Stay Hungry

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Twisted Sister
Nom de l'album Stay Hungry
Type Album
Date de parution 1984
Style MusicalHeavy Rock
Membres possèdant cet album387

Tracklist

1. Stay Hungry
2. We're Not Gonna Take It
3. Burn in Hell
4. Horror-Teria
a/ Captain Howdy
b/ Street Justice
5. I Wanna Rock
6. The Price
7. Don't Let Me Down
8. The Beast
9. S.M.F.
Bonustracks (Deluxe 25th Anniversary Edition, 2009)
10. Death from Above
11. Prime Motivator
12. We're Not Going to Take It (Early Demo)
13. Death Run
14. This One's for You
15. S.M.F. (Early Demo)
16. We're Coming on
17. Call My Name
18. Burn in Hell (Early Demo)
19. Pay the Price
20. What's Love Without You
21. Our Voice Will Be Heard
22. You Got to Fight
23. The Price (Early Demo)
24. Stay Hungry (Early Demo)
25. Kmet Radio Spot
26. 30

Chronique @ AlonewithL

29 Juin 2010
Les insatiables membres excentriques de "Twisted Sister", après deux super productions, sorties en 1982 et en 1983, sont bien décidés à frapper un grand coup, et de faire par la même occasion définitivement taire les critiques qui ont eu beaucoup trop tendance à confondre mauvais goût vestimentaire et talent musical."Twisted Sister" a du talent et compte en faire profiter le grand public, en inondant les ondes avec les titres de son nouvel album "Stay Hungry" en cette année 1984.
Ce 3ème album studio, aux pistes calibrées pour la radio, fera effectivement un retentissant succès commercial. Le plus grand à ce jour pour "Twisted Sister", avec plus de 3 millions de copies écoulées dans le monde. Nos efféminées du dimanche allaient connaître leur apogée musicale et enfin mordre la scène heavy metal à pleines dents.

La formation a élaboré une musique plus conventionnelle à la diffusion radio avec des chansons percutantes, un son riffé, des couplets répétitifs et équilibrés, ainsi que des refrains qui s'imprègnent directement dans le marbre. On poursuit de manière plus convaincante l'approche amorcée par l'album "You Can't Stop Rock n' Roll". Mais on s'éloigne en revanche de l'extraordinaire et scandaleux "Under the Blade", qui se prêtait déjà plus difficilement au jeu de la radiodiffusion. Il fallait quelque chose de commun, avec des tournures faciles, afin de le faire apprécier même des non-initiés. Il faut dire qu'ici "Twisted Sister" a compris la leçon et tente de satisfaire tous les goûts.

"Stay Hungry", le titre de l'album, pourrait être considéré comme une traversée sur les immensités de bitume de l'ouest américain, les cheveux au vent et à bord d'un monstre mécanique rutilant (Harley ou Triumph, c'est selon votre choix). On utilise ici une rythmique hard épouillée, rimant parfaitement avec le chant transcendant de Dee Snider.
Les titres les plus "radios" à mon sens, seraient "Don't Let me Down", un true heavy metal avec des riffs et des couplets que l'on parvient aisément à anticiper, avec aussi son chant par à coup; "S.M.F" et ses détonations répétitives, scandés, se contenant juste ce qu'il faut; et surtout le titre qui aujourd'hui est certainement le plus connu du groupe, "I Wanna Rock". Un titre passionné, une énormité puissante et riffé, avec son refrain facile, mais à l'efficacité redoutable. L'armature de ce titre est pourtant, à l'évidence, d'une grande simplicité. Il y a peu de paroles. On y scande pratiquement le même slogan tout le long de la piste. Mais il faut l'avouer, c'est si bon à entendre. "I Wanna Rock" a été repris et interprété sur "Bob l'Éponge - Le Film" (oui je sais j'ai honte).
On sent un Dee Snider droit dans ses bottes, véritable leader de cette formation, tenant les rennes de cette formidable équipe.

Certains titres témoignent encore de l'esprit dérangé du groupe. Ainsi "Burn in Hell" ou "The Beast", dégageant toutes les deux cette même impression de souffre. Les guitares prennent des contours démoniaques, léchés et traînés comme le feraient des flammes. Le feu prend subitement du volume et la partie s'accélère sous des salves destructrices.
"Horror-teria" est un titre plus étrange, composé en deux parties: "Captain Howdy" et "Street Justice". La première emploie une technique lente, ténébreuse, quasi doomesque, contrairement à sa suite plus difficilement définissable, misant sur des tonalités répétitives et envahissantes des guitares.

Sur d'autres titres encore, "Twisted Sister" fait preuve de plus d'originalité. Il faut retenir dans l'absolu "We're Not Gonna Take It", un titre superbe et amusant, où les membres du groupe prennes leur pied avec nonchalance et une certaine dose de rigolade.
Dee Snider prendra plus tard dans l'album un ton beaucoup plus sérieux sur "The Price", et se pliera par la même occasion au jeu du type à l'amour refoulé. Un titre qui n'est pas sans rappeler certaines magnifiques ballades de "Scorpions".

"Stay Hungry" est un plat complet, chargé en fibres et en vitamines. Ici "Twisted Sister" a compris tout les rudiments du succès commercial. Le succès aurait pu être total si le groupe avait choisi un look moins interrogateur, néanmoins les moqueries ont commencé à se taire. Les détracteurs qui croyaient déjà à la mort musicale du groupe auraient-ils avalé leur langue?

17/20

9 Commentaires

10 J'aime

Partager

AlonewithL - 02 Juillet 2010: Moi j'en suis fier et je fais peur.
=XGV= - 22 Mars 2011: En effet, un album des plus jouissifs et blindé d'hymnes.

Merci pour la chronique. ;)
LiveToWin - 19 Décembre 2012: Merci pour la chronique.
J'ai vu twisted en juin au graspop Metal Meeting et Dee Snider à toujours une pêche d'enfer.
Chriscatcher - 19 Novembre 2013: Loin de se contenter d'être une machine à tubes, Twisted gagnait en profondeur sur cet album avec des titres comme Horror-Terria ou encore Burn In Hell.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ wodulf

14 Décembre 2012

Leur plus grand succès commercial

C'est vrai, dans les années 1980, Twisted Sister passait beaucoup sur les ondes US et que beaucoup de leurs morceaux ont été écrit pour ça. Mais Twisted Sister a aussi prouvé que bon rock'n'roll n'est pas forcément incompatible avec passage en radio. Bon, c'est quand même un groupe qui a galéré pendant 10 ans à ne jouer que dans des bouges pourris et autres bars à putes avant de pouvoir décrocher son premier contrat discographique. Donc, c'est vraiment le groupe qui en a trimé avant de connaître le succès.
Le hard rock de Twisted Sister tire ses influence de groupes tels que Kiss et Slade. Vous prenez leur tube, "We're Not Gonna Take It", on dirait pratiquement un morceau de Slade. Néanmoins, le groupe n'hésite pas non plus à aller un peu piquer ailleurs au gré de ses inspirations : vous prenez le début de "The Price", c'est du Scorpions alors que "S.M.F." nous renverrait presque au Powerage d'AC/DC.
Comme à chaque fois, du moins sur les trois premiers album, à côté de morceaux purement commerciaux, comme "I Wanna Rock" ou "Don't Let Me Down", le groupe nous propose des titres un peu plus endiablés, comme "Burn In Hell" ou "The Beast".
Vendu à plus de 3 millions d'exemplaires, Stay Hungry est leur plus grand succès commercial, mais aussi un excellent album de hard rock bourré d'hymnes.

7 Commentaires

1 J'aime

Partager

ZazPanzer - 15 Décembre 2012: C'est formaté et cliché, mais plutôt à réécouter qu'à oublier. Un groupe qui a été au bout de sa vision et qui a su s'imposer envers et contre tout. Le fabuleux "Blood And Bullets" de Widowmaker sorti en 93 montre également ce que pouvait donner Dee Snider dans un groupe sérieux, une tuerie avec Al Pitrelli à la rape qui est un classique pour moi. Avant Widowmaker, Dee a formé un groupe du nom de Desperado avec Bernie Tormé à la gratte et Clive Burr à la batroche, excusez du peu, qui n'a jamais trouvé de label. Widowmaker ce sont en grande partie les compos de Desperado mais version Metal alors que la patte de Bernie Tormé était plutôt RNR. Il faut quand même avoir le "Bloodied But Unbowed" pour le morceau "The Heart Is A Lonely Hunter" qui file le grand frisson. Bon en fait rien à voir avec ce Twisted mais du coup je suis parti sur Dee qui est un grand monsieur. Écoute le Widowmaker si tu as l'occasion Mr Propre car je peux comprendre que le style Twisted rebute à l'instar des Kiss période "on a des fans de 6 ans 1/2" que j'apprécient également par ailleurs.
OVERKILL77 - 15 Décembre 2012: Twisted, c'est du 5°degré !!! Et je ne parle pas QUE de leur disque de Noël "A Twisted Christmas"
C'est tout un univers !

Les "Kiss du pauvre" diront certains, ou de véritables génies ?


Moi, j'aime bien me recoler un p'tit TS dans les tympans de temps à autre. Les 4 me plaisent, même le très (trop) sucré "Love Is for Suckers"... une pop mielleuse à souhait, à écouter au saut du lit pour foutre la pêche !


Ma préférence va quand même pour le premier "Under the Blade" et l'énormissime "Shoot'em Down"
samolice - 15 Décembre 2012: Pareil que toi Overkill, j'adore "Under The Blade" ais ce "Stay Hungry" est quand même bien bonnard! Que des titres à crier à tue-tête en concert.
judasblade - 15 Décembre 2012: Twisted Sister c'est du Happy Métal, ils ne se prennent pas au sérieux et c'est rafraichissant. Mon préféré est YCSR&R mais celui est super aussi.
Quelle facilité à créer des tubes, c'est impressionnant.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire