The Heart of Everything

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Within Temptation
Nom de l'album The Heart of Everything
Type Album
Date de parution 12 Mars 2007
Style MusicalMetal Symphonique
Membres possèdant cet album727

Tracklist

1. The Howling
2. What Have You Done (ft. Keith Caputo)
3. Frozen
4. Our Solemn Hour
5. The Heart of Everything
6. Hand of Sorrow
7. The Cross
8. Final Destination
9. All I Need
10. The Truth Beneath the Rose
11. Forgiven
Bonustrack (Digipak Edition)
12. What Have You Done (Rock Mix)
Bonustracks (Itunes Release)
12. Memories (Live)
13. Angels (Live)
14. Stand my Ground (Live)
Bonustrack (American and Canadian Releases)
13. Stand My Ground (Between Track 9 and 10)
Bonustracks (Special Edition)
14. What Have You Done (Rock Mix)
15. What Have You Done (Acoustic)
16. Ice Queen (Acoustic)
17. Stand My Ground (Acoustic)
Bonus DVD
Live at the Shibuya AX,Tokyo,Japan,on July 4 2007
1. Our Solemn Hour
2. The Howling
3. Frozen
4. Stand My Ground
5. The Cross
6. The Heart of Eveything
7. Mother Earth
8. Deceiver of Fools
9. Ice Queen
Music Videos
1. The Howling (Game Trailer)
2. What Have You Done (Feat.Keith Caputo)
3. Frozen
4. The Howling
5. What Have You Done (U.S. Version)

Chronique @ bojart

22 Décembre 2009
Les Pays-Bas. Patrie connue pour ses fromages, ses coffee-shops, ses bicyclettes... Ce pays devrait surtout être reconnu pour son metal ! Que ce soit avec le death mélodique de God Dethroned, le metal goth de Delain, le porno gore grind de Last Days of Humanity ou bien sûr, le metal symphonique des leaders du genre (Epica et Within Temptation, rien que cela!). Les Hollandais sont dans le coup! Pensez-y la prochaine fois que vous dégusterez une tranche d’Edam! Trois ans après le délicieux "The Silent Force", Within Temptation revenait en 2007 avec "The Heart of Everything".

Si vous aimez le metal symphonique et mélodique, si vous aimez le collectif Era et le groupe Evanescence, alors vous aimerez cet album. Construit autour des vocaux angéliques de Sharon Janny Den Adel, l’agrégat de notes de pianos, violons, synthés combinés aux riffs de guitares, presque omniprésents, aux percussions de cymbales et délicats matraquages de tambours rend chacun des morceaux plus accessibles au néophyte que je suis sans pour autant dénaturer le son made in WT. On passe de la ballade gothico-mélodique à la bonne grosse chanson de metal atmo-symphonique avec ses chœurs, ses violons affûtés et ses samples de chants classiques ou d’ambiance "mystiques"... jolie initiative qui m’a plu mais qui selon les mordus de metal sympho, manque d’originalité voire n’a pas lieu d’être... ça se discute !

Sans pour autant avoir intégré des chants death à certaines de leurs chansons (à l’instar d'Epica) Within Temptation a tout de même tenu à muscler son jeu, au risque de décevoir les fans de la première heure, à l’image de "The Howling" hymne puissant qui rappelle que Within Temptation est sûrement le groupe symphonique le plus rock-metal de tous ses concurrents. Rythme soutenu, guitares au diapason de Sharon et de ses vocaux gothico-symphoniques, ça sent déjà bon le succès commercial mais peut-être pas la reconquête du cœur de ceux ayant découvert les Hollandais avec "Mother Earth"...dommage!

"Forgiven" et son somptueux jeu de piano fusionne à merveille avec le chant cristallin de la chanteuse, narrant une bien triste histoire (d’amour?). Un instant en Olympe, rien de moins... oui, durant ce morceau, mon esprit a vogué, vogué! Guidé par les violons vers un monde serein et calme. Je reprends mon voyage entre chants presque guerriers et mélodies percutantes avec "Hand of Sorrow", morceau teinté de symphonie gothique, emmené par des partitions de musique éclatantes exécutées, oserais-je dire, avec génie et perfection !

Introduction au synthé pour un titre plus rock-metal gothique, l’étourdissant Final Destination, qui se rapprocherait plus de ce que fait Evanescence, au niveau du rythme et du choix des samples en tout cas ! Une fois encore, c’est une réussite vocale et musicale. Maintenant, j’ai droit à un riff délicat de guitare et à la voix de séraphin de Sharon ouvrant le sublime "Frozen" avant qu’une avalanche rythmique ne vienne accompagner la chanteuse et son second, Robert Westerholt, dans un mélimélo de fragilité et de force, pour un résultat enchanteur.

"The Heart of Everything" est un album plus accessible pour celui désireux de découvrir Within Temptation, sans pour autant, à mon avis, complètement trahir ce qui fait la notoriété de ce groupe, au son reconnaissable entre mille. Un album ambitieux à la production très soignée, qui ravira le néophyte et plaira, tout de même, aux connaisseurs de ce style de metal.

Quoi qu’on en dise, voici un très bon album de la part des Bataves de Within Temptation. Leur univers y est toujours présent, avec des sonorités plus gothiques et une meilleure production. Malgré tout, on reste sur notre faim et l’on écoutera plus volontiers "Mother Earth" afin d’entendre du WT au maximum de son potentiel. J’ai pour ma part aimé ce disque malgré quelques titres dispensables et lui mets donc un 15/20

Et j’en profite pour vous souhaitez un joyeux Noël à tous!

27 Commentaires

10 J'aime

Partager

Silent_Flight - 29 Août 2010: Mais je respecte ta chro bojart, attention.
orionzeden - 04 Janvier 2012: je suis d'accord avec bojart, ce n'est qu'avec les plus molles que j'ai un peu de mal, enfin à partire de Silent force, j'aime plutot bien quand même!
ARNOBITUARY - 09 Août 2012: En ce qui me concerne,je trouve que ce "The Heart of Everything" est un bijou comme les 3 précedents.C'est juste après que s'est produit le drame.. (The Unforguimauving).
ARNOBITUARY - 03 Septembre 2013: WT avait déjà atteint le point de non retour en sortant cet album.Ils en sont actuellement à faire des covers de rock FM minable.
Après l'écoute de The Unforgiving , c’était pour moi prévisible.
Si l'on part du principe que le groupe est mort alors on peut parler de drame.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Chronique @ M666

28 Juillet 2008
4ème album des Néerlandais. Après le très bon « The Silent Force », ils reviennent avec The Heart of Everything.

La première chose qui attire l’oeil, c’est la pochette du CD. Étrange, assez mystique, reflèterait-elle un message transmis par le groupe pour cet album ??? D’abord l’image de couverture : Sharon, en robe blanche avec les yeux bandés, est assise sur une chaise qui fait office de trône, tenant dans la main droite des pendentifs et colliers relatifs aux religions et de l’autre, une colombe en train de prendre son envol dans un ciel ténébreux.
Le bandage des yeux révèle ce que chaque être humain possède mais que l’on ne voit pas : l’âme ; Celle-ci sur un trône, faisant balancier entre religion et/ou continuité avec la paix, la vie et un envol…Vers la paradis ou descente aux enfer ???
Le cœur de tout ou l’amour que l’âme peut porter à la vie comme celui qu’on peut porter à l’au-delà, comme un lien entre l’homme et la religion, dans le bien comme dans le mal : l’amour et la guerre comme la foi et le sacrifice.

Et bien c’est un peu ça THOE ; un album aux paroles très imprégnées de croyances, de réflexion sur la vie et d’amour (on retrouvera souvent des mots tels que le pardon, le sacrifice, la vérité...) mais aussi des musiques avec plus de caractère, parlant de la guerre ou de la colère (à l’image de The Howling et What Have You Done).(NB : on peut voir, sur le petit livret, les visages des membres du groupe qui laissent transparaître à travers leur regard une étonnante humanité, et en même temps, ceux-ci posent sur une photo en véritables soldats du feu.)

Mais trêve d’analyse, parlons un peu musique.
Sur l’ensemble, on peut remarquer que l’album perd en brutalité et nous offre plus de « power ballades ». Concernant le chant (point qui a fait beaucoup débat), Sharon, au grand désespoir de beaucoup de fans, fait usage sur l’ensemble de l’album d’une voix plus grave, empruntant ainsi parfois un chant plus « guerrier », avec plus de caractère. Bonne ou mauvaise chose ? En fait un peu des deux.
Ce qui est certain, c’est que sur des morceaux comme « The Heart of Everything » ou « Final Destination » (où elle utilise une voix grave comme jamais auparavant), ça ne marche pas !
Les syllabes paraissent mâchées, la voix a sûrement (sans que j’y mette ma main à couper) été modifiée lors de l’enregistrement, ce qui dénature complètement son timbre... mais le plus gênant est que, dès que sa voix « s’assombrit », les mélodies n’accrochent pas l’auditeur. On sent qu’elle n’est pas à l’aise dans ce registre... Ce ne sera pas faute d’avoir tenté l’originalité mais les mélodies dans les aigus de Mother Earth paraissent très loin.

Il y a quand même un point positif, et de taille : Sharon va faire preuve sur cet album d’un peu plus (je dirais) de « sincérité » concernant sa voix... finis les marmonnements (si j’ose dire) en voix de tête, faisant croire une certaine puissance. Finis les enregistrements en une fois d’une note aiguë intenable (sauf quelques secondes) en voix de poitrine. Observez et écoutez simplement « Ice Queen » du Silent Force Tour et dites-moi si vous ressentez autant de puissance que sur le CD. Cette fois-ci, Sharon place sa voix de tête et de poitrine là où c’est nécessaire et là où elle le peut... Elle va placer sa voix de tête sur les morceaux touchants comme "The Truth Beneath the Rose" ou "Forgiven..." et sa voix de poitrine sur les morceaux énergiques et coléreux tels que « The Howling » et « What Have You Done » ; les refrains de ces 2 dernières ne contiennent d’ailleurs aucune note en voix de tête.

Conséquences : vous prenez ces musiques en plein cœur !!! Autant "TTBTR" vous touchera par sa tristesse, ce sentiment d’accablement, de souffrance et de résignation... jusqu’à ce que Sharon laisse éclater sa voix de poitrine (là encore, très bien placée) par « Forgive me my sins », autant "The Howling" et "WHYD" (et c’est là qu’est la nouveauté !!!), les 2 morceaux les plus puissants de l’album, feront ressurgir en vous votre côté métalleux et où la puissance vocale de Sharon (jamais antérieurement poussée à ce niveau) vous sidèrera sur place par un « Why ? » ou un « Killing !!! », hurlé en voix de poitrine.
Je le redis, ces morceaux sont bien loin des musiques de Mother Earth, mais là où Sharon (avant) jouait la carte de la douceur mélodique avec un brin de punch, elle met désormais dans sa voix (et dans la musique du groupe) une réelle puissance qu’on ressent enfin ("Stand My Ground" en était sûrement l’origine). Concernant la partie instrumentale de ces 3 musiques, toujours pas de prouesses de la part des membres du groupe mais un orchestre symphonique (à la fois apocalyptique sur "The Howling" et émouvant sur "TTBTR"), qui est très présent et qui fait la force de ces titres ; le duo avec Keith Caputo est très bien pensé... et enfin, on retrouve avec joie ces mélodies touchantes dont le groupe a l’habitude de nous faire part.

Mais voilà… seulement 3 morceaux de qualité sur 11 c’est vraiment très peu ! (j’omets le rock mix de « What Have You Done » qui est un peu ridicule : quel message voulait faire passer le groupe avec ce morceau ? « On est capable de jouer sans orchestre symphonique et faire des bonnes musiques » ? Faites-vous votre opinion).
WT part souvent sur des terrains inconnus et essaye sur "Our Solemn Hour", "THOE" et "The Cross" d’intégrer un petit côté « mystique »... raté ! C’est peut-être original mais ça ne marche pas. Le plus terrible est qu’on sent une réelle panne d’inspiration sur l’album... jusqu’à penser que le groupe arrive à la fin ?
J’ose dire peut-être : soyons francs ! "Frozen", dont le refrain est vraiment trop proche de celui de "WHYD", est sans surprise. "The Heart of Everything" montre un agréable refrain... mais la voix de Sharon perd son charme lors des couplets. Et "Hand of Sorrow", dernière rescapée des titres « phares » de l’album utilisant beaucoup de parties symphoniques, n’arrive tout de même pas à la cheville des titres de Mother Earth ou Silent Force. Hormis ces deux derniers, rien d’extraordinaire. Un peu de piano avec la voix succulente de Sharon sur "Forgiven"... et tout se termine !

Aïe Aïe Aïe ! C’est ce qu’on se dit dès que le CD se termine. Même si l’on peut admettre que "The Howling", "What Have You Done" et "The Truth beneath the Rose" soient de vraies réussites (et fassent probablement partie des meilleures réalisations du groupe), même si l’on peut souligner l’effort de Sharon à utiliser de façon plus adaptée sa voix (quitte à descendre de quelques tons et perdre des fans de la 1ère heure), le manque d’inspiration l’emporte très largement.
Alors que sera WT à l’avenir et resteront-ils en course ?
Je crois que personne ne peut répondre à cela. The Heart of Everything est un album d’incertitudes, d’incompréhensions parfois mais n'annonce rien d'irrémédiable.

0 Commentaire

3 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Chronique @ Killy

04 Mai 2007
On arrive de plus en plus vers un temps où la mélodie se perd, où les gros riffs sont plus à la mode que les soli, où les voies gutturales disparaissent petit à petit pour laisser place à la seule chanteuse qui tend, quant à elle, vers la voie d'Amy Lee faisant disparaitre le genre Beauty and Beast.

A ma grande tristesse, Within Temptation est tombé dans cette mode. Ce groupe avait sa part d'identité avec le sublime Mother Heart faisant place à un metal symphonique très agréable à l'écoute. En 2005 est sorti The Silent Force qui possédait des mélodies accrocheuses mais qui annonçait déjà le penchant du groupe vers la facilité.
The Heart of Everything confirme bien le précédent album en voulant attirer le public américain avec des riffs répétitifs sans composition profonde ni touche personnelle.

Alors ce n'est pas un mauvais album car la production est là pour rendre une qualité de son excellente et l'ordre des pistes a été bien choisi. Quelques pistes sont donc agréables à l'écoute par l'accompagnement des choeurs (The Howling) ou encore une piste médiévale très agréable (The Truth Beneath The Rose) ou une compo en latin bien soignée (Our Solemn Hour).

Mais ce sont bien là les seuls bons points que l'on peut donner à cet album car les défauts sont nombreux:
- premier point : la guitare. Où est le guitare leader? Sérieusement ça sert à quoi d'avoir 2 guitaristes si c'est pour qu'ils fassent le même son (sauf pour Our Solemn Hour je le reconnais). En effet, Robert et Ruud sont noyés dans les violons et sont contraints de produire les même compos pour chaque piste et ça c'est vraiment inacceptable quand on est passé par Mother Heart.
-Sharon: oui, sa voix est belle mais ce n'est plus la même, il n'y a plus cette originalité qui montait dans les aigus et la distinguait de la voix d'Amy Lee. Alors oui, ça fera craquer les âmes sensibles mais pas ceux qui connaissent les vrais talents de la chanteuse.
Je ne parlerai pas de la basse et de la batterie qui sont totalement en fond de musique, remplacées par des sons électro pas mauvais mais trop classiques, dommage pour eux.

Alors certes, à la première écoute, cet album est agréable mais la durée de vie des pistes est trop courte et ce n'est pas le pitoyable What Have You Done Now qui va sauver l'album (Keith Caputo,ancien chanteur d'un groupe de hardcore américain des plus banals qui montre bien l'avancée du groupe vers le marché américain).

Je mets 12/20 à cet album car ce n'est pas non plus un mauvais album, c'est juste un choix du groupe vers la facilité et je respecte ce choix en sachant qu'ils gagneront plus de fans qu'ils n'en perdront.

1 Commentaire

2 J'aime

Partager
cilou013 - 29 Août 2010: je suis d'accord avec certaines choses comme le fait qu'on entend trop peu la batterie,et la basse mais cet album je trouve n'est vraiment pas mal,ils ont évolués! Cet album a de bons titres;je pense, que c'est un album a écouter plusieurs fois.
Après je suis d'accord mother earth est meilleur.
Plus qu'à attendre le prochaine album!=D
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ mattpriest

24 Mars 2007
Eh bien le moins que l'on puisse dire c'est que ça faisait pas mal de temps que j'attendais cet album !!! Et on peut dire aussi que cette année 2007 est placée (pour les nouveaux albums) sous le signe de l'évolution, ou du changement !!! Rassurez-vous, Within Temptation reste fidèle à son image avec cette musique toujours émotive, puissante et avec cette voix si caractéristique de sa chanteuse.

Pour les fans du groupe ce nouvel album les changera de d'habitude avec maintenant un côté rock/metal niveau guitare beaucoup plus mis en avant, ce qui n'est pas pour me déplaire personnellement !!!

Les mélodies au piano restent et sont de toute beauté, superbement composées, surtout celle de "Forgiven". Les riffs des guitares collent parfaitement à l'ambiance de l'album et n'étouffent en rien le chant !! Chant qui est toujours agréable à écouter, sensuel, calme et puissant à la fois. Cela reste de Within Temptation avant tout mais il est vrai que cette évolution ne ravira peut-être pas tous les fans du groupe, mais poussera les "amateurs" du groupe voire ceux qui ne le connaissent pas à se pencher dessus.

Il y a toujours cette touche "within", des moments calmes, mélodiques qui font penser à des moments de tendresse.

Les musiques restent bien dans la tête et sont assez puissantes pour faire ressentir quelque chose au lecteur, autre que ceux que faisaient ressentir les précédents albums (comme la mélancolie, etc ...) !!

En bref, ce nouvel opus est une belle réussite, pour moi le meilleur album car sonnant plus rock et donc avec un son plus puissant niveau guitare qui ravira à coup sûr les connaisseurs !! Pour les fans, je ne sais pas trop, ce sera à eux de voir mais s'ils ont adoré les précédents, pourquoi pas celui-là !!!

C'est un bon album qui sera sans doute parmi les prochains achats de pas mal de gens !!!

4 Commentaires

11 J'aime

Partager
VermillionK - 26 Décembre 2007: Très belle chronique,mais franchement,moi,je ne le trouve pas fameux,rien équivaux les albums précédents ..
Lovecraft - 28 Mars 2008: Contrairement à VermillionK, je trouve que cet album est le summum de Within Temptation et les guitares rock/metal renforcent l'émotion. Bravo pour cette chronique, Mattpriest !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ monsieurwar

31 Mars 2007
Un nouvel album pour Within Temptation, dans la même veine que le précédent.
On note plus de guitares (moins eut été difficile, remarquez) qu'au sein du "Silent Force".

Les Hollandais ne font pas les choses à moitié : prod impeccable, booklet soigné, voix au diapason. Quelques chansons se démarquent vite : "The Howling", entraînante et bien faite, "What Have You Done" qui devrait bien marcher, avec un chanteur pour pré-ados romantiques invité pour l'occasion. "Our Solemn hour" se retient bien, le titre éponyme de l'album est du bon Within. La ballade piano, "Forgiven", est réussie. Tout cela est très professionnel. Manque juste l'émotion, le petit plus qui (personnellement) m'emmène ailleurs lorsque j'écoute "Mother Earth" encore aujourd'hui.

Tout comme Lacuna coil et son dernier opus, j'ai l'impression de n'avoir affaire qu'à des gens qui veulent séduire les radios US. Notez que cela n'est pas criminel, loin de là, mais c'est dur de passer au Mc Do quand ces deux groupes vous ont offert des mets fins et délicats comme l'étaient "Mother Earth" ou "Comalies". Les groupes NRJ-like, il y en a des tonnes. Comme ces deux-là, il n'y en avait pas énorme. Epica, After Forever, tenez le coup !! Ne nous lâchez pas pour un prime sur MTV...

Au final, un bon album, fait avec métier, qui permet au groupe d'exister alors qu'il lui faudrait être. Tout comme le dernier Lacuna Coil, je propose un 14 sur 20 : bonne tenue, élevé en batterie, nourri au grain transgénique, maturation 10 mois en fût de métal mou, salaison industrielle : prêt à consommer.

Votre dévoué, et un peu dégoûté, Monsieurwar.

PS : une exception pour "The truth beneath the rose", 10ème titre de l'album. Ce fut la seule fois où j'ai levé la tête de mes notes et papiers pour écouter vraiment. Mais ce titre flirte aussi beaucoup avec Nightwish, trop pour être qualifié d'original.

1 Commentaire

7 J'aime

Partager
TheBlackCeltic - 20 Septembre 2009: Très bonne chronique. Ce dernier album ravira pas mal de monde et je suis de ton avis : il est très bien tenu.
Mais c'est un sacré tournant ...
A voir si ils restent sur cette ligne pour le prochain album.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Gwaihir

11 Décembre 2007
Aïe aïe aïe: au vu des premières chroniques, j'ai longtemps hésité avant de me procurer le dernier WT...

Et effectivement il y a des choses à dire.
L'album commence avec The Howling, qui dès le début possède un "arrière-goût" (passez-moi l'expression) d'Evanescence, comme l'ont si bien dit les auteurs des chroniques précédentes. Attention quand même c'est pas trop flagrant non plus, il y a encore de bons riffs, mais on perd beaucoup de mélodie, et la voie de Sharon fait moins dans le mélodramatique (au sens positif du terme) qu'avant.
Ça continue ensuite avec What Have You Done, déja plus "Within Temptationesque" sur les 40 premières secondes. Après, le duo avec Keith Caputo me rappelle vaguement un certain morceaux nommé Bring Me To Life...

Est-il utile de continuer? Je reproche aux morceaux qui suivent les mêmes choses. A mon avis toutes les parties symphoniques qui caractérisaient WT (cordes, claviers etc...) ont été trop souvent remplacées par des gros riffs (alors qu'on les entend derrière, mais pas assez). Idem la voix de Sharon a évolué, je viens de comparer cet album avec Mother Earth... ça change.
On se rapproche trop du pop rockesque Evanescence. En même temps, vu le nombre de groupes de metal Sympho à chanteuse qui se créent, pas étonnant que la compétition augmente...
Mais bon, dans l'ensemble l'album n'est pas du tout désagréable à écouter, on peut se sentir déçu si on est un fan du début de WT mais on peut aussi adorer si on découvre le groupe.

D'où la note, peut-être un peu sévère aux yeux de certains, mais après tout 13 c'est "assez bien".

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Elencirya

09 Avril 2009
J'ai un avis assez différent de la précédente chronique sur cet album... car il m'a déçue. C'est une histoire de goûts, moi c'est justement le côté "rock" (je dirais même "pop-rock"...) qui ne me plaît pas du tout!
On ne le retrouve pas sur tous les titres, loin s'en faut. mais on ne peut que remarquer que Within Temptation semble décidé à prendre cette direction, à peine amorcée dans quelques chansons de "The Silent Force". Une direction musicale qu'on sent destinée à plaire à un public plus large, celui des Américains en particulier!
Pour preuve, la moitié des chansons de l'album (les plus "rock", ce n'est pas un hasard) sont co-composées par le nouveau producteur du groupe... Si c'est pas pour promouvoir les ventes... D'ailleurs le pitoyable single "What Have You Done" et son phrasé rappé montre trop bien cette intention!


Je vais quand même donner mon avis sur chaque chanson, car fort heureusement tout n'est pas à jeter sur cet album! En fait, on peut y trouver le pire comme le meilleur... Allez je commence par le pire (cet avis n'engageant que moi bien sûr).

_"What Have You Done" : vous l'aurez compris, j'ai pas aimé, mais alors pas du tout! ça sonne complètement "Evanescence", bien plus que "Stand My Ground" qui était pourtant pas mal dans ce style... Within Temptation réitère donc le style bien commercial pour son premier single... Là, en plus, on a un chanteur qui nous "rappe" de manière saccadée le titre de la chanson, ce qui m'énerve au plus haut point. Bref, de la chanson "facile", destinée à vendre et attirer les Américains. Et c'est réussi!

_"Frozen" : quasiment le copié-collé de "What Have You Done" à quelques points près... même son pop-rock énervant, même lourdeur, même calibrage.... re-beurk!

_"Final Destination" : toujours le même style, mais encore un cran en-dessous, si c'était possible! Le modèle de la chanson insipide dont on ne retient rien...

_"All I Need" : la dernière que je n'aime pas sur cet album. Pour une raison totalement différente : elle sonne complètement "variété", on est à des années-lumières du metal, même pour une ballade!! Sa structure la fait ressembler énormément aux chansons de Céline Dion... mais que fait-elle là?!

Fort heureusement, j'ai sous-entendu que j'avais trouvé aussi du très bon WT sur cet album!

_"The Truth Beneath the Rose" : LA perle de l'album ! Tout simplement sublime, elle rappelle très agréablement Mother Earth... (nostalgie...)

_"Hand of Sorrow": ma 2e préférée, me fait penser à Nightwish par moments, et une impression de trouver un bon mélange de Mother Earth et de The Silent Force.

_"Our Solemn Hour : belles mélodies, belles envolées lyriques, un refrain entêtant, pas mal du tout! Un peu facile tout de même, mais jolie!

_"Forgiven" : jolie ballade, qui contrairement à "All I Need" n'a rien de sirupeux! Toute en simplicité, jolie et émouvante... j'ai juste un peu de mal avec les intonations de Sharon en début de refrain, qui sonnent bizarre.. mais c'est un détail!

Pour les autres (The Howling, The Heart of Everything, The Cross) je dirais "pas mal", mais pas révolutionnaires non plus. les effets de voix, c'est rigolo mais pas forcément joli (la voix rauque sur "The Heart of Everything", les "hahahahahaha" sur "The Cross"...). D'autant plus qu'ils gardent une certaine coloration "pop-rock" par moments, mais heureusement sans excès.


Alors voilà... Un avis mitigé, pour un album qui me semble très inégal et qui évolue musicalement dans une direction que je n'aime pas du tout! J'ai bien peur que l'esprit musical si particulier du groupe soit en voie de disparition, sacrifié sur l'autel du "musicalement vendeur", "commercial" si vous préférez. Heureusement qu'il y a quelques bonnes choses (les mélodies de Spierenburg...), les magnifiques vocalises de Sharon... Donc difficile à noter...



0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ orphet

04 Janvier 2008
Il est vrai que Within Temptation évolue.
Il y a encore du changement avec ce dernier opus.
"The Heart Of The Everything" propose de bonnes mélodies, de belles orchestrations ainsi qu'un grand renfort de choeurs, donnant une certaine puissance à tout cet ensemble. Seulement voilà, l'effet impressionnant qui existait sur "The Silent Force" n'est pas atteint sur ce dernier album. Trop d'amalgames, pas assez de recherches symphoniques...

La voix de Sharon entonne quelques nouveautés qui ont de bons côtés. Attention cependant à ne pas tomber dans un style trop maladroit. J'ai l'impression de perdre quelque chose sur cet album. L'impression d'un manque.
L'album n'est pas mauvais. Non. Mais disons qu'il n'est pas à la hauteur de Within Temptation et ne dépasse pas, et de loin, "The Silent Force", qui lui, est une pure merveille.
En voulant se démarquer on peut finir par déplaire. Mais je ne cracherai pas sur "The Heart Of The Everything". Cela reste du Within. J'espère seulement que le groupe proposera à l'avenir des teintes plus grandioses et moins formatées.

Les textes sont, quand à eux, toujours aussi bien composés (mis à part ce "duo" qui sonne quasiment "faux").

Puissant mais moins riche. Tel est l'effet produit à l'écoute de cet album. Des riffs accrocheurs, des mélodies imparables. Un vrai cocktail de vitalité. Mais il manque quelque chose dans tout ça. Parfaitement calculé, un album où rien ne déborde, où tout s'absorbe entièrement. Mais (et oui toujours un mais) la magie n'y est pas. Tout ceci sent le manque d'émotions. Quoi que l'on en trouve encore. Et heureusement.

Pour finir, je parlerai de la jaquette ; et encore une fois Within nous propose une merveille graphique et visuelle, pleine de signes cachés et mettant en avant une Sharon magnifique.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire