These Days

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Bon Jovi
Nom de l'album These Days
Type Album
Date de parution 27 Juin 1995
Style MusicalHard FM
Membres possèdant cet album196

Tracklist

Re-Issue in 1996 by Mercury Records with a Second Disc and a new cover
1. Hey God 06:11
2. Something for the Pain 04:48
3. This Ain't a Love Song 05:06
4. These Days 06:27
5. Lie to Me 05:34
6. Damned 04:33
7. My Guitar Lies Bleeding in My Arms 05:41
8. (It's Hard) Letting You Go 05:51
9. Hearts Breaking Even 05:06
10. Something to Believe in 05:25
11. If That's What It Takes 05:17
12. Diamond Ring 03:46
13. All I Want Is Everything 05:16
14. Bitter Wine 04:34
BONUS DISC (Re-Issue 1996)
1. Fields of Fire
2. I Thank You
3. Mrs Robinson
4. Let's Make it Baby
5. I Don't Like Monday
6. Crazy
7. Tumblin' Dice
8. Heaven Help Us
Total playing time 1:13:40

Chronique @ Marty

04 Janvier 2008
"These Days" est un peu à Bon Jovi ce que "Blood on the Tracks" était à Bob Dylan. Chacun des titres qui composent ce fabuleux disque portent également une fêlure, une blessure. Les textes sont pertinents, les ambiances sont dans l'ensemble très mélancoliques, le groupe se livre ici à coeur ouvert : ruptures sentimentales, peur de l'avenir, désespoir, souffrances, trahisons, désillusions, These Days est un album un peu OVNI dans la carrière de Bon Jovi, à des années lumière de ce que le groupe proposait dans les flamboyantes années 80.

Richie Sambora privilégie ici les sons clairs - tout en ajoutant un peu de grain sur les titres rock de l'album, comme "Hey God", "Damned" ou "All I Want Is Everything" que l'on peut qualifier de tueries - les guitares acoustiques, se livre avec dextérité à des arpèges bien sentis et exécute des solos bourrés de feeling et imprégnés de blues.

Le chant de Jon est à nouveau très réussi, avec cette voix toujours brisée et ici très poignante, parce qu'elle chante des sentiments douloureux, simplement. La voix de Richie se superpose à merveille sur celle de Jon, le duo se revèle dans toute sa splendeur, terriblement efficace. Le mellotron de David Bryan nous prend les tripes sur "Lie to Me" ; ses claviers, accompagnés des percussions de Tico Torres sur le très émouvant et très poétique "It's Hard (Letting You Go)", donnent le vertige... que dire de plus ? "My Guitar Lies Bleeding in My Arms" met définitivement le groupe à nu : merveille rock au texte étonnamment pessimiste, s'ouvrant en douceur et sonnant comme une menace avant de monter crescendo pour un final torturé et rageur, Jon accomplissant des prouesses vocales et Richie faisant saigner sa Fender !

L'intro piano-guitare de "These Days" est somptueuse et annonce un des plus grands titres de la carrière du groupe, avec ses images puissantes d'individus ordinaires, coeurs brisés et solitaires ; "Something to Believe in" ne laisse pas indemne non plus, avec ses choeurs discrets (sonnant presque comme des choeurs de monastère) sa batterie fracassante, et ses textes toujours amers chantés par un Jon totalement lyrique !

Cet album prouve en fait que Bon Jovi n'est pas du tout le groupe que certains prétendent qu'il est, à savoir un groupe à minettes aux chansons pop simplettes. Il est bien plus profond qu'on ne le pense, bien plus poétique et plus social qu'on ne le croit, et cet album le démontre largement. Si aux USA These Days n'a pas été un succès, il l'a très largement été en Europe et dans le reste du monde, où la tournée mondiale de support de l'album a été un véritable triomphe, installant très confortablement le groupe dans les hautes sphères de la gloire internationale.

These Days est une peinture, un disque de rock extrêmement réussi, sobre, très raffiné, qui mérite plusieurs écoutes pour en saisir tout le sens ; certains pourront le trouver basique, sans intérêt ou trop commercial, mais ceux-là ne seront pas nombreux je pense. Eteignez les lumières, allumez une bougie, écoutez ce disque de cette façon, et saisissez-le dans toute sa splendeur, il en vaut vraiment la peine. C'est un genre de disque que peu de groupes issus des années 80 ont été capable de réaliser durant leur carrière, et même ceux qui ont tenté de le faire s'en sont mordus les doigts par la suite. Avec ce disque, Bon Jovi fait partie des rares groupes qui ont su se réinventer en démontrant au monde - et surtout à ses détracteurs - que ses membres étaient de sacrés musiciens dotés d'un potentiel énorme. De grands auteurs-compositeurs de leur temps.

5 Commentaires

7 J'aime

Partager

Marty - 22 Décembre 2009: J'espère que tu as eu plaisir à l'écouter alors ! et qu'il t'a procuré des émotions ;)
ZazPanzer - 22 Décembre 2009: Je l'ai trouvé sublime, moi qui étais un "Pro-Metallica / Anti-BJ" il y a une vingtaine d'années. En réécoutant quelques classiques, j'avais fini par acheter le best of l'an dernier, et là je suis définitivement réconcilié avec ce groupe. Une belle découverte : merci. En grandissant j'ai finalement fini par comprendre qu'il ne faut pas toujours croire ce que dit Lars Ulrich !
Marty - 22 Décembre 2009: Oui, c'est aussi le fait de grandir qui m'a permis d'apprécier un disque comme These Days, dont l'esprit est pourtant à l'opposé total d'un Slippery When Wet ! Lars Ulrich a du grandir lui aussi, et même s'il n'aime toujours pas Bon Jovi, je ne pense pas qu'il soit insensible à son évolution et à ses compétences.
 
Vision - 15 Octobre 2010: Le groupe poursuit sa mutation musicale avec These Days, déjà entamée sur Keep The Faith... Et le résultat est splendide. Un album incroyablement chargé en émotion. Des morceaux comme "Something For The Pain", "My Guitar Lies Bleeding In My Arms" ou encore "Diamond Ring" m'ont carrément fichu des frissons. Juste un petit bémol: il y a peut-être un poil trop de ballades et 1 ou 2 morceaux un peu plus anecdotiques. Cela dit, ce disque reste une perle. Mon préféré de Bon Jovi avec Keep The Faith.

Sinon excellente chronique, qui reflète bien ce que j'ai ressenti à l'écoute de cet album.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire