Macabre Sunsets

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
14/20
Nom du groupe Nightfall (GRC)
Nom de l'album Macabre Sunsets
Type Album
Date de parution Décembre 1993
Labels Holy Records
Style MusicalDeath Mélodique
Membres possèdant cet album40

Tracklist

1.
 Odious
 02:49
2.
 Precious / All My Love Is Lost
 04:08
3.
 As Your God Is Failing Once Again
 05:08
4.
 Macabre Sunsets / Love Song for a Black Soul
 02:18
5.
 Bitterness Leads Me to My Savior Death
 05:38
6.
 Mother of All Gods, Mother of Mine
 05:30
7.
 Poetry of Death
 06:03
8.
 Enormous / The Anthem of Death
 08:55
9.
 As Your God Is Failing Once Again (Previous Version)
 05:06

Durée totale : 45:35

Acheter cet album

Nightfall (GRC)


Chronique @ BEERGRINDER

11 Mars 2008
Après une première offrande intéressante mais un peu décousue, Nightfall repart en studio dès l’année suivante pour y enregistrer chez eux en Grèce, le successeur de Parade into Centuries. Toujours chaperonnée par Holy Records qui ne signait à l’époque que des groupes pas comme les autres, « The Army of Chosen One » nous propose ce Macabre Sunsets en 1993.

Nous nous retrouvons ici avec un produit beaucoup plus homogène que Parade…, en effet Nightfall a travaillé son style et leur death mélodique-mélancolique a pris de l’épaisseur. Les compositions sont mieux structurées et les idées de base du premier album sont reprises ici, mais utilisées à meilleur escient.

Ne nous attardons pas ici sur la pochette minimaliste et son couché de soleil rouge (au moins ça colle au titre) sur trois baraques dans l’ombre, explorons plutôt le contenu de ce disque qui l’est beaucoup moins. En entendant Odious le premier titre, on s’aperçoit vite que l’on a pas à faire à un groupe de metal classique : qui en effet, oserait mettre un blast, d’ailleurs étonnamment rapide pour l’époque, sur un riff mélancolique ? Les grecs le feront pourtant régulièrement tout au long du CD.
C’est sûr, leur Death/Doom ne manque pas d’originalité et c’est d’ailleurs la grande force de Ephtimis Karadimas et ses acolytes, ils parviennent à imprimer différentes émotions qui varient d’un morceau à un autre : L’occultisme sur As your god is failing once again, l’angoisse avec l’instrumentale Macabre Sunsets ou encore une dimension plus épique sur Poetry of death.

Cependant la musique de Nightfall est encore perfectible, quelques titres notamment, traînent un peu en longueur (Enormous) et l’utilisation d’effets sur la voix est un peu trop fréquente. De plus les athéniens ne disposent toujours pas d’un son à la hauteur, et les guitares un peu faiblardes doublées d’un son de batterie moyen nuisent un peu à la qualité finale du disque.

On retrouve quand même des titres assez marquants sur l’album, comme As your god is failing once again, Mother of all gods, mother of mine ou Odious, pour le reste il manque encore un petit quelque chose qui fait les bonnes réalisations.

Avec Macabre Sunsets, Nighfall a trouvé sa voie, il lui restait encore à en tirer la quintessence et la confiance de Holy Records pour un budget conséquent, ce sera chose faîte dès l’année suivante avec l’excellent mini Eons Aura et surtout Athenian Echoes, leur apothéose musicale à ce jour.

BG

4 Commentaires

6 J'aime

Partager
eulmatt - 11 Mars 2008: Très méthodique, tu fais les choses dans l'ordre...je piaffe à lire la chro d'Athenian Echoes, même si je suis sûr qu'une écoute de celui-ci me raviverait des vieux souvenirs...
BEERGRINDER - 11 Mars 2008: Oui, je garde le meilleur pour la fin, parce que à partir de Lesbian show c'est le désastre.

En même temps j'ai sous la main un Diva Futura (je ne l'ai pas acheté rassures-toi) qu'il serait amusant de chroniquer.
sargeist - 11 Mars 2008: Oui, vivement la chro de "Athenian Echoes", certainement un des trucs les plus surprenant que j'ai écouté en Metal Extrême. Faudrait que je ressorte ma vieille cassette.
Vinterdrom - 12 Mars 2008: Excellente chronique, très bien réalisée, et qui me rappelle l'urgence (le devoir…) que j'ai de me procurer (enfin…) les premières œuvres de ce groupe.
En effet, je n'ai que le mini "Electronegative", que j'ai reçu en cadeau avec une commande Holy (et que je m'abstiendrai de commenter sous peine d'être assassin), et qui, je ne crois pas trop me tromper en disant cela, ne me semble pas du tout représentatif des "vieilles" œuvres de Nightfall, que ce soit en terme de style et en terme de qualité.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire