Pure Instinct

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Scorpions
Nom de l'album Pure Instinct
Type Album
Date de parution 02 Mai 1996
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album254

Tracklist

1.
 Wild Child
 04:16
2.
 But the Best for You
 05:19
3.
 Does Anyone Know
 05:55
4.
 Stone in My Shoe
 04:37
5.
 Soul Behind the Face
 03:59
6.
 Oh Girl (I Wanna Be with You)
 03:48
7.
 When You Came into My Life
 04:23
8.
 Where the River Flows
 04:09
9.
 Time Will Call Your Name
 03:56
10.
 You and I
 06:13
11.
 Are You the One ?
 03:11

Durée totale : 49:46


Chronique @ Seleucos

09 Décembre 2010

Non pas que cet album soit mauvais, mais il est atypique et faiblard

« I lose control… » [Klaus Meine]


Cette phrase, tiré de la chanson You and I est elle une confession?
La question peut se poser en cette année 1996, lorsque Scorpions donne un successeur au moyen Face the Heat. Pure Instinct, voilà le nom du bébé, le 13ème album studio du quintet d’Hanovre, un titre qui correspond bien à la pochette, une fois de plus horrible. Très peu de pochettes des Scorps sont superbes, et celle-là touche le fond, pire que celle d’Animal Magnetism. L’Homo Sapiens se retrouve à son tour derrière les barreaux, lorgné par une horde d’animaux sauvages exotiques sur un horrible fond rouge orangé, beurk, quelle horreur. Notons que l’homme dans la cage ressemble à Imhotep (seul point amusant de la pochette), et nous fixe d’un regard malsain. Pure Instinct, l’instinct naturel, sauvage, par conséquent il des animaux sur la pochette, mouais, c’est assez bancal, et risque de donner des préjugés a tout hardos tenant l’objet entre ses mains, et il y a de quoi.

Trois ans après le départ du bon Francis, c’est au tour d’Hermann Rarebell de claquer la porte, après avoir immortalisé une dernière fois ses performances derrière les futs sur le live paru un an plus tôt, Live Bites (1995). La façade se lézarde et la magie s’engouffre dans la brèche pour s’enfuir vers d’autres aventures. Tout ce qui avait fait le charme et le génie de Scorpions s’est envolé ; après avoir perdu le ciment du groupe (Francis), ils perdent un excellent compositeur et sa frappe puissante, l’osmose n’est plus, que va-t’il se passer ? La bande à Schenker recrutent donc un batteur studio, qui ne rentre pas dans le line-up officiel du groupe, un certain Curt Cress, ainsi que deux claviéristes (!?) studio eux aussi. Le changement risque d’être radical, et nous ne sommes pas au bout de nos surprises, ni de nos craintes.

Cette galette est atypique pour Scorpions, c’est un véritable tournant musical qui risque d’en dérouter plus d’un. Ceux qui veulent un bon hard teuton peuvent passer leur chemin, cet album n’est pas pour eux. En revanche, si vous voulez découvrir une nouvelle facette du groupe, prêtez-y l’oreille, ça vaut le détour. Cet album est plus une expérimentation musicale qu’un manque d’inspiration, car elle est au rendez-vous, et même si se n’est pas un hard violent, il y a de très très bons morceaux.

La galette s’ouvre au son d’une cornemuse, rythmé par une cloche d’église. Ces quelques secondes nous transportent dans les hauteurs escarpés des Highlands, la verdure et les chardons foulé par un piper au visage fouetté par le vent glacial de la mère Ecosse. Mais Rudolf nous ramène sur terre avec un bon riff scorpionnesque, suivi du jeu de basse bien particulier de Ralph Rieckermann, et de la batterie qui manque énormément de patate. Wild Child est un excellent morceau qui ouvre à merveille l’album, et pour une première écoute, on s’attend à une bombe qui va relever enfin le groupe. Mais les morceaux pêchus sont rares, et aucuns n’égale cette première piste. Stone in My Shoes est un très bon morceau, très rythmé, contenant de bons riffs très entrainant, et qui jette un souffle de fraicheur et d’enthousiasme dans cette galette.

Seulement deux morceaux hard ? Aie aie aie, dur pour un groupe qui nous a pondu Virgin Killer 20 ans plus tôt, mais Scorpions a d’autres tours dans son sac, ils sont passé maître dans l’art d’écrire des ballades, et ils vont une fois de plus nous le prouver. You and I est une sublime ballade, où l’on y retrouve tout les ingrédients de la réussite, une mélodie magique, la voix de Klaus envoûtante et d’une magnifique clarté, un enchainement couplet /bridge /refrain ingénieux et sensationnel, un grand moment d’émotion. Cette ballade est certainement l’une des meilleures du groupe. Moins connue, When You Came into My Life est ma chanson préférée de l’album, un arpège délicat et sublime débute dès les premières secondes pour nous suivre pendant 5’27. Un refrain magistral et un solo superbe nous attend dans ce morceau tout simplement incroyable. En clôture d’album, Are You The One ? est un morceau poignant, à la Rainbow Eyes. La musique n’est faite que de synthé, quelques violons viennent augmenter l’émotion d’un cran, et bien sur, encore et toujours un sublime solo de Matthias pour assaisonné le tout !

Mis à part ces rares bons moments, l’ambiance générale de l’album est un tempo plutôt lent, cool mimile, et il y a une vague acoustique qui prend d’assaut la majorité des pistes. Et oui, ce n’est pas commun d’entendre les teutons qui utilisaient l’acoustique dans le cadre exclusif des ballades l’utiliser à toute les sauces. Does Anymore Know et Soul Behind the Face en sont les exemples parfait, les riffs sont électro-acoustiques, le tempo plutôt tranquille, heureusement que Matthias parsème le morceau de quelques petits solis qui nous rappellent la bonne époque. Where the River Flows est de même facture, seul les paroles et la mélodie change. Toujours dans l’acoustique, Time Will Call Your Name, morceau très agréable auquel viens s’ajouter un synthé orientalisant sur quelques passages de la chanson, ainsi que quelques arpèges de sieur Jabs qui sauve une fois de plus la mise.

Enfin, il a des morceaux qui pour le coup manque cruellement d’originalité et d’inspiration, et qui ne sont là que pour combler les trous, tels la fade But the Best for You. Oh Girl (I Wanna Be With You) démarre sur les chapeaux de roue, mais se ramasse monumentalement, le rythme se brise et la chanson tourne au ridicule.

Voilà le contenu de Pure Instinct, Scorpions veut passer à autre chose. Non pas que cet album soit mauvais, mais il est atypique et faiblard, avec seulement deux morceaux hard et trois sublimes ballades qui valent franchement le coup, alors que le reste peine à briller. Un album à écouter lors de la digestion après une bonne raclette ou pendant la sieste. Ce n’est pas péjoratif, car dans l’ensemble, il reste agréable et très reposant, mais il fait pâle figure à côté des classiques du groupe que l’on préfère réécouter.

Pour la tournée promotionnelle de l’album, les Scorps ont besoins d’un nouveau batteur, et c’est le jeune James Kottak qui décroche le poste, et qui restera jusqu'à la fin du groupe, en cette sombre année 2010. Ceux qui n’auront pas eu la chance de le découvrir sur scène lors de la tournée vont devoir attendre encore 3 ans pour entendre son jeu de batterie lors de leur prochaine livraison studio. Quelles voies musicales vont-ils emprunter cette fois-ci ?
La suite au prochain épisode…


8 Commentaires

11 J'aime

Partager

darkstef - 10 Décembre 2010: Plutôt d'accord avec toi pour cet album vraiment décevant et très moyen.
Je te souhaite bon courage pour eye to eye : celui-là est pourri de A à Z, et c'est le fan ultime du groupe qui te le dit !
Wallaby - 10 Décembre 2010: Entièrement d'accord avec toi. Mention pour Wild Child, qui en jette sévère !
St_Camber - 11 Décembre 2010: Un des rares albums des scorp que je ne me lasse pas d'écouter quelque soit l'occasion. Pas d'accord^^
ELECTRICMAN - 16 Janvier 2016: Comme noté dans cette excellente chronique, "when you came into my life" est vraiment un grand moment, malheureusement cette chanson est méconnue.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ kant1666

16 Fevrier 2007
Scorpions!!!
Ce groupe fait parti des origines de ce que l'on écoute maintenant, leurs musiques ont fait trembler la génération précédente, et continuent avec la notre!!
Et Pure Instinct représente très bien le pourquoi ce groupe est une légende vivante de la musique!!
Cet album est extraordinaire, j'en ai découvert bien d'autres de Scorpions avant de le découvrir, mais lui a un style bien particulier, unique, et magnifique!!
Enfin bon, fini le résumé et maintenant explorons ce chef-d'oeuvre!!


On commence avec "Wild Child"!! Cette chanson est un vrai tube, à chaque fois que je l'entend j'en tremble et me met à chanter, une voix des plus magnifique et des morceaux des plus entrainants, avec de bons riffs de guitare!!
Un des succès de Scorpions que l'on reste fan toute sa vie, sans jamais s'en lasser!

En second, on découvre une chanson aussi merveilleuse, plus calme mais parfois un poil plus mitigée ,j'ai nommé "But the Best for you"!!
Refrain extraordinairement beau, ça nous calme et nous donne envie de vivre une chanson comme ça, et on veut à tout prix se la réécouter!! En un mot: époustouflant!!!

Tertio, La balade de l'album, ressemblant assez à "Wind of Change": bien sûr c'est "Does Anyone Knows"!!
Calme et volupté, douceur et liberté; ce sont ce genre de mots qui la représentent au mieux!!
On s'envole et se libère de tous malheurs grâce à elle, c'est presque magique!! C'est la chanson idéale pour se calmer ou s'endormir pénard!! Un très bon slow pour vous et votre copine!!

Bon maintenant on se réveille un bon coup pour "Stone in my Show", et ce n'est pas rien de le dire, ça vous réveille direct!! Non pas parce qu'elle est brutale, mais parce qu'elle vous fait vivre cette chanson!!
Elle exprime la bonne humeur, la joie de vivre, et toutes les merveilles au monde!! Ça vous régénère cul-sec (lol) et vous ne vous contrôlez plus !!Géant!!

Suite de la visite, "Soul Behind the Face"!!
On sort un peu de l'extrême de l'album de nos 4 premiers succès!! Cette chanson n'a pas autant d'âme que les précédentes, ce qui ne l'empêche pas d'être géniale, pas du tout!! Elle est bien calme et posée, et nous repose un peu après le dernier Hit!!

On continue avec "Oh! Girl (I Wanna Be With you)"!!
Elle!! Assez dur à dire!! Excellent comme dirait Wayne, mais dur à exprimer!! Enfin bon découvrez vous la vous même, elle est géniale comme les autres, bons morceaux, bonne voix, du Scorpions est parfait état c'est tout!!

Là par contre c'est du très gros!! "When You Came into My Life"!! La plus belle des chansons d'amour à mes yeux,une balade incomparable qui laisse juste parler votre cœur!!
Mettez la à votre copine et elle vous tombe dans les bras, excellent comme slow!! Mais même seul chez soi elle fait réfléchir plus d'une fois à ce qu'est l'amour!!
Ce qui se dégage de cette chanson est immense, et nous montre le pouvoir d'un groupe comme Scorpions!!

"Where the River Flows"!! Il faut d'abord ce remettre de la précédente pour apprécier cette chanson!! Mais elle vous aide car elle n'est pas dure du tout à adorer, comme les autres!! Mitigée entre le calme et l'envie de chanter, elle est excellente!!

Maintenant passons à "Time Will Call Your Name"!!
Du Scorpions, que dire de plus!! Du gros comme d'habitude!! Des riffs simples mais très bons, une voix douce et innovatrice, on ne s'en lasse pas de ce genre de tubes!!

"You and I"!! Titre simple mais qui évoque beaucoup de choses, exactement comme la chanson!! Une balade comme une autre, mais toujours unique en son genre bien évidement!!
On essaye de mettre des touches plus accentuées, mais la douceur reprend toujours le dessus, aidée de riffs de base bien mélodiques!!

"Are you the One?" Là aussi tout est dans le titre!!
Question éternelle, traitée à la perfection par l'ambiance que nous donne Scorpions sur cette chanson!! Ambiance tout à fait nouvelle et unique du reste de l'album, et très bien choisi pour terminer cet album!!Qui sait!! Le génie de Scorpions permettra peut-être à certain d'y répondre!!


Bon et bien voilà, un de leurs meilleurs album, avec Crazy World à mes yeux!! Pure Instinct représente à la perfection qui est Scorpions!! Ce mythe qui a tant fait rêver de gens, et qui continuera, comme toutes les légendes, car c'est ça la magie de la musique, magie que seuls des groupes tels que Scorpions peuvent nous faire découvrir, magie à laquelle on reste accro toute sa vie, et qui fait partie de nous!!

1 Commentaire

1 J'aime

Partager
Innerself - 19 Fevrier 2007: Rarement vu une chronique aussi mal foutue. Entre les fautes d'ortographe partout, les répétitions à gogo et la structure "on prend les chansons une par une on dit des conneries qui n'informent pas du tout"... c'est une vraie catastrophe.
Vraiment dommage, les très bons chroniqueurs cotoient les pires sur ce zine (je pense aussi à Zuuldevil).
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire