Theory: 0

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
13/20
Nom du groupe Ad Hominem
Nom de l'album Theory: 0
Type EP
Date de parution 25 Avril 2008
Style MusicalBlack Industriel
Membres possèdant cet album31

Tracklist

Limited to 1000 copies.
1. Theory 0 04:13
2. Exectute Them All (Unleashed Cover) 03:19
3. Of Wolf and the Devil (Ulver Cover) 06:10
4. Achtung! (Industrial Remix) 04:11
Bonus-Video (clip)
5. Achtung! 03:22
Total playing time 21:15

Chronique @ PiedLeger

10 Août 2008
Après trois ans de silence, Ad Hominem sort de son mutisme et laisse un mini-CD annoncé comme un "retour aux sources". Comprenez un abandon des nouveautés amorcées dans Climax of Hatred : plus de batterie ou de chant brutal black. A la place, une bonne vieille boîte à rythmes, des guitares saturées et un chant éraillé, comme au début.

Entre l'annonce et la sortie, un peu de temps s'est écoulé, mais ça valait la peine d'attendre. Ce mini-CD est une véritable claque dans la gueule, une jouissance dionysiaque comme seul notre Kaiser national sait les faire. Dès la première seconde, on entre dans la rapidité d'une B.A.R. impitoyable qui martèle nos oreilles sans fausse note. Petite nouveauté : le chant n'est plus éraillé comme au début, ni aussi grave que dans Climax of Hatred, c'est un entre-deux. Cette évolution du chant donne une nouvelle dimension à la musique et montre qu'Ad Hominem semble bien décidé à innover.
Les rythmes sont martiaux, industriels, toujours entraînants. Les morceaux nous entraînent à coups de riffs bien brutaux, parfois d'une précision chirurgicale malgré tout, soutenus par des tempos ultra-speed. Chaque titre a son lot de surprises, comme "Of wolf and the devil" et son utilisation intensive de la guitare lead, qui emmène l'auditeur un peu plus loin après deux titres de riffs sursaturés. Les tempos se ressemblent un peu à chaque morceau mais les sons et les riffs varient, ce qui évite toute lassitude. L'univers musical du Kaiser reste toujours maîtrisé, passant de la crudité des premières productions à une brutalité tout à fait assumée. Ça ne tombe jamais dans le bruit : les tempos sont assez écrasants pour donner l'impression d'un "black metal totalitaire", mais juste assez variés pour laisser la guitare s'exprimer.
Mention spéciale au remix d'Achtung. Beaucoup de remix sont dépourvus d'intérêt, se contentant simplement de coller deux-trois effets bas de gamme sur les chansons en les amputant d'une part de rythme. Ici, c'est tout le contraire : le rythme change du tout au tout, Kaiser reprend une voix éraillée et des tambourinements martiaux viennent donner au titre une ambiance carrément "décoiffante".

Ad Hominem réussit l'exploit que peu de groupes d'indus-metal parviennent à faire : lier les contraires. La froideur des beats et du tempo, la chaleur des guitares et du chant. On en redemande !

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Chronique @ Aazzlaaroth

01 Avril 2009
Ad hominem nous a bien fait attendre pour ce mini CD, qui semble d'ailleurs partager les avis.
Kaiser a toujours suscité la polémique, par rapport à son idéologie, sa manière de rester underground etc...
Cet EP n'est pas pour changer la donne, car il est effectivement consternant.

Une production un peu trop grésillante à mon goût, une théorie nihiliste (originale, n'est-ce pas?) sont le lot de cet opus.
On commence cash avec le titre éponyme Theory 0 qui nous plonge dans un chaos bouillonnant et qui a sincèrement de la gueule (d'ailleurs, pour ceux qui ont écoutés "slaves of god" qui sera sur l'album Dictator, vous remarquerez que Theory 0 est une annonce de la direction musicale que va prendre Kaiser sur son prochain album), même si les trop nombreux changements d'ambiances nuisent à la brutalité du morceau. N'aurait-il pas mieux valu faire une deuxième chanson avec tous ses riffs différents plutôt que tous les regrouper en une chanson?
On continue avec 2 reprises, une de Unleashed et une autre de Ulver. Autant celle d'Unleashed est très bien foutue, très personnelle et entraînante, autant celle d'ulver est bordélique et inaudible. Je n'ai pas encore réussi à l'écouter en entier, et je suis pourtant assez tolérant à ce niveau là.
J'estime que quand on fait une reprise, le travail a déjà été fait par d'autres, on a pas le droit à l'erreur, et l'erreur a été faite ici.
Le remix d'achtung! est réellement impressionnant, avec un aspect oublié de Kaiser période "A New Race for a New World", avec l'ambiance martiale qui commençait à nous manquer.

Au final une galette controversée, avec une theory 0 bien foutue bien que peu aboutie, une reprise excellente et une autre mien bien foutue, et un remix surpuissant.
Je conseille cette galette aux fans d'indus ou du Kaiser, pour les autres, passez votre chemin.
EP décevant donc, nous étions en droit d'avoir mieux, vu le temps d'attente, espérons que "Dictator" ne sera pas dans la lignée controversée de "Theory 0", même si il y a des idées intéressantes, elles sont trop peu abouties, et ce sentiment d'inachevé joue sur le plaisir que l'on a a écouter l'album.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Nagotar

10 Août 2008
Un seul mot : décevant.
Après autant de temps et une telle attente, on a finalement droit à un tout petit CD de 4 pistes audio (dont un remix et deux reprises, ça casse pas trois pattes à un canard), accompagné dun clip (qui, mis à part ça, se trouve déjà sur Youtube…).
Concernant les deux premières pistes, elles sont largement en-dessous de ce qu'on était en droit d'attendre, la reprise du groupe de Death Metal Unleashed ne passant que très moyennement à mon goût. La troisième est, de très loin, la meilleure (avec une reprise d'une des meilleures pistes du cultissime Nattens Madrigal d'Ulver).
Enfin, un remix d'Achtung qui, je pense, fera plaisir à tout le monde mais n'est franchement pas exceptionnel (à moins de bien aimer l'Indus).

Au final, acheter ce MCD juste pour les 2 dernières pistes ça fait très juste... je le conseille seulement aux gros fans. Les autres, passez vite votre chemin !

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire