Reclaim

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Keep Of Kalessin
Nom de l'album Reclaim
Type MCD
Date de parution 06 Décembre 2003
Style MusicalBlack Thrash
Membres possèdant cet album58

Tracklist

Re-Issue in 2011 by Indie Recordings with 2 bonustracks and a different cover
1. Traveller 01:57
2. IX 05:30
3. Come Damnation 06:48
4. Obliterator 05:05
5. Reclaim 07:41
Total playing time 27:01
Bonustracks (Re-Issue 2011)
6. Come Damnation (Live) 07:42
7. Reclaim (Live) 07:54
Total playing time 42:37

Acheter cet album

Keep Of Kalessin


Commentaire @ Svartolycka

03 Juin 2004
Le retour de Keep Of Kalessin !! Ou du moins d'un seul du line-up original en la personne de Obsidian C. Mais attention, épaulé par un menu de choix, d'un côté Attila, qu'on ne présente plus et de l'autre Frost*, qu'on peut encore à la rigueur présenter comme batteur de Satyricon et de la torpille 1349. Ça fait un cocktail Molotov détonnant, soyez en certain. On se retrouve face à un mini-cd de cinq titres : une intro, trois nouveaux titres et une reprise de leur premier album. Bizarrement la voix d'Attila est légèrement différente à d'habitude, pas fondamentalement reconnaissable au premier coup. Frost* joue toujours le plus vite possible pour aller aux toilettes le plus promptement, même si son jeu est un tantinet plus fin qu'avec 1349. On retrouve ces riffs glaciaux si jubilatoires, ceux de « Come Damnation » étant quasiment illuminés, ce tempo de barbare et la voix d'Attila, se permettant quelques incursions en latin, font de cette galette, une petite bombe. Petite, car on est loin de « Through Times of War », de son ambiance sépulcrale. Comme d'habitude, Attila a du mal à chanter dans le tempo, ce qui en fait aussi son charme, je vous l'accorde, le son est un peu trop « clean » et les solos d'Obsidian C ne sont à mon avis pas vraiment indispensables et ont plus tendance à briser l'ambiance qui s'était instaurée. Rassurez vous, ce disque est loin d'être une bouse et possède une qualité indéniable, manque seulement l'étincelle qui enflammerait l'ensemble. Quoi qu'il en soit, « Reclaim » est un excellent mini-cd qui fera passer des bons moments. À acheter avec assurance, en attendant la suite.

Svartolycka

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire