The Flesh Prevails

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Fallujah
Nom de l'album The Flesh Prevails
Type Album
Date de parution 17 Juillet 2014
Enregistré à Sharkbite Studios
Style MusicalDeath Progressif
Membres possèdant cet album40

Tracklist

1. Starlit Path 05:27
2. Carved from Stone 04:23
3. The Night Reveals 04:17
4. The Flesh Prevails 03:22
5. Levitation 05:29
6. Alone with You 03:02
7. Allure 04:08
8. Sapphire 05:30
9. Chemical Cave 05:54
Total playing time 41:32

Chronique @ Sken

16 Août 2014

"The Flesh Prevails" est un album très solide

Il n'est pas rare de voir des groupes de metal composés de membres très jeunes afficher cependant une maîtrise impressionnante (comme l'ont fait les allemands de "Words Of Farewell" cette année) et Fallujah fait immanquablement partie du lot. Le quintet californien dont les membres n'ont guère plus de 20 ans compte déjà à son actif deux EP's et un album. "The Flesh Prevails", deuxième full-length du combo voit le jour en Juillet 2014, toujours épaulé par l'incontournable écurie Unique Leader.

L'aspect visuel d'une oeuvre est de plus en plus important et donne, si ce n'est un gros plus, une première impression fort agréable s'il est réussi. Les californiens semblent l'avoir bien compris. L'artwork de ce second album est en tous points renversant : sensible, poétique, un véritable chef d'oeuvre à part entière. Un travail qui plus est fait maison puisque le vocaliste du groupe, Alex Hoffman, semble avoir plus d'un corde à son arc. De quoi attiser la curiosité et se demander si le virage amorcé sur l'EP "Nomadic" sera confirmé ici.

Si Fallujah a décidé d'orienter sa musique vers des horizons plus progressifs et atmosphériques, le groupe n'en oublie pas complètement sa base musicale. On retrouve en effet tout d'abord les caractéristiques d'un brutal-tech death (moderne) de haute volée. Le riffing est impressionnant de technicité ainsi que les soli (celui entre 0:40 et 1:51 du morceau titre est assez prodigieux), Andrew Baird s'en donne à cœur joie sur des blasts dévastateurs et autres tapis de double ("Starlit Path","The Night Reveals") tandis qu'Alex Hoffman assure un growl surpuissant avec un coffre assez impressionnant. Le tout nécessitera d'ailleurs plusieurs écoutes très attentives afin d'être assimilé au mieux.

Cependant, le filon atmosphérique et progressif sur lequel s'est lancé Fallujah continue allègrement d'être exploité ici. La musique regorge d'une part de changements de rythme et de structures et intègre parallèlement quantité de pistes atmosphériques. Des passages parlés presque ambiants (sur le brutal "Carved From Stone") et autres voix féminines (le morceau-titre ou le surprenant "Alone With You", qui devrait donner la nausée aux fans de mélodeath old-school). Passages auxquels il faut ajouter des mélodies éthérées magnifiques ("The Night Reveals","Sapphire") qui viennent parachever ce côté atmo/prog.

Deux bémols à signaler selon moi sur cette oeuvre cependant. D'une part la prod qui en fait un peu trop. Quand la partie plus brutale (riff techniques et blasts sauvages) rencontre l'aspect atmo (mélodies planantes) on a un peu l'impression d'un "bordel sonore" qui gâche le plaisir éprouvé à l'écoute (le refrain de "The Night Reveals" en est le meilleur exemple, on se retrouve un peu noyés sous ce déferlement sonore). D'un autre côté, on a l'impression que les interprètes, malgré leur niveau technique ahurissant, n'ont pas complètement réussi à insuffler la vie à leurs compos. Il manque selon moi un petit supplément d'âme qui aurait permis à l'album de basculer dans une autre dimension.

Au final, "The Flesh Prevails" est un album très solide et l'on ne peut que s'incliner devant le talent d'aussi jeunes musiciens et le travail colossal qui a dû être fourni pour mettre sur pied cette oeuvre. Si deuxième full-length devrait ravir les amateurs de musique complexe, brutale et moderne, il reste encore quelques efforts à faire au quintet californien pour lâcher un album véritablement marquant.

8 Commentaires

7 J'aime

Partager

Anath - 16 Août 2014: Un jeu de batterie absolument grandiose , des atmosphères magnifique .. cet album est génial .. une claque ! :) Et au passage ce n'est pas Alex Hoffman qui a réalisé cette oeuvre d'art .. c'est un artiste dont j'ai oublié le nom avec qui il a collaboré :)
Anath - 16 Août 2014: Je me trompe peut-être je l'ai dit un peu vite et je n'ai pas envie de dire une conerie mais je suis sur d'avoir vu son nom dans une review de l'album et comme toi, j'ai adoré cette cover et cet artiste a un tas d'oeuvre du même ... graphique et genre que celui-ci ! Il faudrait que je retrouve cette fameuse review ..
CaitiffChoir - 18 Août 2014: Merci beaucoup pour la chronique de ce très bon Album. Fallujah nous propose un death technique et atmosphérique de haute volée et étonnement mature,bien que pas exempt de défauts. Bien que je sois d'accords avec toi sur le fait que parfois ces brillants musiciens manquent de recul sur leurs compo lors de certaines parties assez bordéliques,je ne vois pas ce que tu reproches en revanche à la prod'.En tout cas,moi,elle me convient très bien,je la trouve clair et en adéquation avec le style de Fallujah. Merci encore pour le papier:)
mayhem13 - 19 Août 2014: Normalement, les supports promo sont sensé montrer le produit fini?
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire