Kohti Yhdeksän Nousua

Liste des groupes Black Metal Horna Kohti Yhdeksän Nousua
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Horna
Nom de l'album Kohti Yhdeksän Nousua
Type Album
Date de parution 1998
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album94

Tracklist

Re-Issue in 2007 by Blut & Eisen Productions.
Re-Issue in 2012 by Woodcut Records.
1. Örkkivuorilta 04:00
2. Imperial Devastation 05:35
3. Sword of Darkness 04:45
4. White Aura Buried in Ashes 04:57
5. Sormus ja Silmä 10:00
6. Outro 03:07
Total playing time 32:24

Chronique @ Wewelsburg

25 Mars 2010
Premier album du groupe et déjà une putain d'oeuvre Black Metal où on trouve déjà ce qu'on trouve encore dans Horna à l'heure actuelle... à savoir d'excellents riffs black à la fois agressifs, sombres et mélodiques, des rythmiques entraînantes alternant la vitesse et des passages plus mid-tempos voire même plus calmes et lourds, développant ainsi une ambiance oscillant entre bestialité et ambiance mystique et malsaine. La voix est quant à elle toujours autant un plaisir à l'écoute, sans doute un des meilleurs chanteurs black actuel, une voix puissante, ultra-haineuse et surtout vraiment profonde et qui fait passer beaucoup de sentiments, on y ressent aussi bien la souffrance que la haine, le rejet, l'agressivité pure et simple, parfois tout cela en même temps, le plus souvent en alternance. Sans oublier qu'elle (la voix) est admirablement bien posée et colle parfaitement à la rythmique et aux riffs, du grand art.

Dans ce disque, qui ne fait malheureusement qu'une petite demi-heure, ce qui, pour Horna nous laisse sur notre faim avec une méchante impression de trop peu... enfin on ne va pas cracher dans la soupe non plus car bien que relativement court on trouve dans ce disque une flopée d'excellents riffs dont on ne se lasse pas, beaucoup de changements, que ce soit au niveau de la rythmique ou au niveau de la mélodie et du tempo, les morceaux se suivent et ne se ressemblent pas... mais ils sont tous intéressants et riches autant par leurs mélodies que par leurs ambiances, le tout toujours magnifié par le chant vraiment excellent de l'eternel Shatraug. On a pas encore atteint le niveau d'un Envaatnag Eflos Solf Esgantaavne ou d'un Ääniä Yössä mais le talent est incontestablement là (Hiidentorni, la démo précédente cet album peut en témoigner) et on pressent déjà l'énormité de l'entité qu'est Horna, toute sa puissance agressive et mélodique, sa richesse musicale tout en restant pourtant sur les sentiers battus, et c'est sans doute ce qui fait de Horna un groupe à part, cette capacité à rester ancré dans un True Black tout ce qu'il y a de plus pur tout en créant une musique riche, mélodieuse et puissante... preuve vivante que le True Black Metal n'est pas mort et a encore de beaux jours devant lui, voir l'éternité...

A l'heure où certains des anciens du genre quittent la scène ou se réorientent vers des sphères moins pures du Black Metal (Darkthrone, Satyricon, Emperor...) ça fait vraiment plaisir de constater en revenant sur une des premières création d'Horna, qu'ils n'ont pas changé d'un iota depuis leurs débuts. Les anciens ont disparu ou ont viré de bord mais Horna reste dressé tel un menhir éternel, symbole parfait d'un True Black Metal maîtrisé et dominant de haut le reste de la scène. HAIL TO HORNA!!!

2 Commentaires

3 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Fabien - 26 Mars 2010: Peut-être pas le meilleur album d’Horna, mais un disque qui remporte néanmoins toutes mes faveurs. A titre personnel, j’adore les titres Sword Of Darkness et White Aura Buried In Ashes, deux rares morceaux en anglais dans la discographie du groupe de Shatraug, le premier me charmant par son middle tempo et ses riffs saisissants, le second me happant avec son final au chant clair si intense et envoûtant.

Aujourd’hui, si j’ai pratiquement lâché toutes les formations blackmetal des nineties faute à un répertoire actuel ne me correspondant plus, Horna fait encore partie de ceux qui, tout en évoluant au fil des ans, reste fidèle à sa ligne de conduite et a su préserver son essence black pure et originelle.

Black at times, Death alltimes.
Fabien.
MikeSlave - 10 Novembre 2011: Superbe album et à l'instar de Fabien je trouve les titres Sword Of Darkness et White Aura Buried In Ashes vraiment bons mais ma préférence va au premier morceau dont le riff principal est terriblement efficace .
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Horna


Autres albums populaires en Black Metal