Rock the Block

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Krokus
Nom de l'album Rock the Block
Type Album
Date de parution 18 Janvier 2003
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album55

Tracklist

1. Mad World 03:56
2. Leading the Pack 03:34
3. I Want It All 04:06
4. Open Fire 05:09
5. One for All 03:36
6. Looking to America 04:11
7. Go My Way 04:14
8. Hot Shot 03:34
9. Raise Your Hands 03:53
10. Night of the Snakes 03:32
11. Throwing Her China 04:11
12. We'll Rise 04:56
13. Freedom 03:52
14. Rock the Block 02:23
Total playing time 55:07

Chronique @ Loloceltic

17 Avril 2013

Le second come-back de Marc Storace.

Alors qu’il célèbre le second come-back de Marc Storace en son sein, après l’épisode Carl Sentence qui n’aura duré qu’un album, le combo suisse, dont Fernando Von Arb est le seul survivant du line-up précédent, semble être en pleine inspiration en ne nous proposant pas moins de 14 titres.

Et s'il est juste de continuer à militer pour que l’on reconnaisse à Krokus sa propre identité, le fait est que l’influence d’AC/DC se fait fortement ressentir sur une bonne moitié des titres de "Rock the Block", en particulier sur les deux titres ouvrant ("Mad World") et clôturant ("Rock the Block") cet opus. Alors même si ces titres sont excellents, tout comme leurs petits frères "One For All" ou "Throwing Her China", voilà qui ne va pas en aider certains dans leur croisade pour libérer ces chers Helvètes de leur étiquette de clones de la bande des frères Young.

Pourtant, la bande de Von Arb nous prouve qu’elle peut se détacher de l’ombre du géant australien en nous servant d’excellent titres tels que les mid-tempi "I Want It All" ou "Go My Way", le rock’n’roll "Hot Shot" ou le heavy "Night Of The Snake" sur lequel plane l’ombre d’Accept. Cependant, le positionnement des morceaux fait que l’on revient régulièrement vers des riffs qu’Angus ne renierait pas.

Il n'y a pas là de quoi se plaindre car la qualité est présente tout au long de l’album, mis à part le poussif "Open Fire", et le peu de production récente des 'kangourous électrifiés' oblige les fans à chercher leur bonheur ailleurs en patientant. Par contre, ce n’est pas cet album qu'il faudra prendre en exemple la prochaine fois que vous souhaiterez argumenter que Krokus a sa propre marque de fabrique.

2 Commentaires

3 J'aime

Partager
samolice - 30 Septembre 2016: Merci pour la chro Lolo. Il m'a pas du tout convaincu celui ci, la faute à des compos franchement pas terribles à mon goût. De "Stampede "à ce "Rock the Block" je trouve que le groupe est dans le dur. Heureusement après la pluie viendra le beau temps
Elevator - 30 Septembre 2016: Tout à fait d'accord avec toi Sam, il n'est pas très excitant malgré l'excellente voix de Marc Storace.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire