Next

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Sevendust
Nom de l'album Next
Type Album
Date de parution 11 Octobre 2005
Style MusicalNéo Metal
Membres possèdant cet album40

Tracklist

1. Hero 03:47
2. Ugly 04:10
3. Pieces 03:04
4. Silence 03:59
5. This Life 04:36
6. Failure 03:45
7. See and Believe 04:11
8. The Last Song 03:52
9. Desertion 03:20
10. Never 04:03
11. Shadows in Red 04:28
Total playing time 43:15

Chronique @ NobodX

14 Novembre 2006
Note : 15/20

Voici donc le nouveau Sevendust, qui sort la même année que leur premier best of. Rien à voir avec les albums précédents : celui-là marque une nouvelle ère pour le groupe (marquée notamment par l'arrivée de Sonny Mayo à la gratte). Et on sent qu'il y a du nouveau des les premiers riffs de "Hero" : "merde alors, qu'est-ce que c'est que ce Sevendust ?". Pourtant, la guitare est là, la batterie bat son plein, et Lajon y met du coeur alors que Morgan gueule plus que d'habitude... Ugly débarque et confirme alors l'idée que ce n'est plus le même Sevendust et que l'on a bien envie d'ajouter un "hélas" à tout çà...

Les autres morceaux semblent être dans la même veine... Mais il s'agit d'une première écoute et tout change par la suite. Il s'agit en fait d'un album complexe, mais réfléchi. Il faut plusieurs écoutes pour cerner la qualité de l'album, et ça vaut quand même le détour.

Sevendust nous avait habitué à un néo métal efficace et simple, accrocheur, abordable. Ce nouvel album ne remet pas en cause l'efficacité du groupe mais tout le reste. J'insiste sur le fait qu'il faut plusieurs écoutes pour pouvoir l'apprécier, mais que le résultat n'est franchement pas mal du tout.

"Hero" est en fait le cri de guerre qui sonne la charge à une rafale de tubes tous plus tortueux et complexes les uns que les autres, mais ô combien recherchés. Bon rythme et bon refrain... Ugly arrive et même si le riff d'intro est un peu simplet, la mélodie du refrain est de qualité et Lajon nous montre une fois encore que c'est un chanteur hors du commun.
"Pieces" s'ammène, plus ou moins connue car étant dans la BO du film "Saw II". On regrette que le morceau ne tourne autour que d'une seule note et que çà ne pète pas assez là où on s'y attend au début, mais il y a de la rage et là encore, Lajon et Morgan donnent tout dans le refrain. "Silence" n'est pas mal du tout, bien rythmée, avec un riff d'entrée qui fait un peu penser à "Face To Face" de Seasons. Une très bonne chanson, qui est pour moi l'une des meilleures de l'album.

Vous l'aurez compris, l'album vaut le détour, et si je ne peux m'attarder sur chacun des morceaux, je tiens à mentionner "Failure". C'est une véritable perle, très très heavy (pas du tout néo à mon goût), que je ne me lasse d'écouter. Lajon y brille, et la lourdeur du riff d'entrée fait super plaisir... Dernier mot pour "Shadows In Red" qui (elle aussi!) vaut le détour : magnifique complainte acoustique de Lajon qui clôt l'album sur une note sombre et tourmentée.

Le DVD qui accompagne la galette n'est pas mal du tout et nous donne quelques scènes de l'enregistrement de l'opus, les commentaires des membres du groupe sur les morceaux, et deux ou trois scènes poilantes avec Sonny Mayo qui semble se porter au mieux au sein du groupe.

En bref, cet album risque de décevoir les fans de la première heure, mais vaut largement la peine pour tout amateur de néo qui se respecte. La suite !

0 Commentaire

5 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire