Hosannas from the Basements of Hell

Liste des groupes Metal Industriel Killing Joke Hosannas from the Basements of Hell
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Killing Joke
Nom de l'album Hosannas from the Basements of Hell
Type Album
Date de parution 2006
Style MusicalMetal Industriel
Membres possèdant cet album73

Tracklist

1. This Tribal Antidote
2. Hosannas from the Basement of Hell
3. Invocation
4. Implosion
5. Majestic
6. Walking with Gods
7. Lightbringer
8. Judas Goat
9. Gratitude

Chronique @ Thekilling666

04 Mai 2009
Killing Joke avait fait un retour fracassant en 2003 avec son second album éponyme, et ce nouvel opus en était d'autant plus attendu.

Le cHallenge est-il donc relevé ? Assurément, et même Haut la main pourrait-on dire, ce qui était loin d'être évident compte tenu de la qualité de son prédécesseur. Mais voilà, alors que des groupes s'enfoncent dans la médiocrité avec le temps ou, au mieux stagnent, Killing Joke se bonifie au fur et à mesure des années.

Pourtant cette oeuvre s'ouvre sur un morceau qui, soyons franc, n'est pas le meilleur. C'est peut-être même le moins bon des neufs. Mais dès le titre éponyme et jusqu'à la fin de la galette on est non seulement rassuré, mais aussi complètement enthousiasmé. Le groupe a su nous proposer quelque chose de différent.

Déjà on notera par rapport à l'album de 2003 un retour à une sonorité plus sombre des débuts, plus sale, plus sourde (comme si la production avait perdu en qualité, pourtant cette sonorité est voulue) et l'ensemble possède une ambiance plus nocturne, plus inquiétante, plus pesante, et mystique (voir aussi le titre, car un hosanna est une exclamation religieuse utilisée notamment dans certaines prières juives), que ce soit "Invocation" avec ses réminiscences orientales nous renvoyant aux atmosphères de l'album Pandemonium ou surtout "Judas Goat" et "Gratitude" qui suintent de malédictions et de noirs sentiments.

En revanche certaines choses cHangent peu : c'est notamment le cas de la pâte du guitariste G. WALKER et de son alchimie sonore, reconnaissable entre mille et sans qui Killing Joke ne serait plus Killing Joke selon l'aveu même de Jaz COLEMAN.

Il faut aussi noter qu'ici Jaz emprunte toujours un cHant rageur, ce n'est qu'à de rares occasions que le cHant se fait plus mélodique, au détour d'un refrain par exemple comme dans "Hosannas from the Basement of Hell".

Et ce qui est fabuleux, assez bluffant, c'est cette facilité à créer une atmosphère avec des riffs simples, répétés et entêtants, à l'instar de "The Lightbringer", "Judas Goat", par exemple, mais cela reste vrai sur tous les morceaux.

Il faut aussi préciser que certains titres possèdent une rythmique vraiment dansante comme "Implosion" ou "Walking with Gods", sur lesquels notre corps aura toutes les difficultés à rester immobile.

Mais malgré tout subsistent ça et là quelques petits défauts purement mineurs, notamment cette Habitude de rallonger la durée de l'ensemble des titres ("The Lightbringer" aurait pu être amputé de deux minutes sans nuire à sa qualité ou cohérence) et deux titres simplement bons "This Tribal Antidote" et "Majestic".

Bref, vous l'aurez compris, cet album est une réussite totale. Des titres magnifiques comme "Walking with Gods", "Judas Goat", ou même "Gratitude" lourd et lent comme un morceau de doom, comment ces mecs arrivent-ils après tant d'années à garder ce génie de la composition et autant d'inspiration ? Peu importe leur secret, nous on en redemande. Note : 18/20.


5 Commentaires

10 J'aime

Partager

Thekilling666 - 19 Octobre 2010: D'aucun autre à vrai dire, c'est du post-punk metallisant vraiment unique dans son genre. C'est ce qui fait la personnalité du groupe, un groupe vraiment à part mais qui a influencé nombre d'autres (Metallica, NIN, Godflesh, Fear Factory, Foo Fighters, Nirvana...). Essaye deezer, le nouvel album vient de sortir (Absolute Dissent).
Celldweller55 - 19 Octobre 2010: Merci beaucoup. J'essaierai le dernier et celui-ci. En fait j'avais surtout peur d'essayer car je ne sais pas si c'est assez "indus" pour me plaire.
Thekilling666 - 20 Octobre 2010: si tu veux privilégier le côté indus, prends sans hésiter les excellents albums Pandemonium et Killing Joke 2003.
Celldweller55 - 20 Octobre 2010: Merci du conseil, encore une fois. J'ai écouté celui-ci ce matin et si je n'ai pas totalement adoré, j'avoue que ça se laisse écouter sans problème. La chanson titre est même très bonne
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire