Temple of Knowledge

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Kataklysm
Nom de l'album Temple of Knowledge
Type Album
Date de parution 26 Juin 1996
Labels Nuclear Blast
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album125

Tracklist

Re-Issue in 2003 by Nuclear Blast as a Digipak with the demo "The Vortex of Resurrection".
1. The Unholy Signature (Segment I: Utterly Significant) 06:19
2. Beckoning of the Xul (Segment II: In the Midst of the Azonei's Dominion) 05:53
3. Point of Evanescence (Segment III: Of Sheer Perseverance) 03:41
4. Fathers from the Suns (Act I: The Occurred Barrier) 04:23
5. Enhanced by the Lore (Act II: Scholarship Ordained) 03:41
6. In Parallel Horizons (Act III: Spontaneous Aura Projection) 04:01
7. The Awakener (Epoch I: Summon of Legends) 04:06
8. Maelstrom 2010 (Epoch II: Omens About the Great Infernos) 03:20
9. Exode of Evils (Epoch III: Ladder of Thousand Parsecs) 04:06
10. L'Odyssee.... 03:15
Bonustracks (Re-Issue 2003)
11. Mould in a Breed (Original Uncut Version) 06:03
12. Whirlwind of Withered Blossoms (Demo Version) 05:15
13. Feeling the Neverworld (Demo Version) 05:58
14. The Orb (Original Uncut Version) 02:32
Total playing time 42:45

Chronique @ BEERGRINDER

23 Mai 2008

Omens about the great infernos

Kataklysm s’était déjà lancé dans un concept pour son premier album Sorcery (1995), les canadiens récidivent un an plus tard sur Temple of Knowledge (1996) contenant comme son prédécesseur 9 titres divisés en trilogies nous comptant une histoire d’envahissement de la terre par les démons. Plutôt compliqué à suivre si on n’a pas fait délire astral seconde langue.

La pochette évocatrice de leur concept est assez éloignée de ce qui se pratiquait et se pratique encore à l’heure actuelle et il en va de même pour la musique. Kataklysm intègre en effet de nombreux éléments mélodiques dans leur Death Metal pourtant brutal.
Pour démontrer mes dires The Unholy Signature part sur un riff mélodique soutenu par des blast-beats et le chant complètement arraché de l’inimitable Sylvain Houde, le chant de celui-ci est d’ailleurs omniprésent sur Temple of Knowledge et les paroles sont parfois déblatérées à une vitesse dépassant l’entendement. Cependant à force de recouvrir les titres d’un flot ininterrompu de paroles, Kataklysm provoque une légitime indigestion dans ce domaine : trop de chant tue le chant en somme…

Les chansons ont par contre gagné en clarté par rapport à Sorcery : moins éparpillées, plus compactes et disciplinées dans la construction. Le son s’est aussi singulièrement amélioré et ce n’est pas du luxe en regard de la relative complexité des morceaux, ceux ci s'avèrent d’ailleurs parfois un peu longs. Au chapitre des choses à revoir, la batterie (dont le son est d’ailleurs un peu trop sec) a aussi parfois tendance à empiéter sur les autres instruments lorsque Nick Miller balance ses parties Grind.

Pour ce qui est des compositions, il y a du potentiel. Sur Point Of Evanescence on peut avoir un aperçu de ce que deviendra le combo québécois dans le futur : des rythmes carrés et puissants mais qui restent mélodiques, The Awakener joue sur le même registre avec un riff très ressemblant à l’instrumental The Renaissance, pour ceux qui possèdent The Prophecy (2000).
Mais les meilleurs morceaux sont encore les plus directs tels Maelstrom 2010 et Enhanced By The Lore, dégageant une puissance hors du commun. L’album part quand même un peu dans tous les sens et il manque un petit quelque chose pour rendre le tout bien homogène, Kataklysm était alors en pleine recherche d’identité musicale et l’auditeur sera certainement un peu perdu après une première écoute complète.

Temple of Knowledge est un album se singularisant par rapport à la scène Death de l’époque avec de belles parties furieuses mais qui ne possède pas encore l’accroche, le groove et l’homogénéité de Epic ou Shadows And Dust. Ceux qui apprécient les choses qui sortent un peu de l’ordinaire se délecteront de ce CD, les puristes du Death Metal auront plus de mal à rentrer dedans. Comme dirait un duo de comique bien connu : « C’est vous qui voyez ! ».

BG

9 Commentaires

9 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

Brutaltoto - 11 Juillet 2013: J'ai une anecdote marrante sur cet album... Mon meilleur pote était en vacance pendant 2 mois au Canada peut de temps après la sortie du Temple. Vers la fin de son séjour, il y avait un gros festoche à Montreal (genre Immolation, Cryptopsy etc...)et en se promenant dans les rues de la ville, il est tombé sur Sylvain Houde et sa grosse barbe. Il venait juste de quitter Kataklysm. Ils ont bu quelques coups et durant la conversation, il lui a dit que la raison principale de son départ, c'était le désaccord sur le mix de l'album entre lui et les 3 autres. Alors que l'album était totalement terminé, les 3 autres ont voulu le refaire entièrement avec un mixage totalement différent. Vu que lui était à fond contre cette idée, il s'est barré. Mais le truc marrant, c'est qu'il lui a dit qu'il avait gardé la 1ère version de Temple, selon lui très très différente et bien meilleure que celle que nous connaissons tous. Il existe donc une version alternative que nous n'écouterons jamais et que Sylvain doit-être la seule personne sur terre à posséder.Franchement, j'adore cet album, mais je payerais chère pour pouvoir entendre l'autre au moins une fois...
BEERGRINDER - 11 Juillet 2013: Merci pour cette anecdote très intéressante. Moi aussi je serais curieux d'écouter l'ancien mixage !
Brutaltoto - 11 Juillet 2013: De rien, content que ça t'ai intéressé ! Tiens, j'en profite d'ailleurs pour te poser une question: est-ce-que tu sais si Sylvain Houde a remonté quelque-chose après son départ ? Il me semble (mais j'en suis pas sur du tout) que les gars de kata lui souhaite bonne chance avec son nouveau projet dans la thank-you-list d'un de leurs albums (si c'est celle de victims ça m'étonne pas que j'en sache rien vu que j'ai revendu cette daube à la vitesse de la lumière,ahah). J'ai toujours considéré ce mec comme un des meilleurs vocalistes de brutal, et un super parolier aussi (pour peut qu'on aime Lovecraft et qu'on est fait trippe astral seconde langue comme tu dis, ahahah excellent).Bref,si tu as de quoi éclairer ma lanterne, tu aurais ma reconnaissance éternelle.......
BEERGRINDER - 13 Juillet 2013: Hélas je n'ai aucune information à ce sujet en ma possession...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire