Europe et Haines

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Trust (FRA)
Nom de l'album Europe et Haines
Type Album
Date de parution Octobre 1996
Labels NBKB
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album167

Tracklist

1. On Lèche, On Lâche, On Lynche
2. Tout Ce Qui Est Bon Est Mal
3. J'ai Vu Dieu
4. Ailleurs
5. Elle Disait
6. Lutter sans Cesse
7. Merci West
8. Fais où l'On Te Dit de Faire
9. Tous Ces Visages
10. Ça Vient, Ça Meurt
11. La Tounga !
12. REAC-Prendre à Vivre
13. Tout Cela Était-Il Prévu ?
14. Princesse Sarah
15. Le Temps Efface Tout
16. Guerre Civile
17. Europe et Haines

Chronique @ dark_omens

02 Avril 2014

Une page est irréparablement tournée...

Difficile de décrire très exactement quelle fut l’ampleur de cette fébrilité qui nous saisit, lorsque Trust annonça, enfin, son retour. Cette résurrection inespérée souleva, en effet, au sein de son peuple le plus ardemment acquis, une réelle ferveur. S’ensuivit alors le sentiment tourmenté d’une déplaisante inquiétude, car, à l’évidence Trust ne pouvait, et ne devait, plus jamais être celui qu’il avait été autrefois. Comment effectivement songé sérieusement un seul instant voir resurgir cette ombre du passé ? Comment véritablement envisager que ces hommes, ces artistes, dont le propos aura toujours été très spontanément imprégné de leurs états d’esprits présents, soient l’image la plus fidèlement identique de ce souvenir laissé plus de vingt ans plus tôt ? Qui pouvait réellement songer que la formation reviendrait aussi véhémente qu’elle le fut sur ces premiers opus ? Cette insupportable attente infligée à nos esprits, dans lesquels les réminiscences d’un Rock’n Roll (1985) moyens défendant une musique Blues/Rock/Pop ne cessaient de nous torturer affreusement, fut, enfin, soulager lorsque sortit ce Europe et Haines.

Et si aujourd’hui le groupe n’est plus ce révolté hurlant en un cri primal vindicatif cette rage à l’encontre d’une société désespérément aveugle, il n’en demeure pas moins douloureusement concerné par la situation d’un monde à l’agonie. D’un Blues/Rock inspiré aux légers parfums Hard, sur lequel Bernie vient déposer un verbe parfois insolent, Trust nous offre la maturité d’un propos plus pondéré. Dans sa langue acerbe et aiguisée, le chanteur sait, aujourd'hui plus que jamais, user des mots adéquats. Ainsi les textes de la poignante ballade Tous ces Visages, où l’émotion est incroyablement juste, où encore ceux plus cyniques d'On Lèche, On Lâche, On Lynche, mais aussi ceux adroitement évocateurs de J’ai Vu Dieu, sont autant de mots construisant des véritables émois, pour des titres, certes, plus subtils et moins colériques qu’autrefois, mais éminemment touchant.

Néanmoins si ces morceaux viennent facilement éveiller en nous, un certain plaisir, d’autres, aussi, demeurent suffisamment attachant pour faire de ces instants, des moments sinon inoubliables, tout au moins très agréables. Ainsi les titres Ailleurs, Lutter sans Cesse, Europe et Haines très connoté Rock ; mais aussi Fais où On te Dit de Faire, Le Temps Efface Tout proposent suffisamment de qualités pour susciter en nous de véritables sensations plaisantes. Ajoutons encore les affres appréciables d’une ballade Bluesy, Tout Cela Était-Il Prévu ?, qui, si elle n’est pas totalement indispensable, s’avère très révélatrice des envies musicales du Trust nouveau. Et c’est véritablement dans son aspect contemporain qu’il faut, désormais, appréhender Bernie et les siens, en tentant de se délester d’un historique pesant et passé. Trust n’est définitivement plus celui d’autrefois. Une page est irréparablement tournée.

Nul doute que ceux qui vivent dans les espoirs passéistes d’antiques commémorations jubilatoires resteront sourds à cette œuvre, et à ce nouveau Trust plus actuel. Pour les autres ce Europe et Haines reste un moment agréable, à défaut d’être incontournable. Accordons-lui, tout de même, le mérite d’avoir réussi sur ces mêmes terrains où Rock’n Roll avait lamentablement échoué.

4 Commentaires

4 J'aime

Partager
rockyouaxel - 03 Avril 2014: Re-merci pour ton commentaire. Là, j'suis totalement d'accord avec toi!!!
choahardoc - 04 Avril 2014: Superbe chro pour un album que j'adore d'une manière bien compliquée. A cette époque, un mythe humain s'est effondré pour moi: le mythe Bonvoisin, celui ou l'éthique était à la hauteur de l'esthétique. Cela dit, le talent du songwriter/écrivain/scénariste est absolument incontestable. A noter, le jeu de David Jacob à la basse qui modernise beaucoup l' entité Trust si on le compare à celui de son illustre prédécesseur Vivi.
samolice - 06 Avril 2014: J'aime bien certains titres de ce disque, d'autres ne passent pas trop. Ce n'est pas pour autant à mon sens l'album raté que l'on présente trop souvent. Donc merci à toi de le réhabiliter quelque peu.
KillTheSergio - 29 Avril 2014: Merci pour cette chro dark_omens: juste, bien que cette album confirme le déclin d'une rage perdue. Grand fan de leur début, je les remercie pour ça et Trust restera néanmoins à jamais dans mon cœur de rebel
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire