Climax of Hatred

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Ad Hominem
Nom de l'album Climax of Hatred
Type Album
Date de parution 30 Mai 2005
Style MusicalBlack Industriel
Membres possèdant cet album140

Tracklist

1.
 Loading Genocide
 01:01
2.
 Climax of Hatred
 03:44
3.
 As I Long For
 03:23
4.
 Death to All
 03:07
5.
 The Upper Art
 04:11
6.
 Join or Perish
 03:42
7.
 My Loudest Scream of Hate
 03:21
8.
 Achtung !
 02:50
9.
 Crypt of Fear (Mysticum Cover)
 06:25
10.
 D/S/R
 04:36

Durée totale : 36:20


Chronique @ Kera

05 Août 2005
Qu'en est il de AH ? Depuis sa création, son fondateur KW a toujours annoncé la couleur d'emblée. N'en déplaise à certains, la musique de AH est fortemment marquée par une influence idéologique. Et on ne peut contester le fait qu'elle a contribué amplement à la réputation du projet.
Aujourd'hui, il est tellement courant de traiter un groupe de fake, de vendu, de poseur qui a donné son anus. AH a toujours divisé. Trop ancré dans son idéologie, contradictoire avec une musique BM pour certains, ou pas assez élitiste pour d'autres. Avec "Climax of Hatred", AH tend une perche pour les débats les plus pompeux et soulants , engrainés par les rôdeurs de forums BM.
A quoi peut-on penser lorsqu"un individu vous mentionne AH ? " Oh ce projet musicalement risible qui tente de se faire passer pour dangereux en prônant un nouvel ordre mondial néo totalitaire ? ". Une phrase souvent revenue. Il est impossible de parler de AH uniquement musicalement. Mais cet aspect peut mener à une petite reflexion.
AH que fus-ce ? Une première démo relativement bien accueillie, un split avec Cantus bestiae parti très vite, une split tape avec Warfire assez controversée, un album "planet ZOG" qui contient son lot de titres cultes pour certains, et contient son lot de merdes pour d'autres, un second album " A.N.R.F.A.N.W" qui asseoit la notoriété de AH. Et trois splits entre ce nouvel album. AH était considéré comme radical, prônant une destruction globale pour rebatir une nouvelle pureté si j'ai bien compris.Et musicalement, AH représentait un BM minimaliste teinté de rythmes indus-militaristes parfois subtils,mais une patte AH très reconnaissable. Dans sa rythmique, ses constructions , avec un côté bestial et sale ( nottement la voix sur saturée) non négligeable.
Et en 2005, AH signe sur le label Avant Garde et propose ce nouvel album.
Tout d'abord, il est clair qu'une époque est passée. On sent KW blasé au possible. Les nazillons pululants autour du groupe l'ont peut être essouflé, fait perdre ses illusions, je n'en sait pas grand chose. Toujours est-il que, hier , AH était l'étendard d'un combat disons social pour ne pas génerer débats , et qu'aujourd'hui il est considéré comme un traitre, un type qui a retourné sa veste et vendu ses fesses à l'industrie , idée que ses détracteurs de ses débuts voient comme une satisfaction.
Il est vrai que voir un album de AH en Fnac fait un choc ( véridique). Mais justement, cet album.Il y a déjà une évolution sur la voix, sans saturation et bien hurlée, conferant un côté militariste beaucoup plus prononcé qu'auparavant. Une production nickelle pour des morceaux qui s'enchainent très rapidement. Une structure qui revient à chaque fois et des morceaux à scander ( même si cela peut faire sourire le "H.A.T.R.E.D" doit être un pur moment live). Une nette influence thrash se fait ressentir. Cet album baffe ( "Achtung !" par exemple, est au summum du percutant), mais a un léger problème: il peut paraitre de moins en moins intéressant au fil des écoutes. Musicalement , il y a un changement, c'est indéniable, une nette progression voire parfois une extension de ses précédentes réalisations ( "Join or perish " ). Il y a également un changement lyrical. Avant, la haine, la reconstruction. aujourd'hui, la haine, l'annihilation. Le projet parallèle Anthitesis de KW a sûrement developpé ce côté nihiliste puisque ce dernier s'inspire totalement des essais de Nietzsche. C'est également un auteur interprêté de 45566 façons, mais le nihilisme dont il parle colle à la peau de beaucoup de groupes qualifiés BM. Il y a une obssesion derrière cet album, Laquelle, sûrement celle d'une attente au tournant. Ce que l'ont sent , c'est que AH n'en a rien à foutre , la veille recouvert de fange, aujourd'hui le tapis rouge ( la fnac quand même ), et recouvert de fange par ses ex-servants, devoués à sa cause ( dans la théorie apparement..).
Alors, vendu pas vendu ? Au final , ça n'a aucune espèce d'importance. AH change, avance quoi qu'il en soit. Et lorque tout cet amas de personnes se regardera dans un miroir au même moment, nous verrons qui baissera la tête.

3 Commentaires

9 J'aime

Partager
seigpinig - 11 Fevrier 2011: Au final, tu nous donne pas ton ressenti sur l'album
Hypnosia - 31 Mars 2013: je trouve également...:(
metaleu35 - 29 Août 2013: Perso, mis à part leurs idéos, j'ai trouvé cet album vraiment bien, la voix est puissante, de bons riffs, de bonnes basses malgré une batterie un peu trop mise en arrière à mon goût..
Mais je découvre ce groupe, je ne connais pas leur histoire, c'est le premier album que j'écoute, et c'est vraiment bien.
16/20
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire