Fire Dances

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Killing Joke
Nom de l'album Fire Dances
Type Album
Date de parution 1983
Labels EG Records
Style MusicalMetal Industriel
Membres possèdant cet album37

Tracklist

1.
 The Gathering
 
2.
 Fun and Games
 
3.
 Rejuvenation
 
4.
 Frenzy
 
5.
 Harlequin
 
6.
 Feast of Blaze
 
7.
 Song and Dance
 
8.
 Dominator
 
9.
 Let's All Go (to the Fire Dances)
 
10.
 Lust Almighty
 

Commentaire @ Thekilling666

22 Juin 2009
Après un excellent Revelations sorti en 1982, Killing Joke continue à encHaîner ses albums au rythme d'un par an et nous sort là un quatrième opus avec un thème conducteur développé tout au long de cette œuvre. Une thématique qui ne correspond rien moins qu'au titre de l'album, c'est-à-dire à la danse du feu, illustré par cette pochette, et qu’on retrouvera évoqué dans plusieurs morceaux.
Il y a dans ces titres un côté tribal évident qui nous sera servi tout au long de l'œuvre. Toutefois, je tiendrais à nuancer quelque peu. Si Killing Joke nous avait toujours servi des cHansons ayant un côté tribal de par leur rythmique, que ce soit par exemple "Sun goes down" ou "Unspeakable" et bien d’autres encore (presque tout l'album WHat's THIS for ... ! par exemple), ici ce côté est évidemment renforcé par cette volonté de le mettre en avant et d'en faire un élément essentiel, principal et important de cette thématique. Et cela s'entend d'entrée de jeu avec le premier titre "The Gathering" puis le second "Fun and Games".   Toutefois, Killing Joke se fait un peu moins Hargneux. Oh rassurez-vous c'est toujours très post-punk. Faites-le écouter à une personne qui ne connaît que leur période cold wave (Night Time par exemple), je prends le pari qu'elle aura quelques difficultés à rentrer dans cette musique, surtout si elle n'est pas Habituée au style. Peut-être que le côté un peu plus groovy pourrait rendre tout ceci plus abordable.

Quoi qu'il en soit nous avons affaire là à un album vraiment excellent et je pèse mes mots. Très redoutable dans sa qualité et surtout de par son homogénéité, ce disque est l'un des meilleurs du groupe. C'est vraiment difficile de choisir un titre qui pourrait avoir ma préférence tellement ils sont tous bons. Peut-être "Feast of Blaze" ou "Song and Dance" qui constituent avec "Dominator" le moment le plus fort de l'album.
D'ailleurs écoutez la rythmique endiablée de ce "Dominator" car franchement si vous n'avez pas envie de danser sur ce titre groovy (merci au nouveau venu, le bassiste RAVEN, qui sera le troisième personnage le plus important de Killing Joke après Jaz et Geordie, même si la basse était toujours bien mise en avant dans les albums précédents avec Youth) c'est que vous êtes un mort-vivant (ou un vivant-mort, c'est souvent la même chose en fin de compte).
Mais bon si vous lisez cette chronique et que vous êtes arrivé(e) jusqu'ici c'est qu'a priori vous avez bon  gout.
Thekilling666

2 Commentaires

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire