour les anciens fans, qui y trouveront sûrement leur compte, ceci grâce au talent de compositeur de King Ov Hell.

15.5 / 20
Ma2x

7 Commentaires

4 J'aime

Partager

Ma2x - 22 Janvier 2011: Demoncy : Tu as raison, j'ai écrit cette chro d'une traite, et je me suis apercu des erreurs que je me suis empressées de corriger... Toutes mes excuses, surtout pour le passage traitant de Twilight of the Idols que j'ai personnelement apprécié, mais ce qui n'est pas le cas de tout le monde...

Effectivement Enthwane et sebmorgul, cet album est bon, et, pour moi, c'est un peu l'album quio m'a fait croire a un retour de Gorgoroth, espoir déchu suite a l'album QPAST et au projet solo de King, plutôt médiocre...
Viggdred - 22 Janvier 2011: On attendra donc le prochain, avec le retour de Pest...Pour les avoir vus au Summer Breeze l'année dernière, je ne suis pas convaincu d'un retour à la "bonne époque".......
Tristo - 23 Janvier 2011: Pour moi c'est le meilleur album de Gorgoroth, en un seul album, TC-King enfonce toute une carrière entière de Infernus (sauf Under the sign of hell qui vaut peut être le détour).
 
Crusard - 21 Juin 2011: Gorg aux chiottes et Slip-culotte sur la tête!

Gorgoroth et Slipknot sur la tête!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire