Killing Joke 2

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Killing Joke
Nom de l'album Killing Joke 2
Type Album
Date de parution 2003
Style MusicalElectro Industriel
Membres possèdant cet album86

Tracklist

1. The Death & Resurrection Show
2. Total Invasion
3. Asteroid
4. Implant
5. Blood on Your Hands
6. Loose Cannon
7. You'll Never Get to Me
8. Seeing Red
9. Dark Forces
10. The House That Pain Built
11. Inferno

Acheter cet album

 $39.98  41,71 €  59,13 €  £8.99  $87.45  69,00 €  286,21 €
Spirit of Metal est soutenu par ses lecteurs. Quand vous achetez via nos liens commerciaux, le site peut gagner une commission

Killing Joke


Chronique @ Thekilling666

02 Mai 2009
Killing Joke est un groupe né en Angleterre à la fin des années 70. Celui-ci fût (et reste) un des représentants majeurs de la scène Post-Punk/Metal Indus. Groupe qui, il faut le souligner, au cours de ses diverses oeuvres (album Pandemonium par exemple, sorti en 1994) et ses expérimentations musicales variées, a su fédérer autour de lui aussi bien un public issu de la scène Punk, que Metal ou New Wave (la cHanson "Love like Blood" tirée de l'album Night Time de 1985 vous rappelera sans doute quelque chose non ?).

Des groupes comme FEAR FACTORY, PRONG, ou MINISTRY admettent avoir été influencés par la bande de Jaz Coleman (cHant, programmation), de Geordie Walker (guitare) et de Paul Raven (basse, dans le line-up principal).

Je disais donc que Killing Joke reste un représentant incontournable de la scène Post-Punk. Et cette galette de 2003 ne me fera pas mentir. Même si on peut également la classer en Metal, nous l'avons vu, le groupe est à la croisée de nombreuses sonorités.

C'est donc après l'album Democracy - qui remontait quand même à 1996, qu'on aurait pu croire que l’histoire de Killing Joke s’arrêterait là sur un album en demi-teinte, pas mauvais, mais qui n’avait pas réussi à faire l’unanimité.

C’était sans compter la guerre du Golfe (la seconde) qui allait donner des envies à Jaz d’hurler son mécontentement, car oui, cet album est plein de rage et Jaz ne cHante pas ici : il hurle ! Il s’en prend directement à cette putain de croisade (« It’s a fucking crusade » hurle-t-il dans le titre évocateur « Total Invasion »).

A certains moments (« Total Invasion » ou « Dark Forces ») cette voix rageuse se transforme en murmures terrifiants, comme s’ils étaient proférés par un aliéné qu’on aurait laissé enfermé 10 ans dans une cellule capitonnée de cinq mètres carré.

On aura noté au passage que la galette s’intitule simplement Killing Joke (on lui accole l’année de sortie « 2003 » pour ne pas la confondre avec leur première œuvre intitulée elle aussi Killing Joke). On peut penser que c’est un bon signe puisqu’il s’agit alors d’un album éponyme. Et cette offrande est effectivement très bonne, excellente même, mais sombre, relativement violente, menaçante et torturée. Rien à voir avec des morceaux de Night Time. D’ailleurs, faites écouter ce disque à ceux qui ne connaissent que le Killing Joke période Cold Wave; ils seront pétrifiés sur place !

Mais le vrai Killing Joke est ici plus vivant que jamais, ce n’est pas seulement un retour à la Hargne de ses débuts, le groupe composé de COLEMAN (hurlements et cHants), WALKER (guitare), RAVEN (basse) et ici GROHL à la batterie (ex-NIRVANA, encensé d’ailleurs par Jaz) est en pleine renaissance, le sang circule non seulement à nouveau, mais de surcroît il bouillonne littéralement.

Vous aurez compris que Jaz et ses acolytes reviennent à leurs amours post-Punk de leurs débuts mais y ajoutent une puissance et une rage décuplées. La guitare est incisive, la batterie, terriblement efficace, s’avance comme une machinerie irrésistible, et seul RAVEN est un peu moins bien servi, un peu en retrait (ce qui est logique vu l’agressivité des guitares).

Le tout donne un pamphlet terrifiant qui atteint pleinement son but : nous faire devenir spectateurs d’une noire colère. Et là pas de doutes : nous sommes aux premières loges.
Note : 17/20.
Thekilling666

3 Commentaires

5 J'aime

Partager
 
lolo992 - 04 Mai 2009: Effectivement c'est un excellent album d'un groupe mythique que je suis depuis sa création.Cette oeuvre est vraiment sans concession aussi bien musicalement que politiquement.Bref à classer dans la catégories des albums que l'on voudrait entendre plus souvent.
riffmaster666 - 24 Septembre 2010: les compos sont excellentes mais le son trop propre a mon gout , je préfère la production de l'album suivant (Hosannas from the Basements of Hell )même si l'album est moins inspiré .
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire