Fils de Lutte

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Trust (FRA)
Nom de l'album Fils de Lutte
Type Album
Date de parution 27 Septembre 2019
Labels Verycords
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album44

Tracklist

1.
 Portez Vos Croix
 04:32
2.
 Les Murs Finiront par Tomber
 04:08
3.
 Amer Saheb (Massoud l'Afghan)
 04:54
4.
 J'Ai Cessé de Compter
 04:39
5.
 Miss Univers
 03:47
6.
 Tendances
 04:44
7.
 Le Soleil Brille pour Tous
 03:26
8.
 Y'a pas le Feu, Mais Faut Brûler
 04:24
9.
 On Va Prendre Cher
 04:44
10.
 C'n'Est Pas d'Ma Faute
 04:53
11.
 Ce n'Est pas la Corée du Nord
 04:41
12.
 Delenda
 04:29

Durée totale : 53:21


Commentaire @ bucher25400

13 Octobre 2019

Avec cet opus, le public ne devrait pas se défiler, il aurait tort.


Quelle actualité ! Notre "Trust", mon "Trust" est de retour avec un nouvel album. Cédant à la mode, je me suis procuré le vinyle et me suis mis en condition comme à mes 15 ans, prêt à lire les textes en écoutant.

En commençant par la pochette, un clin d’œil aux gilets jaunes à travers le masque à gaz d'un CRS, ça sent bon, la philosophie est toujours là. Après un épluchage en bonne et due forme des remerciements et petites annotations ainsi que d'un beau laïus de Bernie, je constate que Mike Fraser est toujours aux manettes pour le mix et j'apprends qu'Eric Mistler, un des deux réalisateurs du film "Let There Be Rock" d'AC/DC, a fait les photos.
L'emballage est beau, avec ce double Lp "gatefold", et le contenu ne l'est pas moins. Equipé d'un casque, pour une écoute religieuse, non pas couché sur mon lit comme en 1979, mais confortablement installé dans le fauteuil de mon bureau, je lance, fébrile, la lecture. Musicalement c'est bien entendu très pro, tellement parfait, on sent le métier là derrière, tout est nickel. Les guitares sont tranchantes et bluesy, la basse bien présente et ronde, la batterie n'est pas en reste.

Les chœurs féminins apportent une note très rock, moins hard et sont parfaitement interprétés.Le chant de Bernie est bien audible, compréhensible, sans être dominant et le verbe est pertinent. Je ne vous décortiquerai pas les textes, ils sont toujours cinglants et en feront grincer des dents quelques uns, comme le rapisant "Miss Univers" qui s'adresse à notre président. Il y a aussi un bel hommage au commandant "Massoud Amer Saheb", le hit de l'album "Les Murs Finiront Par Tomber" et mon préféré, "Y'a Pas le Feu, Mais Faut Brûler".

"C'n'est Pas d'Ma Faute", avec ses guitares à la Thin Lizzy, remet bien les pendules à l'heure. C'est vrai Bernie, ce n'est jamais la faute à personne, tout le monde se défile, toujours...Avec cet opus, le public ne devrait pas se défiler, car il aurait tort.

2 Commentaires

8 J'aime

Partager
 
killamort - 07 Novembre 2019:

désolé je ne partage pas du tout cet enthousiasme... un album fait en 3 jours ben putain ça s'entend, bah non bernie pas de miracle quand on bosse pas le résultat ne peut être génial, c'est paresseux, pompeux et d'une démagogie confondante. bernie le rebelle qui soutient Bayrou haha celui la même qui soutient Macron... ridicule. Mais le sommet est atteint avec cette dirtribe en carton contre le président avec Miss Univers, le plus mauvais morceau de leur carrière ! Grotesque ... mais il y a pire que les textes puérils de tonton bernie : les choeurs !!!! En Voilà un coup de génie : tout devient plat, fade, mièvre le hard rock blues devient rock de balloche, à peine mieux que du johnny ... je sauve massoud pour le chant, le solo de nono, et quelques solo déssiminés ici et là pas vilains....Déja dans le même sang affichait une belle flemme olympique, un son blues d'opérette, fils de lutte (putain ce jeu de mot à 2 centimes d'euro) reprend le flambeau en encore plus flamboyant dans la déchéance artistique ! Bernie si tu veux vraiment laissé une trace dans la musique, reprend le cinéma... ma séverité est proportionnelle a ma déception d'un groupe que j'ai adulé.

PhuckingPhiphi - 08 Mai 2020:

Rien qu'à la pochette, confondante de démagogie et d'opportunisme à deux balles (et encore, même pas de LBD), je ne toucherais pas ce truc, même avec un bâton de deux mètres. Ce groupe, ou ce qu'il en reste, n'est plus qu'une farce, étouffée depuis belle lurette sous l'égo boursoufflé et insupportable du rebelle en carton et de poudre fardé qui lui sert de leader.

Désolé, mais pour moi, Trust c'est une étoile filante qui va de 1977 à 1981, avec un dernier soubresaut magnifique lors du live de 1988 (hélas pas près d'être réédité si j'ai bien compris le sac de nœuds des droits), et le néant après. En ce qui me concerne, point de tristesse ni de regret, mon deuil est fait depuis longtemps.

Merci pour la kro ! :)

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire