Pictures at an Exhibition

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Mekong Delta
Nom de l'album Pictures at an Exhibition
Type Album
Date de parution Janvier 1997
Style MusicalThrash Technique
Membres possèdant cet album34

Tracklist

1.
 Promenade
 01:24
2.
 Gnomus
 02:43
3.
 Interludium
 00:44
4.
 Il Vecchio Castello
 03:56
5.
 Interludium
 00:28
6.
 Tuileries (Dispute d'Enfants Après Jeux)
 01:54
7.
 Bydtlo
 03:03
8.
 Interludium
 00:40
9.
 Ballet of the Unhatched Chicks
 01:23
10.
 "Samuel" Goldenberg and "Schmuyle"
 02:00
11.
 Promenade
 01:24
12.
 Limoges: Le Marché (La Grande Nouvelle)
 03:02
13.
 Catacombae (Sepulcrum Romanum)
 01:43
14.
 Lingua Mortis
 01:58
15.
 The Hut on Chicken's Legs
 03:26
16.
 The Heroic Gate (In the Old Capital of Kiev)
 05:52

Durée totale : 35:40


Commentaire @ Julien

17 Août 2006
Voici le disque le plus mystérieux de l’un des groupes les plus mystérieux du monde du Thrash, j’ai nommé Mekong Delta. Groupe phare des années 80-90, Mekong Detla est connu pour avoir incorporé de façon significative des éléments de musique classique dans ses compos. C’est d’autant plus vrai avec le disque qui nous intéresse aujourd’hui. Eh oui Picture At An Exhibition n’est pas une composition du groupe mais une adaptation de la pièce pour piano de Mussorgski datant de 1874. Concept, vous avez dit concept...

Effectivement ce disque n’est vraiment pas à mettre entre toutes les mains. Ce disque est très difficile à comprendre d’un point de vue musical et même si vous connaissez Mussorgski sur le bout des doigts cette nouvelle version est déroutante. Il est toujours difficile de passer du classique au Metal et encore plus du piano à la guitare. Reste que le fabuleux trio a parfaitement réussi l’adaptation et, histoire de corsé un peu l’ensemble, ils nous proposent ici pas une mais deux adaptations pour le prix d’une (ça fait un peu télé-achat dit comme ça). Deux versions, mais deux versions sensiblement différentes. Découpé en 32 pistes, les 16 premières sont en version « uniquement pour le groupe » et les 16 dernières sont en version « groupe + orchestre » (oui il y a une notice à lire avant l’écoute)
La première est l’adaptation pure et dure du piano au métal. Épurée cette version est probablement la plus intéressante car la plus riche en arrangements. En effet il faut réussir à faire passer avec trois instruments totalement différents ce qui se passe avec un piano et la tâche est plutôt ardue. Mais c’est sans compter sur le génie de ces musiciens d’exception. La mise en place à donc énormément d’importance, le silence est d’or. Tout se joue sur l’aptitude du groupe à respecter ces rythmiques. Le son y est assez froid et colle parfaitement à l’ambiance générale de la pièce, un régale !!!!!!
La seconde adaptation est plus sobre mais elle n’en est pas moins palpitante. Le groupe se voit accompagné d’un orchestre ce qui rend la musique plus abordable. Plus fluette, elle se laisse plus facilement écouté. Moins de guitare électrique et plus d’acoustique donne un relief encore différent de l’œuvre. Du coup l’aspect saccadé disparaît ce donne une impression plus compacte, plus dense. On a véritablement le droit à deux interprétations différentes. Plus chaud, le son rend moins agressif cette deuxième vision.

Pour fans du groupe et amateurs de transpositions. Ce disque est un OVNI dans le monde du métal, même dans le monde de la musique tout court. Je pense qu’il faut y jeter une oreille au moins une fois dans sa vie, ne serait-ce que pour se faire une idée. C’est sur qu’avec cet album c’est du tout ou rien. Moi j’adore mais on peut très bien le détester...

2 Commentaires

3 J'aime

Partager
da_sway - 26 Juillet 2009: De la magie pure! Mille mercis pour ta chronique pertinente!
Par contre, je ne trouve pas la version orchestre moins intéressante. Je la considère de la même volée que la version groupe.

Da_Sway
MattMaiden - 07 Mai 2015: Emerson, Lake and Palmer avaient déjà proposé en 1971 une version "rock" de Picture At An Exibition. L'interprétation par Mekong Delta, forcément plus Metal, n'est pas réellement meilleure mais propose une autre lecture de l'oeuvre. Bref, il faut avoir les 3 versions :)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire