Soul Collector

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Panzerchrist
Nom de l'album Soul Collector
Type Album
Date de parution Mai 2000
Enregistré à Borsing Recording
Style MusicalDeath Black
Membres possèdant cet album57

Tracklist

Re-issue in 2007 on "Bello" Compilation
1.
 Das Leben Will Gewonnen Sein
 03:17
2.
 P2Krieg
 04:33
3.
 Der Panzertöter
 02:59
4.
 Panzergrenadier
 04:22
5.
 Schwarz Ist Unser Panzer (Ich Hatt'einen Kameraden)
 05:15
6.
 Unsere Höchste Ehre
 03:13
7.
 Kalt Wie der Finsternis
 04:19
8.
 Zum Gegenstoss
 05:09

Durée totale : 33:07


Chronique @ BEERGRINDER

10 Fevrier 2008
On vante souvent (à juste titre), les mérites de la scène death américaine, suédoise voire allemande mais on évoque plus rarement les groupes danois.
Et pourtant le Danemark regorge de groupes efficaces : Illdisposed, Infernal Torment, Exmortem, Iniquity et bien sûr celui qui nous intéresse ici, Panzerchrist.

L’avantage avec un nom pareil, c’est que l’on sait musicalement à quoi s’attendre et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’y a pas tromperie sur la marchandise : Panzerchrist pratique bel et bien un death metal des plus brutal.
Après deux albums convenables mais ne sortant pas réellement de la masse, les danois passent à la vitesse supérieure en 2000 avec Soul Collector.
Deux raisons à cela, la première étant la signature sur le label Mighty music qui permet enfin aux danois d’avoir un son à la hauteur, même s’il manque encore de profondeur comparé au suivant, Room service. La deuxième est l’arrivée derrière les futs de Reno Hilligs Killerich, batteur ou plutôt machine d’exception, à la place de Michael Envoldsen qui se contente désormais de la guitare ou on peut le dire, il est bien meilleur.

Lorsque le Panzer se met en mouvement avec Das Leben will gewonnen sein, les growls paraissent familières et c’est normal, le vocaliste n’est autre que Bo Summer d’ Illdisposed . Mais si on reconnaît bien sa voix, la musique est différente : Panzerchrist joue vite et frappe fort.
Force est de constater que le nom du groupe est bien choisi, les morceaux sont d’une grande intensité et la sensation d’un Panzer en mouvement est une bonne métaphore en ce qui concerne Soul Collector.

Le chant est entièrement en allemand, ce qui renforce le côté martial et agressif de Panzerchrist, surtout avec un grogneur de la trempe de Bo Summer. A noter que cet album avait provoqué la polémique à sa sortie à cause du cocktail paroles allemandes + tank sur la pochette (alors qu’ il est bien précisé dans le livret qu’il s’agit d’un char Yougoslave) mais c’était peut-être aussi le but.

Toujours est-il que ce Soul Collector est une vraie tuerie musicale, les titres défilent et ça n’arrête jamais : les blasts alternent avec les parties doubles-pédales, entrecoupés de roulements de caisses claires très « Sandovesques ». Ca et là, se glissent même quelques rares parties un peu plus mélodiques et des riffs tendant davantage vers le black, rompant la linéarité de la chose comme sur Panzergrenadier.

Les titres sortant un peu du lot sont : Das leben will gewonnen sein, Der Panzertoter, Unsere hochtse chre et aussi le dernier Zum gegenstoss qui démarre posément pour continuer sur des parties d’une sauvagerie peu commune. Au final ce Soul Collector dégage une grosse énergie et il serait difficile de citer d’autres noms connus pour décrire la musique de Panzerchrist car elle possède véritablement un caractère propre.
Il ne vous reste plus qu’à vérifier par vous même car il serait dommage de passer à côté d’un tel groupe.

BG

6 Commentaires

13 J'aime

Partager

Heartwork - 30 Août 2009: Du chant en allemand ? Mon Dieu ça doit valoir le détour ! Les paroles sont-elles incluses dans le livret ?
BEERGRINDER - 30 Août 2009: Non, aucune parole n'est dispo dans le livret, mais tu dois pouvoir les trouver sur la page de l'album sur SOM.
albundy57 - 27 Janvier 2011: Le 1er opus du groupe que j'ai écouté et il m'avait bien scotché le bougre!
Du bon death puissant, renforcé par cette alternance entre passages lourds/bourrins bien maîtrisée par le combo.
Rheindarst - 24 Mars 2012: Un des rares groupes qui "tabassent" que j'arrive à écouter sans peine.

La pochette annonce déja la couleur et on n'est pas déçu par le contenu même si il demeure quelques faiblesses dans la construction du disque ( principalement la production qui manque un peu de "punch" à mon humble avis et une ou deux compos qui auraient méritées d'être un peu plus soignées - mais ça reste un avis personnel).

On sent bien que le recrutement de Bo et Reno a fait monter le groupe d'un palier en lui donnant une personnalité plus affirmée et une efficacité accrue.

Mention spéciale pour ma part à "Schwars ist Unser Panzer" et son break/cavalcade rythmique bien "rentre-dedans". Un bon disque.

Cordialement.

Rheindarst
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire