To You All

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
14/20
Nom du groupe Krokus
Nom de l'album To You All
Type Album
Date de parution 1977
Labels Schnoutz
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album25

Tracklist

1.
 Highway Song
 04:02
2.
 To You All
 02:31
3.
 Festival
 05:14
4.
 Move It On
 03:28
5.
 Mr. Greedy
 03:27
6.
 Lonesome Rider
 02:39
7.
 Protection
 03:13
8.
 Trying Hard
 03:41
9.
 Don't Stop Playing
 03:10
10.
 Take It, Don't Leave It
 03:32

Durée totale : 34:57


Chronique @ Lordmike

13 Juillet 2010
Krokus était un groupe que je ne connaissais que de nom avant de voir leurs albums pour quasiment rien sur un site internet d'enchère. A partir de là je passe commande et arrive à mon domicile les albums To You All, Headhunter, Heart Attack et Change of Adress. C'est de suite le coup de foudre. C'est du premier dont il va être question ici. Ne vous fiez pas à la pochette qui est vraiment moche, ce groupe est une véritable bombe.

Le groupe au moment de la sortie de ce disque (1977) n'est pas encore ce qu'on peut appeler un groupe connus. L'apogée de leur carrière se situant dans les années 80. Ils se feront tout de même remarquer avec un titre comme "Highway Song" qui devint un hit. Pour l'enregistrement de cet album le groupe opère un gros changement de line up. Chris Von Rohr qui jusque ici officiait en tant que batteur décide de passer au chant. Le groupe fusionne avec le groupe Montezuma. Seul Tommy Kiefer survivra à cette fusion. Remo Spadino (basse) et Hansi Droz (guitare) sont respectivement remplacés par Jürg Nägeli et Fernando Von Arb. Pour remplacer Chris Von Rohr à la batterie Krokus voit l'arrivée de Freddy Steady.

Sur cet album Krokus est encore loin du style qui leur vaudra le succès des albums Hardware ou encore Headhunter. Le chant de Chris Von Rohr est largement moins incisif que celui pratiqué par le futur chanteur Marc Storace. Un chant accompagné par des chœurs typiques de cette époque. Les compositions vont de même. On a affaire ici à des riffs généralement et relativement lents et simples qui supportent un tas de petits soli bourrés de feeling. To You All regorge de petits soli qui surgissent de manière intempestive et pourtant toujours au bon moment, le tout avec un feeling surpuissant. Car c'est l'élément principal de ce disque, le feeling. Des premières notes de "Highway Song" aux dernières de "Take It Dont Leave It" notre échine frissonne de plaisir. Nos oreilles sont ravis. Si le groupe se reposait seulement sur une voix tout à fait approprié à leur style et sur des soli intenses ce disque serait déjà un bon disque. Mais le groupe exploite également au mieux sa base rythmique. La batterie est parfaitement à sa place et assure son rôle de la meilleure des manière. Elle accompagne les guitares exactement comme il faut et se permet quelques petites envolées lors des breaks. La basse est quant à elle omniprésente. On voit bien trop souvent des bassistes de talent être complètement masqués par le mixage et être noyé derrière les guitares. Ici ce n'est pas le cas. On se retrouve dans les meilleures conditions possibles pour pouvoir apprécier le groove de Jürg Nägeli. Et le meilleur dans tout cela c'est que ce n'est pas finis. Le groupe rajoute en accompagnement de belles prestations de piano et de synthé. Et tout cela ensemble ça forme un excellent disque et quasiment 35 minutes de bonheur musical. Sur Mr. Greedy on peut même voir des ressemblances avec Alice Cooper.

C'est bien simple, j'ai passé des heures à chercher la coquille dans ce disque, sans la trouver. Le disque comporte également trois ballades : "Festival", "Trying Hard" et "Take It Don't Leave It". Trois titres qui si ils sortaient maintenant paraitraient complètement dépassés et clichés mais en se ressituant dans l'époque et avec le reste de l'album autour ça passe vraiment bien. Car certains trouveront que ça vieillis mais personnellement je ne trouve pas. On est totalement plongés dans les 70's avec ce disque qui donne inexorablement envie de dodeliner de la tête.

Le groupe changera radicalement de style dans les années 80 et connaitra un sacré succès en tournant avec des groupes comme Rainbow ou encore AC-DC. Leur changement de style n'affectera pas la qualité de leurs albums. Même si je préfère un petit peu cette période les suivants albums resteront d'une qualité monstrueuse.

18/20

4 Commentaires

1 J'aime

Partager
 
Draakh - 15 Fevrier 2011: Ayant connus Krokus sur un best of d'un pote il y a au moins une dizaine d'année, j'ai du être aussi étonné que toi lorsque j'ai écouté cet album, loin du Hard à la AC/DC proposé par la suite.
Je ne serais pas aussi indulgent (note et chronique) que toi sur cet album bien qu'il s'écoute très bien malgré, à mon avis, la claque qu'il s'est pris avec les années car contrairement à toi je trouve les 2 ballades (Trying Hard est un blues) assez vieillottes et moyenne (à côté même Dream On de Aerosmith parait moderne et est pourtant plus vieille).
Move It On, Protection sont assez léger. Le côté country avec Don't Stop Playing est marrant et je ne pourrai comparer Mr Greedy avec un titre de Alice Cooper vu que je connais assez mal ce dernier mais je réparerais cet erreur au plus vite.

L'album ne décolle pas plus que ça malgré un côté très sympathique et agréable à l'écoute. Mon best Of de cet album sont :
- Highway Song
- To You All
- Lonesome Rider.

PS : Essaye de trouver le 1er Krokus, c'est encore moins hard que celui-là. Du Rock un peu prog par moment.
Lordmike - 16 Fevrier 2011: Ba justement, je le cherche mais j'ai déjà eu du mal à mettre la main sur celui là alors le premier...
 
Draakh - 19 Fevrier 2011: D'après ce que j'ai pu lire, le 1er album n'est sortie qu'à 560 copies donc seulement trouvable en vinyle d'origine car jamais ressortie. Cette pièce est un vrai collector.
Lordmike - 21 Fevrier 2011: Ah ouai, je vois... Donc même si je le trouve ce sera à un prix plus qu'inabordable.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire