Mental Funeral

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Autopsy (USA)
Nom de l'album Mental Funeral
Type Album
Date de parution 22 Avril 1991
Produit par Paul Halmshaw
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album246

Tracklist

1.
 Twisted Mess of Burnt Decay
 02:15
2.
 In the Grip of Winter
 04:08
3.
 Fleshcrawl
 00:38
4.
 Torn from the Womb
 03:19
5.
 Slaughterday
 04:04
6.
 Dead
 03:18
7.
 Robbing the Grave
 04:20
8.
 Hole in the Head
 06:03
9.
 Destined to Fester
 04:34
10.
 Bonesaw
 00:45
11.
 Dark Crusade
 03:55
12.
 Mental Funeral
 00:37

Durée totale : 37:56


Chronique @ Fabien

09 Mai 2007
Après son culte Severed Survival, se montrant résolument plus rugueux que ses homologues de la scène deathmetal, Autopsy s’apprête à enregistrer son second album en ce mois de novembre 1990. Insensible à la ruée vers les Morrisound Studios, Chris Reifert et sa bande privilégient l’ingénieur du son Ron Rigler d’un petit studio local californien, avec la volonté manifeste d’obtenir un son imparfait, authentique et personnel. Les sessions débouchent ainsi sur la sortie de Mental Funeral en avril de l’année suivante, chez l’écurie Peaceville de Hammy, qui reste fidèle à la formation.

Alors que la majorité des groupes peaufinent leur son au fil des réalisations, Autopsy prend ainsi un malin plaisir à effectuer le chemin inverse, débarquant avec un Mental Funeral plus malsain et glauque que le premier LP, à l'image de du EP Retribution for the Dead ayant déjà planté ce décor death/doom inédit quelques semaines auparavant. Le quatuor californien met effectivement l’accent sur un climat particulièrement lugubre, appuyée par les riffs lourds du tandem Eric Cutler / Danny Coralles et par le guttural gras de Chris Reifert, à l’image des terribles morceau Destined To Fester & Dead à l'atmosphère d'une densité à couper au couteau.

En outre, depuis les passages rapides et entraînants de Grip Of Winter & Robbing The Grave, jusqu’aux rythmes lents et sombres de Torn From The Womb & Slaughterday, Autopsy équilibre parfaitement un mélange entre death et doom, créant un relief de tout instant et dégageant ces ambiances suintantes, quasiment inédites et encore inégalées dans le style. Durant ses 38 minutes, Mental Funeral subjugue ainsi l’auditeur, qui parvient à s’immerger au coeur de son antre sinistre et putride.

Privilégiant largement la lourdeur d'un climat à une production parfaite ou un déballage technique & démonstratif, Autopsy reste manifestement un groupe à part sur la scène deathmetal US. En cette année 1991, il parvient ainsi à modeler un mélange death / doom avec une alchimie et une intensité fantastiques, hissant Mental Funeral parmi les oeuvres historiques et les plus marquantes du genre. Matti Karki de Dismember le cite d’ailleurs comme le meilleur album deathmetal de tous les temps : c’est dire !

Fabien.

12 Commentaires

27 J'aime

Partager

MCGRE - 26 Juin 2011: @vamos123 Mes connaissances sont un peu limite , si tu veux mais je crois surtout que tu a mal lut mes comms , comment peux tu comparer AUTOPSY , ASPHYX , CARNAGE , ET MASSACRE avec le death de ORIGIN NILE KRISIUN HATE ETERNAL etc hey mec tu trouves vraiment que c'est le même style de Death Metal , et je parle des années 90 et a part MORBID ANGEL , SUFFOCATION les autres n'étaient pas vraiment actifs a cette époque , donc révise tes connaissances , allez vamos .
blackiss - 08 Décembre 2011: Wow ! Quel sublime album, J'ai découvert Autopsy cette année avec Macabre Eternal, et j'ai pris une méchante débarque. Hier, j'ai reçu Mental Funeral par la poste, et là cet l'apothéose, ce groupe est tout à fait génial, ce disque est d'une lourdeur sans précédent, simple et terriblement efficace. Mais comment ais-je pus passer à côté d'une telle bombe.Merci Fabien.
Dubois - 29 Janvier 2012: bon album..mais j'aime mieux severed survival celui là est trop doom à mon gout
Daheraetik - 26 Juillet 2017: Pour un petit amateur de death qui reste subjugué par la découverte de Macabre Eternal, quel album du combo me conseilleriez-vous ? Je me souviens avoir été très surpris lorsque j'ai lu que le cd était sorti en 2013. Avec un son pareil, je le pensais sorti des années 90.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire