Bon Jovi

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Bon Jovi
Nom de l'album Bon Jovi
Type Album
Date de parution 21 Janvier 1984
Labels Polygram
Style MusicalHard FM
Membres possèdant cet album245

Tracklist

1. Runaway 03:50
2. Roulette 04:41
3. She Don't Know Me 03:58
4. Shot Through the Heart 04:19
5. Loves Lies 04:08
6. Breakout 05:22
7. Burning for Love 03:53
8. Come Back 03:57
9. Get Ready 04:08
Total playing time 38:18

Commentaire @ Marty

04 Janvier 2010
Il faut y revenir, à ce premier album de Bon Jovi, parce qu'il est l'album sur lequel figure tout de même l'un des plus grands classiques de la carrière du groupe, le titre Runaway. Ce chef d'oeuvre du (hard) rock qui, honnêtement, n'a pas pris une seule ride et qui, encore après toutes ces années, parvient toujours à séduire, non seulement à travers sa mélodie et sa puissance, mais aussi à travers son interprétation en live durant laquelle des stades entiers vibrent au son de l'intro intemporelle de David Bryan, comme si elle datait d'hier.

Même si la production est de 1984, la version remasterisée de l'album laisse tout de même apprécier les qualités indéniables de ce premier opus aux compositions basées sur la spontanéité et l'efficacité : un sens de la mélodie exceptionnelle (Runaway, Roulette, Love Lies, Breakout), une fraîcheur et une énergie contagieuse (Burning for Love, Get Ready), une réelle conviction dans l'interprétation des morceaux, et un bon trait de génie dans la production, qui ne cherchait pas à marquer uniquement son époque, mais le temps, le long terme plutôt que le court terme, ce qui fait que contrairement à beaucoup de disques des années 80, le premier album de Bon Jovi, lui, provoque encore aujourd'hui un intérêt aussi certain que celui d'un album des Beatles, par exemple.

Le premier né du groupe tient encore la route, donc, et ne semble pas tellement ridé. De plus, il reste l'un des moments clés de l'histoire de Bon Jovi - la révélation d'un groupe, d'un chanteur qui allait devenir une icône, et d'un guitariste bourré de talent - et sonne comme un renouveau dans l'histoire du hard US du début des années 80. Voir la naissance d'un style, que beaucoup de groupes ont pris comme modèle par la suite, mais sans éveiller autant de passion (et de controverse) que Bon Jovi.

3 Commentaires

1 J'aime

Partager
 
Vision - 16 Octobre 2010: C'est frais, catchy à souhait, sans démonstration technique superflue. L'album sonne peut-être un peu daté, mais bon on s'en fout parce que ça file la pêche.



Merci d'avoir réhabilité ce disque avec ta chronique.
olivierbarbery - 15 Mars 2012: Bravo pour ta chronique.
Très bon album effectivement, mais je trouve cependant qu'il a beaucoup vieilli (hormis Runaway je te l'accorde). "Slippery When Wet" sorti 3 ans plus tard, lui, n'a pas prit une ride.
samolice - 07 Mai 2012: "Runaway" qui a d'ailleurs été enregistré par une formation différente des autres titres de l'album, Jon B Jovi excepté.

Je trouve, comme Marty, que l'album a assez bien vieilli.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire