Cold Day Memory

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Sevendust
Nom de l'album Cold Day Memory
Type Album
Date de parution 20 Avril 2010
Produit par John Karkazis
Style MusicalNéo Metal
Membres possèdant cet album30

Tracklist

1. Splinter 03:54
2. Forever Dead 03:26
3. Unraveling 03:58
4. Last Breath 03:48
5. Karma 03:52
6. Ride Insane 03:15
7. Confessions (Without Faith) 04:06
8. Nowhere 03:29
9. Here and Now 04:07
10. The End Is Coming 04:34
11. Better Place 04:21
12. Strong Arm Broken 03:39
Total playing time 46:29

Chronique @ NeoBaBa

25 Mai 2010
Il y a de cela presque 15 ans, à l'époque ou le grunge venait de se consumer par la mort de son gourou (on ne citera aucun nom, on saura le reconnaître), ou le Metal évoluait et se transformait peu à peu par l'apport des Korn, Machine Head et autres RATM, et où ma mère arborait une épaisse moustache brune, Sevendust créait le buzz en mélangeant habilement 2 styles musicaux à priori antinomiques, à savoir un gros son Metal avec un gros chant Soul/R'n'B… Et on peut dire qu'à ce jeu là, les gaillards se sont sacrément bien débrouillés, aussi bien artistiquement que commercialement (plus de 500 000 exemplaires vendus de l'album éponyme. Un leader charismatique, des influences diverses (et à première vue incompatibles) mais savamment digérées, deux albums (l'éponyme et Home) vraiment bien foutus… Et même si le tout virait quelquefois un peu vers la soupe, on pouvait se dire à l'époque, qu'on avait affaire à un groupe neuf et prometteur. C'était il y'a 15 ans…

Aujourd'hui, nous sommes en 2010. Muse s'est assis sur le trône du "groupe-de-rock-à-la-mode-trop-hype" qu'a laissé Nirvana à la mort de Cobain, le Metal semble avoir cessé toute mutation en stagnant sur un Metalcore maintenant rôdé et inapte à (re)surprendre, et ma mère a troqué sa moustache contre une belle barbe bouclée faite de blonds copeaux… Car oui, en 15 ans, les choses changent… sauf Sevendust. Sevendust qui, envers et contre tout, semble obstiné à garder encore aujourd'hui la recette qui faisait son succès dans les années 1990. Toujours cette production prolifique et stakhanoviste (8 albums, 3 lives et 2 best of en à peu près 15 ans !) toujours ce même Metal Heavy/Neo accouplé avec de la Soul, toujours cette même alternance entre couplets "couillus" et refrains melo (voir mielleux), toujours ce même goût douteux pour le choix des covers d'albums… À croire que les membres du groupe vivent cloîtrés dans des cavernes le reste de leur temps, quand ils n'en sortent pas pour faire des concerts ou aller en studio…

Bon, allez ! Ne soyons pas injustes… Il y a fort à parier que pendant leurs escapades hors de leurs lieux d'isolement, ces messieurs se sont rendus compte que le Metalcore était à la mode, et que les metalleux préféraient quand même les petits solos qui tuent les doigts, que des gros riffs en mid-tempo… Alors on ajoute un peu de Metalcore à sa musique. On se met à faire pleins de petits solos qui tuent les doigts à chaque chanson (ou presque). Et on va même jusqu'à pomper Killswitch Engage sur "Karma" et sur "Splinter"! Sauf que Killswitch Engage et son "GayMetal" ultra lyrique n'est pas ridicule, lui. Ridicule, oui, c'est le mot ! Franchement, comment ne pas rire (ou pleurer, c'est selon) avec des titres comme "Confessions" ou "Better place" (Pitié, c'est quoi ce refrain ?!?), où le chanteur, pourtant doué, semble avoir vendu son âme à Liebig ou à d'autres marchands de soupes? Non seulement, le groupe semble s'être figé à la fin des années 1990, mais en plus, en essayant d'être un rien moderne, le voilà qui devient grotesque. Rien ne va plus !

On va pas dire que j'attendais grand-chose de ce groupe (je me suis arrêté à l'album "Seasons", et à l'époque, la recette commençait déjà à sentir méchamment le réchauffé). Je n'ai pas jeté d'oreilles réellement attentives aux albums qui suivent le 4ème album, le peu que j'ai entendu ne m'a vraiment pas convaincu. Mais là franchement, voir un groupe que j'avais vraiment bien apprécié (du moins jusqu'à "Animosity") tomber si bas en se caricaturant lui-même et en commettant, qui plus est, le péché de plagiat, quelle déception !!!

Allez hop ! Je pars me réécouter le dernier Deftones. Eux, au moins, ils innovent. Et dans le bon sens, s'il vous plaît !

13 Commentaires

7 J'aime

Partager

Daaru - 26 Mars 2011: Oui mais on ne peut pas reprocher à un groupe de changer d'horizon réellement, ils font avec leur inspiration, ce qu'ils veulent créer, et ça passe ou ça casse. Dans ce cas là, Sevendust sont très fort au jeu du heavy/groove metal, et dans cet album on retrouve une touche de néo qui n'est pas déplaisante ( last breath, unraveling,nowhere). Le "pêché de plagiatg" c'est un peu exagéré, ils n'ont pas copié ouvertement et de nos jours c'est dur de créer quelque chose qui ne ressemble pas à une autre à moins de créer son propre genre de métal :o.
NeoBaBa - 26 Mars 2011: le problème, c'est que, si Sevendust fait de la merde, je vais pas dire que c'est de la putain de musique juste pour faire plaisir a ceux qui aiment l'album. J'exagère en disant que Cold Day Memory est de la merde, y'a encore pire. Mais voilà, j'ai été méchamment déçu, parce que Sevendust est capable de largement mieux. Quand au plagiat, c'est clair qu'il est difficile de créer quelque chose de nouveau, mais là, sa manque totaleent de personnalité. Sans révolutionner la musique, y'a quand même moyen de faire un truc et de qualité et depersonnel.

Et puis si j'ai envie de casser un album, je le fais, et na !

Sinon, comment tu as pu trouver le dernier Deftones insipide ????? C'est peut-être leur meilleur album depuis White Pony !!!!! T'es dingue 0_0 !!!!!!!!!
Daaru - 27 Mars 2011: Les gouts et les couleurs à nouveau ^^ j'ai été aussi étonné pour toi vis à vis de cet album de Sevendust que je trouve très bon :p
Hacktivist - 13 Octobre 2012: La note de cette chronique ne correspond en aucun cas au potentiel du groupe sur cet album , note complètement exagéré je trouve.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire