In the Arms of Devastation

Liste des groupes Death Metal Kataklysm In the Arms of Devastation
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Kataklysm
Nom de l'album In the Arms of Devastation
Type Album
Date de parution 21 Fevrier 2006
Labels Nuclear Blast
Enregistré à Mixart Studios
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album288

Tracklist

1. Like Angels Weeping (The Dark) 04:27
2. Let Them Burn 03:19
3. Crippled & Broken 04:32
4. To Reign Again 04:25
5. It Turns to Rust 04:04
6. Open Scars 04:06
7. Temptation's Nest 03:46
8. In Words of Desperation 05:10
9. The Road to Devastation 07:14
Total playing time 41:03
Bonus DVD (Limited Deluxe Edition)
1. Ambassador of Pain 02:33
2. Resurrected 03:26
3. Illuminati 04:59
4. Manipulator of Souls 03:41
5. As I Slither 02:57
6. Serenity in Fire 04:38
7. Drum Solo 02:30
8. Blood on the Swans 02:44
9. The Awakener 04:06
10. Where the Enemy Sleeps 05:20
11. In Shadows & Dust 02:46
Total playing time 39:40

Chronique @ Petrozza

10 Août 2008
Je ne vous cacherais une pointe de déception à l'écoute de ce nouvel opus de Kataklysm qui, ceci dit, est un bon album de death.
Bon album mais pas excellent, car quelques éléments viennent perturber mon avis concernant cet album. Mais commençons par manger notre pain blanc avant.

Techniquement irréprochable, cet album s'écoute d'une traite sans réel temps mort. Nouveau fait à mettre au compte des Canadiens, l'apparition d'éléments progressifs, ce qui donne un goût différent mais pas désagréable à leur musique. Les titres sont efficaces malgré leur longueur (culminant à 7min15 - fait rare pour un groupe de death). Comme je l'ai cité auparavant (sur les éléments progressifs), on peut noter sur certains titres, notamment Crîppled and Broken, une certaine simplification de leur musique (entraînant inévitablement un headbang sauvage).
Le titre To Reign Again commence par une intro en clean, qui s'enchaine sur une ligne de guitare basique en mi… mais qui s'enchaine sur un titre d'une rare efficacité et un break à la basse (le seul de cet album).

Deuxième partie moins réjouissante, les défauts de cet album :
Le son est trop aseptisé et manque cruellement de pêche. La basse est très mal mixée car quasiment inaudible (à moins de prêter l'oreille) et ça, j'ai beaucoup de mal à l'accepter.
Vient ensuite le chant. La chose qui me dérange le plus sur cet album, c'est l'utilisation des voix "harsh". Beaucoup trop fréquente, cela rajoute un côté trop moderne, lorgnant (et là, cachez les femmes et les enfants) sur le "metalcore" ! Je veux bien être conciliant, me dire que c'est un nouveau chanteur mais non ! Il manque cruellement de hargne !
Le titre Let Them Burn démarre comme un titre d'un groupe de metalcore lambda et là, une partie de mon âme de fan s'est envolée... Dommage, fort dommage !

Ceci dit, en conclusion, Kataklysm nous livre un album très efficace mais au son trop épuré. Je le conseille quand même à ceux qui veulent s'introduire au death… mais à l'avenir, Kataklysm devra montrer un peu plus les dents pour reconquérir son statut, car la concurence est dure...

4 Commentaires

3 J'aime

Partager
BEERGRINDER - 10 Août 2008: Tu parles de nouvel album mais son sucesseur Prevail est déjà sortie : il n'est pas si nouveau que ça.

Bien joué quand même pour cette chronique Petrozza, mais il y a quelques points sur lequel je ne suis pas d'accord :
Les éléments progressifs de Kataklysm ne sont pas apparus subitement avec cet album, le lointain Temple Of Knowledge (1996) comportait déjà des passages alambiqués et techniques bien plus marqués que sur In The Arms Of Devastation.

Ensuite sur le son aseptisé c'est discutable, d'autant plus que ce son il est vrai un peu synthétique est surtout imputable à la batterie, mais ceci est la marque de fabrique de Kataklysm depuis le méconnu et néanmoins controversé Victims Of This Fallen World.

Enfin le rapprochement avec le Metalcore est un peu éxagéré je pense, Kataklysm a toujours eu un côté mélodique sous-jacent mais l'esprit de l'album ne me semble pas orienté vers le Hardcore.
Quoi qu'il en soit bravo pour cette rédaction qui change des sempiternels chro aseptisées de Metallica ou Iron Maïden.


Cela dit je ne suis pas persuadé que ce soit un album idéal pour commençer le Death : le côté mélodique risque d'empécher les profanes de s'orienter vers le Death brutal à mon avis.

BG
albundy57 - 08 Novembre 2010: Bien d'accord, KATAKLYSM n'est pas le groupe idéal pour se mettre au death pur et dur.
Avec ce nouvel album plus "heavy", KATAKLYSM nous délivre un bon album, moins bourrin que le précédent mais tout de même fort intéressant.
Des titres plus lourds et mid-tempos que "Serenity in fire", mais on retrouve quand même du blast ci et là, marque de fabrique du groupe.
Les Québécois continuent de faire évoluer leur death en y apportant comme sur chaque album une touche de nouveauté, aussi bien sur le son qu'au niveau des compos.
 
David_Bordg - 31 Juillet 2016: Cet opus est terrible! Puissant, mélodique, parfois rapide et furieux d'autres fois lent, lourd et pachydermique! Un MUST.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire