Speak of the Dead

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Rage (GER)
Nom de l'album Speak of the Dead
Type Album
Date de parution Mars 2006
Labels Nuclear Blast
Style MusicalHeavy Speed
Membres possèdant cet album131

Tracklist

1. Mortituri te Salutant
2. Prelude of Souls
3. Innocent
4. Depression
5. No Regrets
6. Confusion
7. Black
8. Beauty
9. No Fear
10. Soul Survivor
11. Full Moon
12. Kill Your Gods
13. Turn My World Around
14. Be with Me or Be Gone
15. Speak of the Dead
Bonustracks (Digipack Version)
16. La Luna Reine (Spanish)
17. Vollmond (German)
The first eight tracks form album's centre-piece, the orchestral Suite Lingua Mortis

Chronique @ Kovalsky51

30 Mars 2009
Ladies and gentlemen, voici sans doute l'album de tous les paradoxes. Car à l'écoute de pareil CD on ne sait si c'est le ridicule ou le génie qui caractérise pareille production. En effet "22128" réussit la prouesse de passer d'un mauvais goût manifeste à des riffs sympathiques le tout en une seule chanson. Tout simplement merveilleux.

Musicalement que fait ce groupe ? Et bien j'hésite entre le n'importe quoi et la volonté d'en mettre plein la vue avec des compositions complexes. C'est bien simple je crois que jamais de toute ma vie je n'ai entendu intro aussi pompeuse que celle de cet album. Située quelque part entre un morceau de classique et le thème du menu principal d'un RPG de mauvaise facture je dois avouer qu'elle m'a fait éclater de rire instantanément. Et voila que le second morceau part avec cette musique sortie tout droit de Final Fantasy IX (celle des combats de boss pour être précis). Je me dis immédiatement "mince un CD pour Geek", car en effet tout l'album est à la croisée des chemins du Heavy Metal, de la musique classique, de celle d'une série des années 80 et de celle d'un vieux jeu megadrive. Il faut l'entendre pour le croire.

Autre point assez hallucinant c'est sur "Innocent" où l'on entend très clairement le riff de Master Of Puppets identique en tous points avec la version qu'on entend de lui dans S&M. Mais juger cet album sans tomber dans l'excès qui le caractérise est tout simplement impossible. Mon opinion balançant entre le foutage de gueule manifeste, un groupe talentueux et complexe et une compile de riffs venus d'autres groupes. Car il y a des points positifs, c'est sûr les musiciens jouent bien, le chanteur assure, le son est tout ce qu'il y a de plus propre et les morceaux sont accrocheurs.

Bref au final que dire si ce n'est que cet album est à écouter pour se faire une opinion, pour ma part il restera une belle énigme et aussi un des plus gros fous rires musicaux de tous les temps. Bref une bonne arme contre la déprime en ces temps de crise.

Pour ce qui est de la note que je lui attribue je ne sais si le 0/20 ou le 20/20 est le mieux adapté tant cet album comme je l'ai déjà dit est un paradoxe à lui tout seul et le pire OVNI qui m'ait été donné d'entendre! Excessif et jusqu'au-boutiste voilà comment définir pareille galette!

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Julien

22 Fevrier 2006
Rage signe son grand retour avec ce Speak of the Dead qui, ma foi, ne laissera personne indifférent. Car pour peu que l’on se laisse emporter dans le monde de Rage, vous trouverez que cet album est un chef-d’œuvre. Eh oui musique classique et heavy métal font bon ménage en voilà une preuve de plus. Il n’y a pas de meilleure façon de fêter ses 20 de carrière que de sortir un album qui restera dans les annales du groupe.

Si l’on doit reconnaître une chose à ce remarquable trio, c’est qu’ils ont un sens de la composition hors du commun. Cet album m’a vraiment fait penser à une optimisation du S&M de Metallica. Car ici les instruments classiques se mélangent à merveille avec les gros riffs prodigués par le docteur Victor et on en prend plein les oreilles. J’ai pas dis que c’était du néo-classique à la Malmsteen mais c’est bel et bien du heavy bien puissant (enfin dans la limite où il n’y a qu’une seule guitare, enfin ça envoie déjà pas mal).
En terme de son, il est tout simplement limpide, précis et hyper puissant. Il reste aussi très caractéristique ne troublant pas le fan averti. La voix reconnaissable entre mille de Peavy, nous rappelle qu’il fait partie des tous meilleurs chanteurs de métal. Puissante et racée elle ne laisse personne indifférent.
L’album est parsemé de passages instrumentaux qui donnent l’occasion a notre ami Victor de nous montrer tout l’étendu de son immense talent : diverses guitares, clavier, tout entre ses mains devient magique. Ses passages justement sont donc de grande qualité et donnent du répit entre deux morceaux de heavy bien trempés.

Groupe n’ayant jamais failli a son devoir depuis plus de vingt ans, Rage nous prouve avec cette magnifique offrande qu’il faudra encore compter sur eux dans les années à venir. Comme le bon vin Rage arrive à se bonifier avec l’âge.

Excellent !!!!!

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire