The End Complete

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Obituary
Nom de l'album The End Complete
Type Album
Date de parution 21 Avril 1992
Enregistré à Morrisound Studios
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album460

Tracklist

1.
 I'm in Pain
 04:01
2.
 Back to One
 03:43
3.
 Dead Silence
 03:21
4.
 In the End of Life
 03:42
5.
 Sickness
 04:06
6.
 Corrosive
 04:12
7.
 Killing Time
 03:59
8.
 The End Complete
 04:03
9.
 Rotting Ways
 05:14

Durée totale : 36:21


Chronique @ Fabien

11 Octobre 2007
Retour en 1991. Obituary perd malheureusement les services du compétent James Murphy, parti chez Cancer pour l'enregistrement de Death Shall Rise, mais récupère Allan West, guitariste sur le terrible Slowly We Rot. Puis, avant de s'embarquer pour une longue tournée européenne aux côtés de Napalm Death et Dismember, le groupe retourne aux Morrisound Studios pour les sessions de son troisième effort. L’album sortant en avril 1992 se nomme The End Complete, suscitant immédiatement les interrogations des fans et de la presse, qui interprètent son titre comme le testament du groupe. Rumeur heureusement vite démentie.

A l’image de son illustration d’Andreas Marshall dévoilant un paysage sombre et désertique, The End Complete délaisse le côté lourd et épais de Cause of Death, se basant sur une structure nettement plus dépouillée. Sur les rythmiques simples de Donald Tardy, Trevor Peres et Allan West balancent des riffs directs, soutenant la voix de John Tardy, moins effrayante que par le passé, mais plus compréhensible et toujours aussi agressive. Avec des titres comme Back To One ou Rotten Ways, Obituary remplit honnêtement son contrat, distillant un deathmetal certes sans surprise, mais néanmoins accrocheur.

Mais au-delà de son côté catchy, The End Complete montre cruellement les limites techniques d’Obituary, désormais dépassé par la brutalité et la complexité du deathmetal de nombreux acolytiques, comme Immolation ou Suffocation sur les redoutables Dawn Of Possession et Effigy Of The Forgotten, ayant hissé le deathmetal US vers de nouveaux standards. De plus, loin du talent et de la richesse musicale d’Atheist sur Unquestionable Presence, Obituary joue finalement peu de notes, ressassant 20 fois la même idée, à l’image du riff répété inlassablement à la fin du titre éponyme.

Grâce au soutien du label Roadrunner, mais sortant également à l’apogée du premier cycle du deathmetal, The End Complete connaît un succès retentissant, s’inscrivant comme l'une meilleures ventes du genre à ce jour. Hissant désormais la simplicité de ses compositions en cheval de bataille, Obituary tire sa force dans ses compositions agressives et percutantes, qui prennent ainsi toute leur ampleur en concert, dégageant une puissance imparable. Mais parallèlement, nombre de deathsters délaissent définitivement Obituary, lassés par son manque de technicité et son incapacité à évoluer, à l’opposé de formations comme Death, Pestilence ou Carcass, qui réinventent dans cette période les codes même du deathmetal, avec les intemporels Human, Testimony et Necroticism.

Fabien.

16 Commentaires

9 J'aime

Partager

tormentor - 29 Janvier 2017: Tout à fait d'accord avec toi Greg. Ce n' est pas parceque Obituary font des morceaux simplistes qu'ils n'ont pas du talent. Déjà pour faire ce qu'ils font c'est tout bon. Faut des riffs simplistes qui tuent et qui te décrochent la nuque que des démonstration de manche et d'effets qui te font chier à la longue. Et en plus cette voix de John Tardy! Un must!
growler - 29 Janvier 2017: D'accord avec vous les potos. Dire que j'avais le tee shirt à cette époque...ça nous rajeunit pas tout ça.
MCGRE - 29 Janvier 2017: Ah je suis heureux que vous pensiez comme moi les amis hé hé,putain moi aussi j'avais le tee shirt Cause of Death d'époque mais une putain ex qui n'a pas supportée que je la largue me l'a brûlé, la salope.
tormentor - 29 Janvier 2017: Moi j'avais le super tee-shirts de the end complet aussi, je l'ai eu à l'usure moi par contre...
Greg ton était vraiment une salope hé hé;-D
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire