The Oncoming Storm

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Unearth
Nom de l'album The Oncoming Storm
Type Album
Date de parution 29 Juin 2004
Produit par Adam Dutkiewicz
Enregistré à Zing Recording Studios
Style MusicalMetalcore
Membres possèdant cet album156

Tracklist

1.
 The Great Dividers
 04:02
2.
 Failure
 03:11
3.
 This Lying World
 04:16
4.
 Black Hearts Now Reign
 04:03
5.
 Zombie Autopilot
 04:09
6.
 Bloodlust of the Human Condition
 03:28
7.
 Lie to Purify
 03:40
8.
 Endless
 03:22
9.
 Aries
 02:39
10.
 Predetermined Sky
 04:04
11.
 False Idols
 03:42
12.
 One Step Away (Bonus tracks (Special Edition))
 03:18
13.
 The Charm (Bonus tracks (Special Edition))
 03:13

Durée totale : 47:07


Chronique @ Goneo

12 Janvier 2021

La claque !

La claque! Un hurlement en guise d'ouverture suivi d'un tank lancé sur une autoroute sortant d'un fourgon (clin d’œil à un grand moment de cinéma de Fast and Furious 6) auront suffi à me happer.

Depuis la sortie de son premier album, le metalcore a bien évolué, et Unearth aussi.
Unearth est un groupe étasunien originaire de Boston (Massachusetts), formé en 1998. Après une démo et un split avec Undying, ils vont signer sur le label indépendant Eulogy Records et, en 2001, sortir leur premier opus "The Stings of Conscience". Unearth s'est alors fait remarquer et s'engage chez Metal Blade Records pour ce second effort. Le puissant label américain renforce ainsi son équipe de groupes metalcore. Et il a plutôt du nez, signant un an plus tôt As I Lay Dying et The Black Dahlia Murder
A noter un changement de line-up avec un nouveau bassiste, John "Slo" Maggard, et le batteur Mike Justian.

Ici, pas de chant clair aux refrains mielleux, Unearth évolue dans un univers entre death metal mélodique et hardcore thrash. La force du groupe réside dans le jeu de leurs deux guitaristes, une véritable usine à produire des riffs marquants. Exemple sur "Black Hearts Now Reign", avec son enchaînement de riffs tous aussi bons les uns que les autres. ; A 1'10, une mélodie assaisonnée Iron Maiden, du très bon solo au final acoustique, tous se révèlent de très bonne qualité. Du magnifique tapping final de "Bloodlust of the Human Condition" en passant par celui de "Predetermined Sky", ce "The Oncoming Storm" est une vraie gourmandise.

Unearth, c'est aussi du lourd, de la puissance, c'est un parpaing thrash qui nous sonne dès la première seconde de "The Great Dividers". Son mospart final à 2.45min vient nous achever ; cette montée à vous donner des frissons entraînera certainement des mouvements incontrôlés de votre part. Leur mixage hardore et metal est d'une fluidité et d'une aisance extrêmement bien réfléchies.

On ne s'ennuie jamais, et rien ne sonne "bateau", on sent un gros travail de la part des musiciens afin de donner le meilleur d'eux-mêmes. A ce titre, "Endless" combine absolument tout ce que Unearth représente, entre moshpart, hardcore et l'école suédoise de In Flames, Unearth aurait donc trouvé son identité sur ce "The Oncoming Storm ". D'ailleurs, cette influence death metal mélodique est très frappante dès la première note de "Zombie Autopilot". Même "Aries", une composition planante au piano, accompagnée de murmures lointains, s'avère superbement réussie. La chanson progresse vers des hurlements, amenant une atmosphère mélancolique.

Le découvrir aujourd'hui n'aura pas le même impact malheureusement, cela vous semblera certainement dépourvu d'originalité, et vous procurera peut-être même une sensation de "déjà entendu". Ne vous arrêtez pas à cela, Unearth a une force de frappe que peu de groupes de metalcores ont, c'est d'ailleurs le groupe le plus Thrash de son style.

Un album primordial du monde metalcore, je n'ai rien à lui reprocher tant il tend vers la perfection (par rapport à son univers musical, bien sûr). Je ne peux que vous le conseiller.

2 Commentaires

9 J'aime

Partager
Evergrey69 - 13 Janvier 2021:

Merci pour cette excellente chronique.

Baal666 - 17 Janvier 2021:

Un des meilleurs groupes de metalcore, bien devant certaine merdes commercial.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire