Night Time

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Killing Joke
Nom de l'album Night Time
Type Album
Date de parution 1985
Labels EG Records
Style MusicalMetal Industriel
Membres possèdant cet album59

Tracklist

1. Night Time
2. Darkness Before Dawn
3. Love Like Blood
4. Kings and Queens
5. Tabazan
6. Multitudes
7. Europe
8. Eighties

Commentaire @ Thekilling666

18 Mai 2009
Voilà donc l'album qui a révélé Killing Joke au grand public grâce au tube "Love like Blood".

Après un excellent Fire Dances qui restait indéniablement d'essence post-punk, Night Time voit le groupe s'engouffrer dans une musique plus pop, nettement plus accessible, et franchement nettement moins intéressante.

Non pas que cet album soit foncièrement mauvais, mais on ne reconnaît plus là le Killing Joke des débuts. Moins rageur, moins contestataire, plus aseptisé, plus grand public, plus commercial dira-t-on. Cela n'enlève rien à la qualité évidente de certains titres comme "Love like Blood", ou "Eighties" (le titre le plus Killing Jokien de l'album). Mais la guitare est bien trop effacée (tiens, où est-elle au fait ?) et la batterie reste mollassonne en comparaison des œuvres précédentes. Elle est si molle qu’on croirait presque se retrouver face à une pauvre boîte à rythmes branchée sur du 110 volts

C’est un cHangement qui est complet, par rapport, par exemple, aux rythmiques tribales et endiablées que l'on pouvait retrouver sur Fire Dances. Que dire, aussi, des titres qui nous sont proposés ici ? Le titre éponyme qui ouvre l'album n'est pas franchement mémorable, disons-le clairement c'est plutôt plat, "Kings and Queens" nous endort tellement il manque de relief, "Multitudes" nous réveille un peu grâce à sa sympathique ligne de basse bien mise en avant (comme sur le reste de l’album, ce qui est un plus), le reste est à l'avenant, plutôt sympathique mais pas réellement transcendant.

Trop calme, trop lisse, cet album est clairement fait pour un public différent. C'est l'album d'un titre, ce n'est rien d'autre que l'album de "Love like Blood". Cela suffit pour en faire un des mieux vendus, mais sinon, retranchez "Love like Blood" et regardez sincèrement ce qu'il en reste. Ben juste un "Eighties" un peu plus pêchu, plus énergique, où Jaz se permet même de pousser un petit cri (si si écoutez bien). Voilà ce qui reste de la rage de Killing Joke, quelques petits cris. De rage ? Même pas…

2 Commentaires

0 J'aime

Partager
ZazPanzer - 24 Juin 2012: Je découvre Killing Joke avec cet album, je n'ai donc pas le recul nécessaire pour l'affirmer, mais la chronique me paraît un poil sévère. "Love Like Blood" est effectivement un titre génial, mais je trouve l'album complètement cohérent autour de ce morceau.
J'ai halluciné en découvrant le titre "Eighties" qui n'est pas sans "rappeler" plus que fortement le "Come As You Are" de Nirvana... Kurt devait écouter Killing Joke visiblement. Pressé de découvrir d'autres albums.
MarkoFromMars - 25 Juin 2012: Bien vu Zaz ;-) C'est vrai que "Come As You Are" présente quelques similitudes juste quelques BPM en moins.
J'avais pas fait le rapprochement. D'un autre côté en 1985 j'avais pas encore écouté Nevermind lol.
Evidemment "Love Like Blood" est fantastique et m'avait complètement retourné à l'époque.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire