Severed Survival

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Autopsy (USA)
Nom de l'album Severed Survival
Type Album
Date de parution 15 Mai 1989
Produit par John
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album311

Tracklist

Re-Issue in 1994, 2003 and 2009 by Peaceville Records
DISC 1
1. Charred Remains 03:40
2. Service for a Vacant Coffin 02:50
3. Disembowel 04:05
4. Gasping for Air 03:19
5. Ridden with Disease 04:53
6. Pagan Saviour 04:11
7. Impending Dread 04:46
8. Severed Survival 03:28
9. Critical Madness 04:33
10. Embalmed 03:02
Bonustracks (Re-Issue 1994)
12. Retribution for the Dead 03:54
13. Destined to Fester 04:31
14. In the Grip of Winter 04:06
Bonustracks (Re-Issue 2003)
12. Funereality 02:53
13. Destined to Fester 04:31
14. In the Grip of Winter 04:06
DISC 2 (Re-Issue 2009)
1. Horrific Obsession 04:30
2. Feast of the Graveworm 03:28
3. Mauled to Death (Rehearsal 09/04/1988) 04:25
4. Human Genocide (Rehearsal 09/04/1988) 03:20
5. Christ Denied (Rehearsal 11/1987) 03:24
6. Charred Remains (Rehearsal 09/04/1988) 03:36
7. Service for a Vacant Coffin (Live in Buffalo, United States, 20/10/1990) 03:04
8. Disembowel (Live in Bamberg, Germany, 16/03/1990) 04:32
9. Gasping for Air (Live in Bamberg, Germany, 16th/03/1990) 03:19
10. Ridden with Disease (Rehearsal 09/04/1988) 04:29
11. Pagan Savior (Live in Iserlohn, Germany, 08/03/1990) 04:16
12. Severed Survival (Live in Buffalo, United States, 20/10/1990) 03:31
13. Critical Madness (Rehearsal 09/04/1988) 04:23
14. Embalmed (Rehearsal 08/10/1987) 02:52
15. Stillborn (Rehearsal 09/04/1988) 03:02
Total playing time 38:47

Chronique @ Fabien

26 Mars 2007
Après la sortie de Scream Bloody Gore, Chuck Schuldiner décide de poursuivre l’activité de Death dans sa Floride natale, demandant à son batteur Chris Reifert de le suivre. Ce dernier préférant rester sur ses terres fonde de suite Autopsy avec Eric Cutler et Danny Coralles, en choisissant une orientation plus crade que Death. Sur les conseils de son ami Jeff Walker de Carcass, Hammy du jeune label anglais Peaceville décide alors d’offrir un contrat aux trois californiens, qui enregistrent dès lors leur premier méfait, aidés à la basse par leur ami Steve DiGiorgio de Sadus.

Severed Survival sort en format Vinyl et CD en mai 1989, avec une pochette gore devenue culte, décrivant une scène de lacération aux crochets peu enviable pour sa victime. Mais, à la vue du succès du groupe et de l’essor du deathmetal d’une manière générale, Peaceville commande rapidement une illustration plus soft et plus travaillée à Ken Walker, et reédite finalement l’album au printemps 1990 en quantités plus importantes.

Côté textes, Severed Survival baigne dans un registre gore et putride, à l’image de son morceau éponyme décrivant un naufragé dans l’obligation de dévorer ses propres membres pour survivre ! Côté musical, l’album colle une claque phénoménale, distillant un deathmetal d’une rugosité considérable, loin des productions propres et soignées, instaurant immédiatement la marque de fabrique propre à Autopsy.

Sur les martèlement de Chris, les lignes de basses admirables de Steve, les riffs tranchants de Danny & d’Eric, et les vocaux gras de Chris, Severed Survival est tranchant à souhait, juxtaposant judicieusement parties doom et accélérations assassines, à l’image des terribles Disembowel et Pagan Saviour, ou des implaccables Vacant Coffin & Ridden with Disease, au riffing percutant à s'en dévisser la tête.

Ainsi, malgré certains détracteurs jugeant la musique trop crade, Severed Survival impose directement Autopsy parmi les formations les plus influentes de la scène deathmetal. Son intensité, ses atmosphères et ses relents uniques quasi indescriptibles le hissent en effet parmi les classiques du deathmetal de la fin des années 80.

Fabien.

14 Commentaires

29 J'aime

Partager

Fabien - 11 Janvier 2013: Non, seule la pochette a été redessinée par Kev Walker à l'occasion du second pressage en LP/CD de 1990. Je n'exclus toutefois pas le fait que les récentes rééditions de Peaceville Records aient bénéficiée d'un nouveau remastering (élargissement du spectre sonore), comme tant de vieux albums réédités de nos jours. Fabien.
JeromeG - 11 Janvier 2013: Oui, mon oreille me joue des tours, j'ai ré-écouté au calme et je commence à m'y retrouver. Avec les années passants et les productions modernes, j'ai dû idéaliser un peu le son dans mes souvenirs ^^. Merci Fabien.
glower - 03 Mai 2013: J'adore cet album , ce léger relent doom qui te martèle ! Des riff sombre , la basse qui vibre bien ! Un album juste parfait qui n'as pas prit une ride !
jack_owen - 10 Août 2018:

Fabien, je tombe à peine sur cette chronique ou tu fais mention du morceau titre et de ses paroles. Je n'avais jamais fait le rapprochement mais le groupe s'était sans doute inspiré de la nouvelle de Stephen King "le gout de vivre" où un type se retrouve sur une ile déserte suite au naufrage d'un bateau et n'a d'autre moyen pour survivre un peu plus longtemps que de s'auto dévorer. Amicalement.

Message édité

 

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire