Mosquito Control

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
13/20
Nom du groupe Isis
Nom de l'album Mosquito Control
Type EP
Date de parution 1998
Produit par Kurt Ballou
Style MusicalPost Hardcore
Membres possèdant cet album23

Tracklist

1. Poison Eggs
2. Life Under the Swatter
3. Hive Destruction
4. Relocation Swarm
Bonus track for japanese release:
5. Streetcleaner (Godflesh Cover)

Chronique @ Svartolycka

27 Juin 2005
Il existe des minis qui font plaisir. Certains préfèrent ne pas s’attarder sur ces pièces « lointaines » dans la discographie des groupes et pourtant, ces objets sont les bases de soutenance, les fondations, les esquisses, de la démarche des groupes, peu importent les termes usités.
« The Mosquito Control » est un exemple plus qu’intéressant qui permet de mieux saisir les prémices et les étendues naissantes d’Isis. Même si ce disque ne contient que quatre titres, on ne peut que platement s’en plaindre, surtout au vue de la qualité de son contenu. Aussi court que profondément jubilatoire, la globalité de cet EP inaugurait déjà les qualités intrinsèques du groupe américain.

Soyez prévenu, ce disque se rapproche indéniablement des enregistrements de Neurosis, que ce soit ses références symboliques au monde animalier, voire chamans que de la teneur musicale de l’ensemble.
Nota benne (à ceux qui veulent se la péter en société, lol) : le moustique est le symbole de l’agressivité, celui qui cherche obstinément à violer la vie intime de sa victime et à se nourrir de son sang.
À cela, je vous laisse supposer que cet enregistrement est la partition la plus agressive du groupe. La production, impeccable, marque chaque note comme une piqûre sur la peau et les voix, elles aussi plus belliqueuses, se fondent dans un registre plus éraillé, imparfaites à la longue peut-être, mais efficaces.
Je permets de me projeter en avant en pensant à ceux et celles qui ont connu Isis sur le tard. Ici, vous ne trouverez pas cette atmosphère planante et indéfinissable, non qu'elle soit absente seulement, la puissance de guitares râpeuses sont placées davantage en avant, comme les voix écorchées sur une thématique très proche de Neurosis : c’est-à-dire l’inconscient. Les moustiques ne sont-ils pas les canaux de l’inconscient et ainsi les portes ouvertes à l’expression de soi-même ?

Évidemment, on est très proche de Neurosis, cependant, Isis au-delà de sa façade écorchée et de son instrumental plus rentre-dedans sait rendre un objet « à priori » basique et j’insiste fort sur le terme (Neurosis vous paraît-il basique ?) en une pièce assurément sincère et communicative pour les aficionados du genre et même plus…
Des titres sachant manier le corrosif avec une signification plus métaphorique, avec notamment des passages qui rappellent le glorieux Godflesh (le sample du moustique ne vous laissera pas de marbre et sur onze minutes), se font rares sans compter l’enchaînement des titres quasi parfaits... Bref, difficile de passer à côté.

Isis démontre par A + B qu’un mini « anodin » peut se révéler plus intense que l’on pourrait le croire. « The Mosquito Control » bien que « distancié » si l’on compare aux enregistrements plus récents est une réussite complète dont la seule phrase reste...

Franchement, certains minis font vraiment, vraiment plaisir !

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire